Calendrier

À la Une

  • 10/12/2014

    Le défi de structuration d’une communauté de sciences humaines et sociales sur l’énergie en France est bien réel et appelle un agenda de recherche pluridisciplinaire. L’ambition de ce colloque, porté par les laboratoires PACTE et CIRED, est de contribuer à la structuration de cette communauté émergente. Il a pour objectif de rassembler et de confronter les approches sur quatre fronts d’avancement des analyses de la transition énergétique : des futurs énergétiques en construction ; demande, demandes? ; marchés, nouveaux portages et nouveaux partages ; territoires en transition.

    Lire la suite
  • 21/11/2014

    Des bactéries ou cellules souches, en passant par du sang ou des organes d’animaux, ou bien encore par des morceaux d’humains inhabituels comme le visage, l’objectif de cette conférence est de dresser un panorama des transferts de matières qui sont réalisés en contexte de recherche ou en milieu médical afin d’en cerner la diversité et la complexité socio-technique.

    Lire la suite
  • 30/11/2014

    L'unité RiTME (Risques, travail, marchés, État) de l'INRA recrute deux stagiaires en sciences sociales pour travailler sur un projet de recherche consacré à l'utilisation des antibiotiques en élevage. À l'heure où l'antibiorésistance devient un problème de santé publique majeur, il est important de comprendre comment les antibiotiques sont utilisés en médecine vétérinaire afin de trouver des leviers d'action pour diminuer cette utilisation. Encadrés par une équipe de sociologue, et en collaboration avec des épidémiologistes, les stagiaires devront contribuer à une enquête qualitative (l'un sur la filière volaille, l'autre sur la filière laitière) visant à comprendre les conditions d'utilisation des antibiotiques en élevage, en réalisant des entretiens semi-directifs auprès de vétérinaires, d'éleveurs et de techniciens agricoles.

    Lire la suite
  • 15/11/2014

    L'idée d'architecture est aujourd'hui universellement partagée. Qu'en était-il au Moyen Âge au Japon et en Europe ? Comment percevait-on alors les abbatiales romanes et les cathédrales gothiques, les temples Zen et le style Grand Bouddha ? Et, de nos jours, quelle perception de l'architecture médiévale ont les historiens de l'art en Europe et au Japon ? Le XIXe siècle a insisté sur les convergences entre les cultures japonaises et européennes. Ne faut-il pas réévaluer les différences, qui sont aussi des signatures culturelles ? Ces questions, qui trouvent une application concrète dans la conservation du patrimoine médiéval, engagent profondément notre présent.

    Lire la suite
  • 19/11/2014

    Considérée comme un problème sociétal, la prostitution est périodiquement remise au cœur de l’actualité médiatique et législative. Couvrant une période qui va du Moyen Âge à nos jours, cette journée d’étude est l’occasion de mettre en lumière l’historicité de l’activité prostitutionnelle en abordant les différentes étapes par lesquelles les prostitutions et leurs gestions sont passées au fil des siècles en Europe.

    Lire la suite
  • 20/11/2014

    L’objet principal de ces deux journées est de rassembler des recherches, historiographiques principalement, sur les relations politiques et académiques entre les pays d’Afrique subsaharienne et du Maghreb nouvellement indépendants et l’Union soviétique et les pays de son aire d’influence. Les histoires croisées des relations politiques et académiques entre l’URSS et les pays d’Afrique ne sont en effet qu’assez peu écrites. Connaître le contexte géopolitique et ses fluctuations est nécessaire pour comprendre les variations parfois très importantes dans les flux d’étudiants d’un même pays et les différences entre les pays d’Afrique subsaharienne ou du Maghreb ou encore les contrastes entre les « récits » d’expérience entre des anciens étudiants ayant fait leurs études en URSS venant de pays différents.

    Lire la suite
  • 05/12/2014

    La journée DARIAH-FR aborde l’enseignement par les technologies numériques et la formation aux méthodes et aux outils numériques. Quelles leçons tirer des expérimentations passées, généralement isolées, et comment fédérer les initiatives pédagogiques ? Quelles peuvent être les relations entre la formation initiale et la formation continue ? Comment relier les compétences professionnelles nécessaires et une culture numérique générale à la fois naissante et en rapide évolution ? Nous vous proposons de venir débattre de ces questions avec nos invités français et européens, afin de réfléchir à la façon dont nous formons les étudiants et nous formons nous-mêmes.

    Lire la suite
  • 05/11/2014

    L’objectif des rencontres annuelles d'ethnographie de l'EHESS, qui réunit des doctorants et des jeunes chercheurs issus de différentes disciplines en sciences sociales, est de donner une visibilité aux différentes manières de faire de l’ethnographie et de proposer un lieu où se rencontrer et réfléchir ensemble à cette démarche d’enquête. C'est la première occurrence d’un événement destiné à se pérenniser.

    Lire la suite
  • 25/10/2014

    L'hostilité à l'égard du théâtre s’est traduite, à partir du milieu du XVIe siècle, par une série de crises à travers l’Europe, entretenues par une ample production de traités et de pamphlets qui, très vivace jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, a eu des prolongements jusqu’au milieu du XIXe siècle. Ce colloque a pour visée de revenir sur une histoire qui a été très inégalement explorée, pour réfléchir sur les circonstances qui ont donné lieu à des polémiques et pour analyser les argumentations développées.

    Lire la suite
  • 31/10/2014

    Le sol peut être appréhendé comme un carrefour, défini par ses fonctions naturelles au sein de l'écosystème ainsi que par ses fonctions en relation avec les activités socio-économiques et fait à ce titre l'objet d'usages, de mesures et de représentations divergentes. Les impacts des actions humaines sur les milieux posent le problème de la mesure des dynamiques et des trajectoires des écosystèmes, qui font l'objet d'observations, de modélisations et d'expérimentation. Les types d'empreintes anthropiques sur les sols se transforment et évoluent différemment selon les contextes des types d'ancrage et les choix de développement. Ces choix et arbitrages peuvent engendrer des conflits d'usages, qui questionnent les articulations entre intérêt circonstancié et intérêt général. Ceux-ci sont débattus au sein des processus de concertation et des dispositifs d'expertise scientifique à l'occasion desquelles sont mobilisées des classifications et des reconnaissances d'espèces, qui requalifient tout autant les pratiques que les entités naturelles.

    Lire la suite
  • 23/11/2014

    Ce colloque aborde la question des mutations sociales qui sont en œuvre dans les villes sahariennes. L’urbanisation de ces dernières années atteste de la vitalité d’un phénomène bouleversant en profondeur les modes de vie, les structures sociales et les économies oasiennes. Lieux de nouvelles urbanités où les liens sociaux se recomposent, elles sont traversées par des tensions qui tiennent tant aux contextes locaux, aux conflits régionaux, qu’à celui de la globalisation. Le colloque permettra de faire le point sur les recherches en cours et réfléchira sur de nouvelles pistes de recherche. Les différents champs disciplinaires s’intéressant à la ville seront convoqués pour permettre une présentation, une confrontation, un croisement des différentes approches.

    Lire la suite
  • 03/11/2014

    L’histoire de l’esclavage en Méditerranée médiévale et moderne a souvent été abordée comme un phénomène résiduel et presque anecdotique. En résumé, on a soutenu que, avant (et après) l’éclosion de la traite négrière atlantique et son impact en Amérique coloniale, l’esclavage dans l’espace méditerranéen était limité à l’arrivée d’un nombre relativement réduit d’hommes et de femmes prioritairement destinés aux tâches ménagères. Cependant, l’esclavage, étroitement dépendant des dynamiques du grand commerce international, ainsi que des réseaux commerciaux et des agents qui en faisaient partie, a été en premier lieu une réponse à une demande en travailleurs, normalement liée à un équilibre entre le travail, son coût et la croissance économique d’une aire ou d’une région donnée. Par ailleurs, il a été une activité économique largement lucrative, développée sur les bords d’une Méditerranée interconnectée, prête à s’ouvrir à l’Atlantique africain dès le milieu du XVe siècle, qui a attiré les intérêts de grandes compagnies commerciales et de sociétés bancaires.

    Lire la suite
  • 20/11/2014

    L’Afrique orientale, entité à géométrie variable si l’on s’éloigne du sens que lui donna jadis la colonisation britannique et que l’on s’intéresse aux dynamiques politiques et économiques qui, aujourd’hui, contribuent à en redessiner les contours, a longtemps été appréhendée comme un patchwork de systèmes politiques et économiques de nature extrêmement différente. Malgré une histoire ancienne de connexions et d’échanges entre les différents pôles socioculturels qui composent cette grande Afrique orientale (les Grands Lacs, la côte swahilie, l’hinterland ethnicisé, la Corne), le temps colonial et postcolonial a accru les divisions identitaires, les hiérarchisations économiques, les blocages dans la circulation des hommes, des biens, des idées.

    Lire la suite
  • 20/10/2014

    Depuis l’Antiquité des événements célèbres (ou qui ont pu avoir un impact non négligeable sur les consciences, à différentes échelles : régionales, nationales, internationales) se sont singularisés particulièrement, ou en partie, par leur nocturnité. Pour les plus célèbres on peut bien entendu penser à la Saint-Barthélemy (août 1572), la nuit de la Boston Tea Party (décembre 1773), la nuit du 4 août 1789, la nuit des longs couteaux (29 au 30 juin 1934), la nuit de cristal (du 9 au 10 novembre 1938)… L’objectif des deux journées d’étude organisées à Poitiers le 11 décembre 2014 et à Paris en 2016 n’est pas d’apporter une description factuelle de ces épisodes célèbres, mais plutôt de réfléchir sur les processus (matériels, « environnementaux » ou psychiques) qui permettent d’affirmer que la nuit infléchit bien les événements. Par exemple, recherche-t-on particulièrement la nuit pour user d’un avantage tactique décisif lors d’un affrontement ou d’une bataille, ou bien seulement pour accentuer la dramaturgie de l’épisode ? Le rapport souvent perceptible entre la mémoire de l’événement et la nocturnité de son déroulement n’est pas non plus à négliger.

    Lire la suite
  • 11/10/2014

    Ce colloque se donne ainsi pour vocation d’approfondir la question du personnage farfelu dans la prose narrative des pays européens de langues romanes des XXe et XXIe siècles. Tout en s’interrogeant sur les antécédents littéraires et les filiations de cette figure, il s’agira non seulement d’en définir les contours pour en établir une typologie, mais aussi de savoir quel rapport elle entretient avec la réalité extra-fictionnelle, avec la personne de l’auteur par exemple, mais aussi, plus largement, avec la société et l’individu de notre temps. On se demandera, en l’occurrence, si le personnage farfelu ne serait pas emblématique de la « crise du sujet » telle qu’elle apparaît au début du XXe siècle pour s’intensifier au tournant du troisième millénaire.

    Lire la suite
  • 10/01/2015

    L’ambition de cette rencontre est de mieux connaître la situation sanitaire et médicale dans les campagnes de France, d’Europe et des espaces coloniaux (ou anciennement coloniaux) dans la longue durée, tout en repensant les processus de médicalisation à l’œuvre et en réinterrogeant ce concept de médicalisation. Il s’agit notamment de prendre en considération autant les pratiques que les savoirs, les flux et les réseaux que les institutions, dans une perspective dynamique du Moyen Âge à nos jours. Les héritages mais aussi les mutations de paradigme feront l’objet d’une attention particulière afin de mettre en évidence la façon dont l’organisation médicale des campagnes actuelles a été construite et quels enseignements peuvent être tirés des choix effectués dans différentes configurations historiques.

    Lire la suite
  • 14/11/2014

    Ce colloque a un double objectif : penser la question sociale aujourd’hui en mobilisant et en rendant hommage aux travaux de Robert Castel, dans la dynamique nationale du « Printemps Castel : Quand Robert Castel nous aide à penser le travail social ». En effet, au-delà de son travail devenu incontournable sur la condition salariale et la gestion de la maladie mentale (il contribue largement à faire connaître les travaux d’Erving Goffman en France à la fin des années soixante), ses ouvrages sur la « question sociale » ont profondément renouvelé la compréhension des transformations radicales de l’« État social ».

    Lire la suite
  • 15/11/2014

    Posant l’hypothèse que les droites latino-américaines d’aujourd’hui ne peuvent se comprendre que dans une temporalité et un régime d’historicité qui s’inscrivent dans la guerre froide, nous chercherons à savoir si l’on a assisté à l’émergence d’une nouvelle génération de droites à partir des années 1960 et si celle-ci est en lien avec la révolution néoconservatrice engagée par Ronald Reagan aux États-Unis et Margareth Thatcher en Angleterre au début de la décennie 80. À partir de l’étude des partis et leaders politiques mais aussi des acteurs sociaux, économiques et culturels, nous chercherons à mettre en valeur des processus circulatoires d’idées et de théories, d’acteurs et de pratiques, de symboles et de sensibilités.

    Lire la suite
  • 24/10/2014

    Qu’ils soient démographiques et / ou médicaux (progression des maladies chroniques et des pathologies liées au grand âge, évolution défavorable des effectifs médicaux) ou encore économiques, les enjeux liés à l’organisation des soins de premier recours imposent à celle-ci de s’adapter aux besoins de la population, de veiller à la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé, et de maîtriser les dépenses inhérentes à cette offre de soins de proximité. Les membres des professions de santé de premier recours ont ainsi été incités à réaliser une prise en charge des malades partagée, coordonnée pluridisciplinaire et complémentaire (entre professions médicales et / ou paramédicales, équipes de soins ou secteurs institutionnel et libéral), en vue d’en améliorer la qualité et l’efficience. S’accompagnant d’une redéfinition et d’une redistribution des tâches entre les différents acteurs, cette coopération interprofessionnelle tend à redessiner les contours de ces métiers jusque-là indépendants, et, à terme, à modifier en les trajectoires professionnelles des uns et des autres, de fait de la diversification et l’extension des compétences, de l’évolution des fonctions, menant à de nouvelles perspectives de carrière, ou encore à l’émergence de nouveaux métiers.

    Lire la suite
  • 03/10/2014

    Ce colloque tentera d’explorer certains métissages et alliances façonnés dans la pensée de Simone Weil afin d’en interroger la fécondité, mais aussi les risques. Que ce soit au travers de la notion de force, de pesanteur, de nécessité ou, au contraire, de la métaphysique du bien surnaturel et de son corollaire, l’attention, il s’agira d’interroger la manière dont la philosophie de Simone Weil est enchâssée dans une pensée politique qui, il nous semble, dévoile une anthropologie double : à la fois antique et moderne ; à la fois sacrée et profane ; à la fois politique et impolitique. La pensée de Simone Weil, comme lieu de rencontres entre concepts et notions qui sont parfois en tensions, ne nous invite-t-elle pas à réfléchir depuis un point d'altérité auquel nous confronte sans cesse notre rapport au monde présent ?

    Lire la suite

Dernières annonces

Toutes
En français
masque
masque
masque
masque