Calendrier

À la Une

  • 04/06/2015

    Le juriste est familier du droit mis en mots. Cette littérature prend différentes formes, les plus fréquentes étant la loi, le jugement, l’acte notarié ou administratif, voire l’adage. L’énoncé du droit ne peut cependant se circonscrire à la lettre. Il se traduit aussi et peut-être même avant tout par des représentations. Là encore, force est de constater que la diversité préside. L’objet du colloque « Énoncer le droit, représenter le droit » qui se tiendra à l’université de Limoges est de livrer quelques exemples des figures que le droit peut prendre lorsqu’il s’énonce via des images, des mises en scènes, des récits littéraires ou filmiques, des formes, des gestes, des supports ou des signes.

    Lire la suite
  • 25/05/2015

    Ce troisième séminaire international souhaite prolonger ces interrogations, en les approfondissant. Il s’attachera aux usages de la mémoire pris entre reconnaissance d’une expérience collective, négociation d’un consensus et marchandisation. Y seront analysés les rapports entre mise en mémoire, patrimonialisation et muséification, tant dans la perspective de l’inscription d’un groupe que dans celle d’une mise en tourisme, où mémoire et patrimoine deviennent des ressources active du développement des territoires urbains. À ce titre les rapports entre art et mémoire, médiation culturelle et patrimoine seront abordés.

    Lire la suite
  • 28/05/2015

    Au Québec et au Canada, pour qu’une personne participe à une recherche, il faut qu’elle y consente formellement, le plus souvent, par la signature d’un « formulaire de consentement ». Mais comment parvient-on à obtenir le consentement de personnes vulnérables ? Par « vulnérabilité », nous parlons de personnes éprouvées de diverses façons, atteintes ou non de maladie, mais souffrant dans leur vie et dans leur société. Participer peut mener à une première prise de conscience de sa propre situation : violence conjugale, fragilité, maladie, déficits, etc. Participer, c’est confier les aspects les plus difficiles ou intimes de sa vie, ou « livrer son corps » à des inconnus, pour leur recherche. Comment s’y prend-t-on alors pour leur demander d’y consentir ? Est-ce délicat, difficile, gênant ? Quels en sont les défis, les ratés, les succès ? Le but principal de ce colloque est de partager les expériences vécues sur le terrain, de discuter des obstacles et d’échanger sur les pistes de solutions possibles.

    Lire la suite
  • 18/06/2015

    Pourquoi les enfants s’intéressent-ils à Robin des Bois ou à Pinocchio, petit morceau de bois animé ? Pourquoi cet élan vers la Reine des Neiges ou vers les crapauds plus ou moins enchanteurs ? Qu’est-ce qui explique le succès de Yok Yok, l’homme-champignon d’Étienne Delessert ou de Tistou les Pouces Verts ? Que vient faire l’écologie dans la littérature pour les enfants et adolescents ? Qu’apporte-t-elle ? Que leur apporte-t-elle ? N’est-il pas naturel que l’écologie, comme souci des générations futures, s’intéresse aux plus jeunes ? N’oublions jamais que l’enfant n’est pas un lecteur comme les autres. Soit l’écolittérature de jeunesse continue une tradition littéraire en moralisant l’enfant, en le responsabilisant, en l’adultérant ; soit l’écolittérature de jeunesse inverse cette même tradition en profitant de l’enfant pour changer l’adulte, un adulte futur.

    Lire la suite
  • 24/06/2015

    Les systèmes éducatifs des sociétés multiculturelles d’Europe et d’Amérique du Nord sont actuellement mis au travail par les identités religieuses. Le port de signes « ostentatoires » par les éducateurs, les apprenants et/ou leurs parents, les demandes de prises en compte de dérogations, pour raison religieuse, au cadre commun (menus de substitution, absences ou dispenses), l’affirmation, dans l’espace scolaire, d’affiliations à dominante religieuse, alimentent un débat public dont les termes se posent différemment sur chaque rive de l’Atlantique. Ce colloque, construit autour d’un axe franco-canadien, mais ouvert à des espaces géographiques plus vastes, cherchera à explorer quelles solutions permettent de relever les nouveaux défis du vivre-ensemble.

    Lire la suite
  • 04/06/2015

    L'objet de ce colloque sera « l'homme en tous genres » (pour reprendre le titre du livre dirigé par Gary Ferguson, L'homme en tous genres : Masculinités, textes et contextes, 2009) à travers les littératures de la Renaissance jusqu'aux Lumières. L'objectif est d'arpenter la sphère du masculin afin d'en proposer une cartographie : quelles en sont les frontières et les différentes contrées ? Qui fixe les bornes, qui les franchit, comment se meuvent-elles et en fonction de quels critères, quels sont les no man's land du masculin ?

    Lire la suite
  • 10/06/2015

    La dissection des « régimes d’historicité » par François Hartog en 2003 (Régimes d’historicité. Présentisme et expérience du temps, Paris, Le Seuil, 2003) a amené cet historien à considérer que le régime actuel relevait de ce qu’il appelle le « présentisme », c’est-à-dire un régime où « le présent est omniprésent (…) [et] tend à devenir à lui-même son propre et son seul horizon ». Un tel constat pourrait paraître condamner d’emblée la notion même de « transition historique », si attachée à première vue à une réflexion sur l’ordonnancement du temps social comme du temps psychologique, à la construction d’une successivité entre l’avant, le pendant et l’après. Pourtant, au jour le jour, historiens, archéologues et anthropologues, chacun selon des modalités qui leur sont propres, continuent de pratiquer « l’art de la transition ».

    Lire la suite
  • 22/05/2015

    Comme en témoigne la variété de ses qualificatifs, la fin de la maladie est investie de manière différente selon qu'on se place du point de vue du patient, de la médecine, de la santé publique ou encore de l'épidémiologie. Ce que guérir veut dire n'a en effet pas la même signification selon qu'on parle de rémission, de rétablissement, de réhabilitation, de convalescence, d'éradication ou encore d'élimination de la maladie. Déterminée par de nombreux facteurs et institutions (biologiques, sociaux, politiques, symboliques, etc.), la guérison est pourtant anticipée, désirée et négociée tant par les malades que par les cliniciens et les chercheurs.

    Lire la suite
  • 28/05/2015

    En croisant différents regards, cette journée d’étude s’attachera à déconstruire la notion de spectacle sportif, pour envisager la multitude d’actions qu’elle suppose ainsi que les enjeux qu’elle suggère. Pour cela, elle réunit des chercheurs ayant abordé cette thématique, à partir d'activités ou de périodes différentes.

    Lire la suite
  • 23/05/2015

    Cette conférence internationale vise à faire un état des lieux de la recherche en sciences sociales sur les migrations de la corne de l’Afrique à partir des travaux récents menés à la fois dans les régions d’origine, les régions de transit et celles de destination des migrants et des réfugiés. Avec la recrudescence des naufrages provoquant la mort de milliers de migrants éthiopiens, érythréens, somaliens et djiboutiens à proximité des rivages de l’Europe du Sud ces dernières années, particulièrement en 2015, les médias et les responsables politiques ont porté leur attention sur des zones jusque-là considérées comme marginales voire extérieures aux champs migratoires européens. Les formes de mobilités à l’œuvre dans la corne de l’Afrique sont multiples et anciennes. Ces drames auxquels l’Union européenne est confrontée, comme à Lampedusa en octobre 2013 ou aux larges des côtes libyennes en avril 2015, constituent la face la plus dramatique de dynamiques migratoires complexes.

    Lire la suite
  • 08/06/2015

    Si les liens entre « sécurité et environnement », ou encore le concept de « sécurité environnementale » ont été développé dans la littérature des sciences politiques nord-américaines, il est intéressant d’élargir ces questionnements à travers le prisme des sciences juridiques notamment au sein de la communauté francophone qui n’a jusqu’ici pas appréhendé frontalement la question. Le droit est l’un des outils de sécurisation des sociétés humaines, comment est-il élaboré, mobilisé, appliqué voire instrumentalisé pour prévenir ou mettre fin aux crises environnementales et sociétales ? L’ambition de ce colloque est donc de lancer des pistes nouvelles de réflexions à partir des travaux existants.

    Lire la suite
  • 22/05/2015

    Les écrits privés féminins font l’objet depuis quelques années d’un intérêt renouvelé de la part des historiens. L’objectif de la journée d’étude est d’élargir l’analyse à une aire européenne, centrée principalement sur le Nord-Ouest européen (France, Suisse, Hollande, etc.) et d’aborder la variété des rôles sociaux féminins, ainsi que les représentations que les femmes se donnent d’elles-mêmes. Les écrits féminins privés seront envisagés dans leur diversité afin de retracer les spécificités des différents genres (mémoires, journaux, correspondance) et de s’interroger sur les particularités éventuelles de l’écriture féminine.

    Lire la suite
  • 12/05/2015

    Alors que le marketing urbain s'applique aujourd'hui à cerner l'identité des villes pour mieux la mettre en exergue, ce colloque international propose de réfléchir sur les systèmes de représentations des villes portuaires européennes de l'Atlantique et de la Méditerranée, du XVIIIe siècle à nos jours. La relation entre ville et port – nous traiterons ici exclusivement des ports maritimes – ne va pas de soi selon les types d'activités et les époques. Le rapport des sociétés urbaines à l'espace et aux activités portuaires a en effet pu varier d'intensité et de nature alors que la longue période considérée permet d'envisager des phases de développement de l'activité, de déclin et de restructuration urbaine.

    Lire la suite
  • 13/05/2015

    Pour s’imposer comme des acteurs dont l’action patrimoniale est légitime ou qui sont dignes de patrimonialisation, les populations locales et leurs relais élaborent des récits sur le passé et la tradition qui se veulent spatialement ancrés et incontestablement singuliers. Le processus de traduction, de négociation et de transformation est fonction de leur insertion dans un champ politique local et leur interlocution avec divers acteurs externes, institutionnels ou pas. Il vise à rendre incontestables leurs prétentions territoriales, et la « distinction » de leur espace de vie vis-à-vis de voisins proches qui ne sont pas toujours des « étrangers ».

    Lire la suite
  • 31/07/2015

    Notre corps change au gré de nos expériences et tout au long de notre histoire. Qu’ils soient subis ou volontaires, ces changements peuvent s’associer à une évolution identitaire, et engager un réajustement des équilibres entre l’individu et son entourage. Ces journées d’étude transdisciplinaires se veulent être un moment de confrontation autour de différents enjeux qui se dégagent des modifications corporelles. L’objectif est de faire dialoguer les chercheurs – débutants et confirmés – avec les acteurs de terrain. Les conférences, tables rondes et ateliers sont proposés comme des espaces d’échange à travers lesquels se constituera une « réflexion participante » à caractère expérimental.

    Lire la suite
  • 16/05/2015

    Ce numéro de la revue « Études rurales » a pour objet les représentations qui entourent la figure de l’agriculteur depuis l’apparition d’une presse moderne à la fin du XIXe siècle. Ce dossier a pour objectif de répondre à la question suivante : comment les médias contribuent-ils à un travail d’unification symbolique de cette profession ? Quelle est leur contribution à la construction d’une figure unitaire du monde agricole par-delà ses divisions ? Ce numéro s’articule autour de deux axes. Le premier s’attache à questionner à partir des représentations médiatiques la construction socio-historique du métier d’agriculteur dans sa pluralité et ses différentes temporalités. Le second se focalise sur les usages des médias et sur la question de la construction des groupes.

    Lire la suite
  • 03/11/2015

    The aim of this workshop is to explore, with a trans-disciplinary perspective, the various sonic issues project managers encounter when building or rehabilitating worship spaces in different cultural contexts. Building or rehabilitating such spaces should not only answer to requirements dictated by the building but should also take into account the practices, perceptions and expectations of the various actors and users of those spaces (religious officiants and practitioners, etc.).

    Lire la suite
  • 19/05/2015

    Le colloque, comme chaque année, a pour objectif de réunir des spécialistes de l’Orient et de l’Extrême-Orient afin de leur donner une occasion de dialoguer et de présenter à un public élargi leurs travaux autour d’un thème commun et fédérateur. En cette période de centenaire du premier conflit mondial, il a paru pertinent de s’intéresser cette année à la guerre dans les civilisations orientales et extrême-orientales. Toutes les disciplines ont leur place dans le colloque, ainsi la guerre est-elle envisagée aussi bien d’un point de vue intellectuel ou artistique que sur les plans politique, pratique ou encore linguistique, pour ne citer que quelques thèmes parmi d’autres.

    Lire la suite
  • 03/05/2015

    Aliments et boissons occupent donc une place considérable au sein des médias que ce soit leur préparation et/ou leur consommation – faisant de l’ampleur de ce phénomène social un matériau de choix pour l’analyse scientifique. Ce constat s'étend à tous les médias, notamment internet, et toutes les formes de représentation, y compris la fiction ou la publicité. Du traditionnel modèle du père de famille bread winner aux publicités pour alcools destinées aux hommes en passant par la promotion de régimes adressée aux femmes, peu d’aspects de la nourriture ne sauraient se prêter à une analyse au prisme du genre. Quelles normes de genre sur l’alimentation les médias véhiculent-ils alors ? Les représentations de la cuisine et de l’alimentation évoluent-elles d’une période à l’autre, d’un pays à l’autre ? S’accompagnent-elles d’une redéfinition de la masculinité et de la féminité, ou des rapports de genre ?

    Lire la suite
  • 19/06/2015

    Les affiliations meurtrières et leurs traductions en haines et en terrorismes posent avec acuité la question du sens et du non-sens. Cette journée d'études va davantage prendre pour objet les acteurs et les terreaux multiformes du terrorisme qui font le lit des dérives délirantes meurtrières. Il est ainsi question des fanatismes religieux et politiques, des stigmatisations, des ghettoïsations, de l'absence de perspectives, des mémoires, soit d'un ensemble d'éléments qui régissent le collectif. Pour autant, il est aussi nécessaire de penser les basculements individuels dans la radicalité violente comme itinéraire linéaire ou comme conversion et métamorphose conduisant aux meurtres et aux assassinats. Cette journée d'étude qui interrogera aussi nos propres positions, se propose de favoriser les échanges et les interactions entre les participants, d'enseignants-chercheurs, de cliniciens, d'anthropologues et de nombreux professionnels de terrain.

    Lire la suite

Dernières annonces

Toutes
En français
masque
masque
masque
masque