Calendrier

À la Une

  • 01/06/2015

    Depuis la fin du XIXe siècle, le développement des technologies d’enregistrement, de production et de diffusion du son a constitué une masse sans précédent de documents sonores dans le champ théâtral. Ces nouvelles expériences auditives et acoustiques ont profondément nourri le travail des artistes, et l’on assiste au XXe siècle à l’essor des réflexions et des créations autour de la matière phonique du théâtre : voix parlées, mais aussi musique, chansons, bruits de scène et de salle. Ce colloque souhaite ainsi interroger les dynamiques et les processus à l’œuvre dans la constitution d’une mémoire phonique du théâtre, en vue de contribuer à une ré-écriture de l’histoire récente du théâtre occidental et, au-delà, à une redéfinition contemporaine de l’expression, de la mémoire et de l’écoute verbales.

    Lire la suite
  • 13/04/2015

    Ce colloque entend se saisir de la verticalisation accélérée de l’urbanisation, alors que se multiplient les tours dans les villes à travers le monde, que de nouveaux espaces utiles émergent en hauteur et que les réseaux de transport articulent la ville stratifiée. L’intensification de l’urbanisation accroit localement la pression sur les ressources de l’espace souterrain, contribue à modifier les circulations et les flux, et réinterroge plus largement la production et la fabrication des environnements urbains dans le contexte de changement climatique et de métropolisation. Le renouvellement des réflexions et actions sur la ville passe par le croisement des regards disciplinaires sur le couple horizontalité / verticalité, au présent et au passé, et par la capitalisation croisée des expériences des praticiens et des chercheurs.

    Lire la suite
  • 16/03/2015

    Cette journée d’études vise à engager une recherche collective sur la production des sciences sociales en situation de guerre ou de conflit violent. Il s’agit d’examiner de façon comparatiste les effets de l’expérience guerrière et des contextes de violence sur les dispositifs et les pratiques locales de la recherche dans des « pays non hégémoniques » dans les hiérarchies scientifiques internationales et aux constructions étatiques récentes.

    Lire la suite
  • 11/03/2015

    Le thème de cette rencontre ouvre vers l'histoire des maladies et des traitements dans le domaine particulier des parasites, qui demeure un problème de santé publique et qui se trouve pour la première fois envisagé en diachronie. Poux, puces, punaises constituent en effet la vermine nuisible aux hommes de manière endémique et se développent dans des circonstances particulières (guerres, pauvreté, promiscuité, captivité, etc.). Bien qu'elles ne soient pas identifiées en tant que vecteurs de maladies, ces bestioles sont néanmoins considérées comme responsables de pathologies variées. Ces petites créatures estimées nuisibles, appelées depuis le XVIIIe siècle « parasites », n’ayant fait l’objet d’aucune étude d’ensemble dans une perspective historique, il semble intéressant de les placer dans le cadre des recherches actuelles sur le corps, l’hygiène corporelle et l’histoire de la santé. Elles touchent également des aspects plus théoriques de la construction et la diffusion des savoirs scientifiques et médicaux.

    Lire la suite
  • 15/06/2015

    Le rapport santé / environnement fait l’objet d’un nombre grandissant de publications et d’initiatives tant nationales qu’internationales. Cet intérêt est nourri par des préoccupations très diverses allant de la notion de solidarité face au risque environnemental jusqu’à l’impact sanitaire du réchauffement climatique en passant par les conséquences de la protection de la biodiversité sur la santé humaine. L’ancienneté de cette relation est symbolisée par les dates choisies pour ce colloque « santé et environnement » qui coïncident avec la célébration de la journée internationale des droits de l’homme (10 décembre). Cette manifestation est l’occasion de prendre du recul et d’interroger la relation entre santé et environnement en revenant sur l’histoire de sa construction et en procédant à son analyse critique. Elle ambitionne de fournir des éléments de compréhension des mécanismes complexes à l’œuvre aujourd’hui.

    Lire la suite
  • 15/03/2015

    À travers la problématique de l’arrivée en ville, de ses modalités, des impressions et des représentations qui en découlent, le colloque questionnera les rapports entre mobilité, culture et identité métropolitaine qui sont au cœur de ce projet de recherche. Nous chercherons à interroger les modalités d’entrée en ville, en fonction de l’évolution des limites urbaines et des moyens de transport, tant sur le plan de l’aménagement des espaces traversés qu’au prisme du regard de celui / celle qui se déplace.

    Lire la suite
  • 01/04/2015

    En tant qu’espace dédié à une forme spécifique de culte de la performance sportive, les grands stades structurent la ville, ses images et ses mythologies autour d’une expérience socialement signifiante de la confrontation sportive. La question qui animera l’ensemble des débats sera donc la suivante : comment la société construit-elle les responsabilités qu’elle impute aux différents acteurs de la mise en spectacle du football ? Cherchant à provoquer le débat entre des chercheurs d’horizons variés, cette journée d’étude compte également sur la présence d’acteurs du spectacle du football professionnel (organisateurs, supporters, pouvoirs publics) pour ancrer les débats dans la réalité des terrains.

    Lire la suite
  • 05/03/2015

    Ce colloque souhaite accompagner certaines évolutions notables qui surviennent actuellement dans le champ des arts ainsi que dans le champ des discours théoriques sur l’art qui, récusant l’enfermement de ce dernier dans la sphère du « surplus civilisationnel », sont à l’écoute de questionnements découlant des crises écologique, économique, sociale ainsi que de la crise des représentations que nous traversons. Nous proposons d’utiliser la notion de transition – bien connue dans la sphère de l’écologie – pour aborder des évolutions, radicales ou modérées, qui ne relèvent pas des mutations ou ruptures qu’il est d’usage d’étudier dans l’art moderne : les « mutations » et « ruptures » sont davantage d’ordre formel, alors que les transitions dont il sera question pourraient même aller jusqu’à redéfinir la notion d’art en tissant autrement les rapports de ce dernier avec l’environnement, la société et la subjectivation.

    Lire la suite
  • 27/03/2015

    L’introduction de la procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, la CRPC, a été perçue comme une véritable révolution dans la justice française, qui ouvrait la voie au passage d’une justice pénale imposée à une justice pénale négociée. Une telle évolution apparaissait, en effet, radicalement étrangère aux cultures de droit continental où la confrontation de l’individu à la loi est l’essentiel, par opposition aux systèmes de common law qui donnent une place centrale au consentement des prévenus, selon une logique de contractualisation. L’objectif du présent appel à projet est de proposer une réflexion prospective sur les conséquences de l’introduction de la CRPC sur les évolutions de la justice pénale au XXIe siècle.

    Lire la suite
  • 05/03/2015

    Ce colloque se propose d'interroger la notion de bien-être, d'un point de vue juridique, dans ses rapports avec le cadre de vie général, l'environnement et la santé mais également le travail, l'école et les animaux. Le bien-être figure de plus en plus dans des textes de droit dur, alors qu'il a pu être considéré pendant longtemps comme une idée issue du droit souple, un simple objectif programmatique s'apparentant à la recherche du bonheur ou plus généralement à la qualité de la vie, prise en considération marginalement par le droit de l'environnement et le droit de l'urbanisme. Le bien-être mérite donc d'être défini par rapport à des expressions voisines et d'être consolidé dans sa teneur juridique. Il est aussi intéressant de voir comment le droit appréhende une notion a priori non juridique, éminemment subjective, et qui dépasse finalement la sphère individuelle pour essaimer dans la société et dans les collectivités qui la composent. 

    Lire la suite
  • 30/05/2015

    À l’occasion de l’exposition Bacchanales modernes ! le nu, l’ivresse et la danse dans l'art français du XIXe siècle, ce colloque international se propose de prolonger la réflexion autour des apparitions polymorphes du mythe de Bacchus dans l’art du XIXe siècle, au prisme d’une approche pluridisciplinaire. Le colloque s’adresse aux chercheurs en histoire de l’art, en littérature, en musicologie ou en arts du spectacle, et entend prendre en compte la dimension internationale d’un tel sujet. Il s’agira d’éclairer la spécificité de ces « bacchanales modernes » dans leurs implications esthétiques et culturelles, suivant le mythe antique dans ses nouveaux camouflages.

    Lire la suite
  • 27/03/2015

    ll est désormais connu que durant la seconde guerre mondiale, des personnes homosexuelles ont été arrêtées et déportées en Allemagne. Cependant, des politiques anti-homosexuelles ont aussi été développées dans plusieurs pays d’Europe. Jusqu’à aujourd’hui, les modalités de ces politiques, l’ampleur des persécutions et la manière dont les villes et les États européens élaborent la mémoire de cette période n’ont été que peu questionnées. Et cela, alors que des monuments commémoratifs en souvenir des victimes homosexuelles sont de plus en plus nombreux à travers notre continent.

    Lire la suite
  • 01/03/2015

    À l’heure, notamment, de l’émergence de pratiques de « consommation collaborative » ou à celle de la réinvention d’une « économie circulaire », le fait même de jeter, de se séparer d’un bien, se laisse parfois assimiler à une faute, là où à l’inverse, certaines pratiques de conservation et de réparation des objets déchus ou abimés, parce qu’elles emblématisent un futur « soutenable » et souhaitable, sont encouragées, applaudies et considérées comme vertueuses. Les relations que nous entretenons avec nos restes constituent-elles désormais des vecteurs de distinctions culturelles et sociales ?

    Lire la suite
  • 10/03/2015

    Ce colloque propose de réfléchir à ce que l’université, en tant qu’institution et lieu de carrières scientifiques, fait à celles et ceux qu’elle forme et qui en font un horizon professionnel désiré. Cette réflexion participe d’une analyse de la place et du rôle de la recherche et de l’université dans notre société. Mais elle porte moins le regard sur la « Science » que sur celles et ceux qui la produisent au quotidien. Elle s’impose aujourd’hui car l’université est traversée depuis plusieurs années par diverses transformations touchant son fonctionnement, son rôle, mais aussi ses membres : démocratisation de l’accès à l’université, augmentation du nombre de doctorants et de doctorantes, concurrence élevée dans l’accès à un poste scientifique et / ou universitaire stable, précarisation des emplois scientifiques, nouvelles régulations des politiques scientifiques (financements par appels d’offre, principe d’accountability dans l’allocation des fonds, mesures de la productivité, etc.), internationalisation des activités scientifiques, etc.

    Lire la suite
  • 20/03/2015

    L'institut Pierre Gardette de l'université catholique de Lyon, organise à l'occasion de la sortie du Dictionnaire des régionalismes de Rhône-Alpes, un colloque sur la variation du français dans le monde et sa place dans l'enseignement. Que représente la variation linguistique dans le monde francophone ? Comment est-ce que la diversité linguistique et culturelle sont prises en compte dans l'enseignement du français langue maternelle et langue seconde ou étrangère ? Quelles méthodes ou quels outils pour sensibiliser les apprenants à la variation ?

    Lire la suite
  • 30/04/2015

    Cette treizième édition propose un éclairage plus approfondi sur l'internet des objets, quelque soit la nature de ces derniers, et s’interroge essentiellement sur (quant à) leurs enjeux communicationnels et informationnels. En affirmant avec force sa pluridisciplinarité, « Hypertextes et hypermédias. Produits, outils et méthodes » (H2PTM) reste ouverte aux multiples facettes du numérique et de ses évolutions. L'édition 2015 se fixe pour objectif de valoriser les recherches sur les hypertextes et hypermédias qui pourront répondre aux multiples défis posés par le développement actuel des technologies numériques et de leurs usages, en particulier dans les domaines du web intelligent, web des objets, objets connectés, open data, big data, cloud computing, crouwdsourcing...

    Lire la suite
  • 01/03/2015

    L’objectif du dossier est de proposer une collection de contributions sur le thème du sexe, de la mort et de leurs représentations corporelles, en offrant une perspective socio-anthropologique centrée sur la sociologie de la culture, qui prenne en considération également les approches interdisciplinaires limitrophes. Éros et Thanatos, ainsi que l’a écrit Louis-Vincent Thomas dans Mort et pouvoir (1978), ont une indéchiffrable connivence qui souligne comment la mort et la vie soient indissolublement accouplées. Par ce biais, le rapport entre sexe, mort et corporéité a toujours été un sujet d’étude fascinant, transversal à différents domaines et qui fait jouer entre elles la dimension personnelle interne de l’individu et la dimension sociale externe. Ce que Freud a argumenté à travers la coexistence et la lutte des pulsions opposées de vie (Éros) et de mort (Thanatos) dans l’individu qui se dirigent aussi à l’extérieur, lutte de laquelle ressort le sens de l’évolution civile de l’espèce humaine.

    Lire la suite
  • 15/03/2015

    Depuis une quinzaine d’années, le numérique a considérablement modifié les conditions de production et de diffusion du savoir. La création, la numérisation, la structuration, le traitement et la valorisation des corpus d’images, de textes, de sons et de vidéos, représentent, pour les sciences qui les manipulent des enjeux tellement importants qu’elles se sont rassemblées autour d’une communauté de pratiques intitulée « humanités numériques ».  Le Xe colloque ISKO France invite des contributions sur les questions des systèmes d’organisation des connaissances et les humanités numériques. Il propose d’examiner les mutations subies par les systèmes d’organisation des connaissances, à l’ère du numérique, dans le domaine de la recherche en sciences humaines et sociales.

    Lire la suite
  • 31/03/2015

    Au cours des trente dernières années, les études sur la globalisation se sont bien souvent majoritairement concentrées sur la conceptualisation du « global », sa définition, ses caractéristiques (politiques, économiques, culturelles, sociales…), ainsi que sur les enjeux épistémologiques que posait sa construction comme objet désormais fondamental des sciences sociales. Si la plus grande partie des travaux qui s’y intéressent partagent ce constat désormais banal que l’événement « globalisation » – quel que soit son nom et quelle que soit son ancienneté – ne peut absolument pas laisser intactes les disciplines qui font du social leur objet et oblige, en tant qu’il est un « devenir société du monde » ou un « devenir mondial de la société », à engager une réflexion fondamentale sur leurs buts et leurs méthodes, ces mêmes études divergent grandement sur la façon dont cette prise en compte doit s’appliquer sur le terrain.

    Lire la suite
  • 14/02/2015

    L’objectif de la manifestation sera double : tout d’abord, faire le point, cinquante ans après la parution de l'œuvre de François Rabelais et la culture populaire au Moyen Âge et sous la Renaissance de Mikhaïl Bakhtine (1965), sur les acquis de ce que l’on appelle parfois, outre-Atlantique, les « carnival studies ». Ensuite, à partir d’études de cas couvrant une vaste période (de la fin du Moyen Âge au XXIe siècle), produire une nouvelle somme sur la question plus précise des rapports entre carnaval et politique.

    Lire la suite

Dernières annonces

Toutes
En français
masque
masque
masque
masque