AccueilLa France et les Amériques

ColloqueNon classée

Dates

Catégories

    La France et les Amériques

    La France et les Amériques au temps de Jefferson et de Miranda

    *  *  *

    Publié le vendredi 29 septembre 2000 par Marin Dacos

    Résumé

    La France et les Amériques au temps de Jefferson et de Miranda Samedi 7 octobre 2000 Journée d'étude organisée par la Société des études robespierristes et le Centre interdisciplinaire de recherche sur l'Amérique du Nord (Université de Paris 7)

    Annonce

    La France et les Amériques au temps de Jefferson et de Miranda
    Samedi 7 octobre 2000
    Journée d'étude organisée par la Société des études robespierristes
    et le Centre interdisciplinaire de recherche sur l'Amérique du Nord (Université de Paris 7)
    Coordination : M.J. Rossignol pour le CIRNA.-Paris VII et Marcel Dorigny pour la SER




    Matin : Amphi X1 Université Paris 7 1 rue Guy de la Brosse
    Après-midi : Sorbonne, Salle Marc Bloch, Esc C 2ème étage



    En 1800, arrive à la présidence des Etats-Unis Thomas Jefferson, le président américain réputé francophile, presque au moment où la France révolutionnaire bascule vers le Consulat, forme inédite d'un pouvoir personnel à peine dissimulé aux mains du général Bonaparte. Jefferson ne renouvelle pas les alliances déjà distendues entre son pays et la France consulaire. Thomas Paine, inspirateur des Révolutions transatlantiques, symbole du lien originel entre les deux Révolutions, rentre aux Etats-Unis dans ce contexte nouveau, pour n'y plus rencontrer que désillusions et rejets. Ainsi, en ces années post-révolutionnaires, en France comme aux Etats-Unis, se figent codes sociaux et ordres politiques. La montée du nationalisme, des deux côtés, la crainte d'un déclin économique induit par les révoltes serviles, dont la victoire des esclaves de Saint-Domingue apparaît comme la préfiguration à l'échelle du continent entier, expliquent en grande partie la fin des transferts révolutionnaires à travers l'Atlantique-nord.
    Ces transferts vont pourtant se poursuivre, mais selon un axe sensiblement décalé vers le sud : entre la France et l'Amérique espagnole, au gré des aléas des Révolutions de la partie sud du continent. Dans cette perspective on étudiera le rôle des hommes -émigrés, exilés, voyageurs, officiers- comme celui des textes-modèles, afin de suivre les avatars de la construction politique de la nouvelle Amérique latine. Pour comprendre cette période charnière des relations entre l'Europe et les Amériques, il faut conjuguer quatre facteurs : race, économie, nation et politique, selon les multiples combinaisons où chaque élément peut jouer un rôle dominant. Ce sont ces aspects de l'histoire croisée des Révolutions transatlantiques que les sept contributions proposées vont s'efforcer d'éclairer, en s'appuyant sur les recherches récentes.



    --------------------------------------------------------------------------------


    I - L'Amérique du Nord et la France : les images croisées de deux Révolutions-soeurs arrivées à leur termes

    10h-12h30 - Amphi X1 Université Paris 7 1 rue Guy de la Brosse

    L'Amérique de Jefferson à travers le regard de Thomas Paine, héros cosmopolite d'une Révolution française défunte - Nathalie Caron, Université de Paris X
    Le confident du président : Louis-André Pichon, chargé d'affaires français à Washington au moment de la vente de la Louisiane et de l'insurrection haïtienne - Marie-Jeanne Rossignol, Université de Paris 7
    A Historiography of Race Relations in Louisiana before and after the Purchase - Joseph Zitomersky, Université de Montpellier 3

    --------------------------------------------------------------------------------

    II - L'Amérique latine et l'Europe : entre le "modèle"de la Révolution française et la peur de l'exemple de l'insurrection de Saint-Domingue
    14h00-16h30 - Sorbonne, Salle Marc Bloch, Esc C 2ème étage


    Miranda et Brissot, ou comment révolutionner l'Amérique espagnole ? Marcel Dorigny, Université de Paris 8
    Les échanges constitutionnels entre l'Europe et l'Amérique espagnole (fin XVIIIe-début XIXe siècles) - Jean-Michel Blanquer et Marie-Danielle Démélas-Bohy, Institut des Hautes Etudes d'Amérique Latine
    La culture de guerre napoléonienne et l'indépendance des pays bolivariens, 1810-1825 - Clément Thibaud, Université Paris 1

    --------------------------------------------------------------------------------

    Contact : Prof. Marie-Jeanne Rossignol
    Institut Charles V - 10 rue Charles V - 75004 Paris France
    Fax 33 1 44 78 34 28
    rossignol@paris7.jussieu.fr

    Lieux

    • Paris, France

    Dates

    • samedi 07 octobre 2000

    Pour citer cette annonce

    « La France et les Amériques », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 29 septembre 2000, http://calenda.org/185760