Calendrier

À la Une

  • 20/02/2016

    Dans un mode où se conjuguent les effets accélérateurs de la mondialisation, du capitalisme et du néolibéralisme, l’individu contemporain se voit confronté à une obligation de dépassement et d’accélération permanente pour pouvoir exister, s’exprimer et survivre (Aubert, 2010). Les transformations incessantes dans les domaines des technologies, des médias et de la communication, générant toujours plus de rapidité et d’instantanéité, ont des effets percutants sur la consommation, sur les cycles de production et d’innovation, de même que sur les institutions démocratiques et les lieux de convergence des changements et mouvements sociaux tels que la ville. Se voulant interdisciplinaire, ce colloque vise à aborder l’origine et surtout les conséquences de cette injonction à l’accélération qui traverse toutes les sphères de la société.

    Lire la suite
  • 26/02/2016

    Les outils numériques développés au cours des derniers dix ans ont transformé le contexte de l’édition scientifique. Ce forum vise à comprendre et à saisir les enjeux à long terme de la mise en œuvre de tels outils pour le développement et la survie des revues scientifiques francophones. Comment changent(eront)-ils l’édition savante et les modèles économiques des revues ?

    Lire la suite
  • 29/02/2016

    Ce colloque ambitionne de déterminer s’il existe, dans le domaine parlementaire, une spécificité méditerranéenne. Ces journées aborderont la culture et l’identité parlementaire méditerranéenne à travers le regard comparatiste et selon les angles de la prosopographie des élites politiques, de l’analyse des « moments » parlementaires majeurs et des études de cas régionales, dans le but d’aboutir à une cartographie des acteurs, des pratiques, des discours et des représentations. L’objectif est de réunir des spécialistes de différents domaines (historiens, civilisationnistes, historiens du droit, politologues, sociologues…).

    Lire la suite
  • 30/04/2016

    Le soixantième congrès de la Fédération historique de Provence, qui se déroulera à Saint-Tropez les 4 et 5 novembre 2016, abordera les relations complexes que les sociétés humaines ont entretenu avec les étangs, les marais et les deltas en Provence de l’Antiquité à nos jours. Bien que souvent perçues comme répulsives, les milieux palustres ont longtemps été essentiels à la vie de beaucoup de communautés provençales du fait des ressources naturelles disponibles. Si ces liens ont déjà fait l’objet de travaux, des interrogations persistent au sujet de la dynamique de ces espaces, particulièrement pour l’arrière-pays.

    Lire la suite
  • 02/02/2016

    Les spécialistes de sciences sociales des religions se focalisent souvent sur leurs objets spécifiques, en oubliant d’interroger le phénomène de la « non religion ». Or, on ne peut comprendre les phénomènes religieux dans les sociétés contemporaines sans prendre aussi en compte leur contestation (l’anti-religion) et les manifestations d’indifférence religieuse, malgré les difficultés (qu’il s’agira aussi d’analyser) à mettre en place une science de l’irréligion. Du fait de la perte d’influence sociale des religions instituées, de l’individualisation des croyances, de la croissance des hésitations et des doutes dans beaucoup de domaines dont tout particulièrement le domaine religieux, la non religion ou la religion incertaine semblent beaucoup se développer. À la question classique de la socialisation à une religion semble s’ajouter celle d’une socialisation à l’incroyance. Dans un tel contexte, réfléchir sur la non religion, l’athéisme, l’indifférence religieuse, devient un enjeu majeur pour les sociologues du religieux, mais aussi pour l’ensemble des sciences sociales et pour tous ceux qui veulent mieux comprendre l’évolution des sociétés. C’est l’objet de ces deux jours de colloque.

    Lire la suite
  • 01/06/2016

    Dans un billet récent paru dans le Journal du CNRS, le géographe Yves Raibaud formule le constat que la ville du XXIe siècle est « une ville faite pour les garçons ». Si un regard genré sur l’espace urbain permet aujourd’hui d’interroger les pratiques et les politiques de laville, que peut nous apprendre l’histoire sur la place, l’activité et les représentations des femmes dans la ville ? Notre colloque voudrait ainsi, à partir d’approches pluridisciplinaires, penser les liens entre femmes et ville du Moyen Âge à la fin du XVIIIe siècle. Paris, en tant que centre urbain majeur et ville capitale du royaume, mais aussi en tant que creuset privilégié des modèles sociaux et culturels français, apparaît comme un lieu à la fois exemplaire et singulier pour tenter cette approche.

    Lire la suite
  • 19/02/2016

    Cette conférence universitaire en sol haïtien aura pour but la mise en valeur des recherches sur le genre et sur les femmes issues tant du mouvement féministe, des dispositifs internationaux, que des ministères et des universités. Il s’agira de réfléchir à partir de paradigmes ancrés dans la réalité haïtienne tout en s’inspirant des traditions intellectuelles qui l’ont marquée : la culture créole, la tradition francophone et, secondairement, les traditions anglophone, hispanophone ou lusophone et panafricaine. 

    Lire la suite
  • 12/02/2016

    À l’heure où certains auteurs rendent compte de l’émergence d’un « nouveau paradigme de la race » et du retour du concept biologique de « race », de la création de programmes de santé réservés aux Noirs dans l’Amérique contemporaine et de nouvelles pratiques telles que les tests d’ascendance génétique, cette journée d’étude a pour objectif de lancer une réflexion interdisciplinaire à la croisée de la philosophie, de l’histoire et de la sociologie autour des productions épistémologiques du concept de « race » en proposant d’explorer les imbrications entre productions savantes et usages politiques des catégories raciales.

    Lire la suite
  • 29/01/2016

    Ce colloque analysera les relations entre les archéologues occidentaux et la population locale, puis les archéologues occidentaux et ceux nationaux, afin de comprendre quelle place a été accordée aux acteurs locaux au cours des réflexions archéologiques et de l’écriture de l’histoire. Nous analyserons cette problématique sur la base de la documentation provenant de différentes régions comme l’Asie centrale post-soviétique, la Russie, l’Afghanistan, la Grèce, l’Inde, l’Iran, le Pakistan, le Moyen-Orient, le Népal ; cette documentation sera abordée à travers divers supports et médias comme le cinéma, la littérature, les ouvrages scientifiques et les vécus des archéologues œuvrant sur les terrains extra-européens. Nos réflexions seront menées dans la « longue durée », afin d'enquêter sur les tenants et les aboutissants des relations entre les idéologies coloniales et les imaginaires nationaux des pays ex-coloniaux.

    Lire la suite
  • 15/02/2016

    Les conversions à l’islam se présentent, à l’heure actuelle, comme un objet social incontournable des sociétés dites occidentales dont il est nécessaire de rendre compte scientifiquement. Souvent en lien avec le contexte géopolitique international, elles font l’objet d’une attention médiatique et étatique croissante. La recherche en sciences sociales s’est récemment saisie de cet objet pour en offrir une analyse dépassionnée. Interdisciplinaire, la conférence intitulée « Rendre compte des conversions à l’islam » cherche à établir un dialogue entre différentes approches du phénomène tant sur les plans théorique que méthodologique. Elle vise également à croiser les résultats de travaux empiriques menés dans différents pays.

    Lire la suite
  • 15/04/2016

    La question de la mort de l'animal est au cœur de l'actualité. Récemment, l'affaire de l'abattoir d'Alès a clairement mis en valeur le terrible sort des animaux. Des problématiques juridiques se posent face à la gravité de cette situation. La loi peut-elle faire quelque chose pour endiguer ces dérives ? Peut-elle contribuer à une certaine transparence quant aux conditions d'abattage ? Cependant, la mort de l'animal ne se résume pas aux conditions dramatiques dans lesquelles ceux-ci sont abattus lorsqu'ils sont destinés à la consommation humaine. D'autres problématiques juridiques se font alors jour. La question du sort de la dépouille de l'animal se pose avec une particulière acuité. Pour répondre à l'ensemble des questions, divers approches se croiseront : une approche historique, une approche contemporaine et une approche de droit comparé.

    Lire la suite
  • 15/04/2016

    La dimension éducative des humanités numériques s’exprime de diverses manières : transmission de compétences dans et hors des institutions éducatives, formation des formateurs et des enseignants, démocratisation et accès ouvert à la culture. En ce sens, la perspective des humanités numériques peut se montrer pertinente pour penser les technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE) et leurs usages. Le colloque Edcamp « Les humanités numériques pour l’éducation » propose d’explorer les différentes formes que pourraient prendre ces liens. Par effet de miroir, il s’agira aussi d’interroger les manières dont les humanités numériques peuvent à leur tour devenir une discipline enseignée.

    Lire la suite
  • 15/02/2016

    Les visiteurs se sont-ils jamais demandé un jour comment les musées acquièrent toutes ces choses magnifiques qu'ils présentent au public ? Il est certain que quelques-uns l'ont fait, mais combien de personnes pourraient voir le musée comme un prédateur ? Pourraient-ils reconnaître l'acquisition d’objets de prix, exposés en  salles, comme le résultat d'une stratégie prédatrice ? Il est vrai que les musées sont les bénéficiaires scrupuleux mais enthousiastes, de dons faits par des individus qui franchissent le seuil de l'institution dans l'idée d’offrir ou de léguer leurs biens à un musée local. 

    Lire la suite
  • 31/01/2016

    Les journées d’étude de la Société française d’ethnomusicologie proposent de se pencher sur l’univers musical des enfants dans différentes cultures, sur la reprise et la réappropriation des thèmes et des répertoires enfantins par des musiciens adultes et sur les représentations de l’enfance musicale dans différentes sociétés et groupes culturels. L’enfant est-il, ainsi qu’on se le figure souvent, un être malléable sur un plan cognitif et sensible ? Dans quelle mesure cette conception se vérifie-t-elle dans les observations et expériences des chercheurs, pédagogues et praticiens de la musique ? Pour répondre à ces questions, nous convoquerons l’ethnomusicologie, la psychologie de l’enfant mais aussi la musicologie historique, l’anthropologie, les sciences cognitives et les sciences de l’éducation.

    Lire la suite
  • 01/02/2016

    Ce numéro de la revue Arabian Humanities sur le cheval dans la péninsule Arabique s’adresse aussi bien aux archéologues, historiens, archéozoologues et spécialistes de l’art rupestre, qu’aux disciplines qui interrogent la place du cheval et de la pratique de la furūsiyya dans la société moderne (anthropologues, linguistes, sociologues…).

    Lire la suite
  • 29/02/2016

    La mobilité ne cesse de se développer marquée par des immersions de longue durée (expatriations, séjours humanitaires ou touristiques). Chaque année, avec un ensemble de programmes de mobilité internationale, un nombre conséquent d’individus séjournent plusieurs mois dans un pays dont ils connaissent approximativement la langue. Ce type de situation interculturelle peut être un formidable terreau pour le chercheur désireux de comparer les expériences. La comparaison des expériences scolaires met en lumière l’ethnocentrisme des conceptions éducatives ainsi que les spécificités culturelles. Est-il possible de comparer des expériences et comment les comparer ? Sachant que nous n’entendons pas ici la comparaison comme une évaluation des expériences, mais une mise en lumière de leurs spécificités culturelles. C’est la question à laquelle ce numéro d’Éducation comparée tente de répondre.

    Lire la suite
  • 22/01/2016

    Depuis près d’un demi-siècle, les publics de la culture font l’objet de grandes enquêtes statistiques nationales en France et à l’étranger. La fréquentation des institutions et des événements culturels y est étudiée sous de multiples aspects – diversité, intensité, usages des nouvelles technologies, dépenses impliquées – et différents facteurs explicatifs sont évoqués – genre, âge, origines familiales, niveau de diplôme et filière d’étude, enseignements artistiques, activité professionnelle, relations de sociabilité, etc. Aussi riches soient-elles, ces enquêtes abordent peu les dimensions locales et spatialisées de la fréquentation des institutions ou des événements culturels.

    Lire la suite
  • 18/03/2016

    Ce colloque, organisé par deux réseaux thématiques de l’Association française de sociologie, propose d'analyser les dynamiques interactives entre les politiques sociales et les transformations du travail en s'intéressant notamment au contenu et au sens du travail, aux conditions de travail, mais aussi à l'implication, l'engagement, les parcours de vie. Cet appel à communication porte intérêt à tout type d’analyse étudiant ces formes d’articulation renouvelées entre travail et politiques sociales et les reconfigurations qu’elles créent. Il s’adresse aux sociologues, mais également aux autres disciplines (économie, gestion, droit, science politique, histoire,…) qui étudient cette thématique sous un angle interdisciplinaire et/ou comparatif.

    Lire la suite
  • 15/03/2016

    Compte tenu de la complexité et de l’hétérogénéité de la réalité de l’habitat informel dans le monde et en particulier au Maghreb, et vu les transformations qu’a connues la région au cours de la dernière décennie, une relecture de la réalité informelle de l’habitat s’impose. Il s’agit de faire le point du coté de plusieurs spécialistes (urbanistes, géographes, sociologues, économistes, juristes, etc..) et de saisir le phénomène d’un point de vue pluridisciplinaire. Ce colloque essaiera d’examiner, les champs, les processus et les acteurs du phénomène informel de l’habitat, à travers plusieurs aspect, issus de la crise du logement connue par les pays du Maghreb.

    Lire la suite
  • 15/03/2016

    Au sein de l’Europe, espace aux contours relativement indéterminés, les efforts de rapprochement et d’intégration ont donné des résultats tangibles, en matière politique, économique, sociale et culturelle. Les objectifs étaient consensuels : assurer une paix durable, une croissance économique, une sécurité globale, une liberté d’agir, d’entreprendre et de penser. Pourtant, pour certains, l’intégration a été trop rapide, en particulier vers l’Est, ce qui a installé une différenciation nouvelle, Est / Ouest, s’ajoutant à une plus ancienne Nord / Sud. Ce prisme d’analyse est cependant réducteur, car il méconnaît largement les disparités internes à la plupart des territoires nationaux.

    Lire la suite

Dernières annonces

Toutes
En français
masque
masque
masque
masque