AccueilColloque Jordi Pere Cerdà

Colloque Jordi Pere Cerdà

Colloque Jordi Pere Cerdà : littérature, société, frontière

*  *  *

Publié le vendredi 06 octobre 2000 par Natalie Petiteau

Résumé

Jordi Pere Cerdà (pseud. d'Antoine Cayrol). Ecrivain catalan. Né à Saillagouse (Pyrénées-Orientales) en 1920. Premi d'Honor de les Lletres Catalanes (1995). Poésie, théâtre, narration, la littérature de Jordi Pere Cerdà est inspirée par la Cerd

Annonce


Jordi Pere Cerdà (pseud. d'Antoine Cayrol). Ecrivain catalan. Né à Saillagouse (Pyrénées-Orientales) en 1920. Premi d'Honor de les Lletres Catalanes (1995).
Poésie, théâtre, narration, la littérature de Jordi Pere Cerdà est inspirée par la Cerdagne – la haute Cerdagne.
Cette œuvre, qui se distingue par une grande exigence intellectuelle et artistique est également une œuvre "engagée" au sens où elle porte la marque des engagements politiques et sociaux de son auteur, d'une part dans la Résistance et le PC, d'autre part dans la défense et la promotion de la catalanité du Roussillon.

L'ICRESS organise autour de l'œuvre et de l'action de Jordi Pere Cerdà un colloque ouvert aux chercheurs des deux côtés de la frontière, sans exclusive disciplinaire. Les thèmes qui y seront traités préférentiellement s'inscrivent dans les problématiques de recherches développées par l'ICRESS :
- culture et société dans l'espace catalan
- l'identité frontalière

Le colloque aura lieu en Cerdagne, en septembre 2001.


PROGRAMME

1/ La Cerdagne de Jordi Pere Cerdà
L'œuvre de Jordi Pere Cerdà est indissociable de la Cerdagne. Des descriptions les plus émotives de Cerdaneses jusqu'aux détours les plus imprévisibles de Passos estrets per terres altes, la Cerdagne est toujours présente, à travers les thèmes, les images, les intrigues..., aussi bien que par la langue.
Mais la Cerdagne, c'est aussi, malgré son isolement, le lieu de sa formation intellectuelle, au hasard des lectures et des rencontres. Ici il faut se souvenir du voisinage de Charles Bauby des contacts avec des intellectuels de tous horizons, estivants ou curistes, enfin des "refugiés espagnols" avec qui il partage l'expérience capitale de la Résistance.
Après la guerre et l'adhésion au PC, la Cerdagne devient aussi pour Jordi Pere Cerdà le champ d'un engagement social et politique dont l'œuvre littéraire porte la marque.
Il y a une manière de lire PE comme une récapitulation de l'"expérience" (vitale, intellectuelle, littéraire) cerdane de Jordi Pere Cerdà –incitation peut-être à repasser l'œuvre entière au crible de la complexité du roman –

orientations proposées :
– Les thèmes et images cerdans dans l'oeuvre ; la vision de l'histoire et de la société ; la question de la frontière...
– la langue
– Aspects biographiques : la formation ; la Résistance et l'engagement politique et social


2/ Jordi Pere Cerdà et la soc nord-catalane
Cette partie intéresse bien sûr l'"activiste culturel", en Jordi Pere Cerdà. Mais au-delà des faits (la fondation du GREC, la direction de Sant Joan i Barres...) qui entrecroisent sa trajectoire personnelle avec l'histoire du catalanisme roussillonnais des années 1960-1970, elle voudrait inciter à une confrontation entre l'individu qui écrit et la société qui le reconnaît pour écrivain, comme le raconte l'autobiografia literària, Cant alt.
De la volonté d'enaltir la llengua, Jordi Pere Cerdà a fait l'axe de sa vie militante comme l'exigence de son écriture. Il n'est certainement pas trop tôt pour tenter d'évaluer la trace de son œuvre dans la catalanité nord-catalane.


orientations proposées :
– le catalanisme de Jordi Pere Cerdà dans le double contexte du "régionalisme" français des années 1960 et 1970 et de la problématique des Països Catalans ; l'aventure du Grup Rossellonès d'Estudis Catalans.
– Le milieu culturel et social (réseaux amicaux, structures de diffusion,...)
– Le rôle de l'intellectuel, mestratger littéraire ?


3/ La place de Jordi Pere Cerdà dans la littérature catalane
Jordi Pere Cerdà a reçu en 1995 le Premi d'Honor de les Lletres Catalanes. Mais cette consécration n'occulte-t-elle pas une méconnaissance de l'oeuvre ? Il est temps de la livrer au risque des méthodes et des théories de la littérature, à la mesurer et la comparer, à l'installer enfin, dans l'histoire – et le débat– d'une littérature nationale. L'inévitable question de la valeur de l'objet littéraire et de la fonction de l'écrivain n'a de sens ici que si elle recoupe l'inquiétude fondamentale de l'intellectuel nord-catalan nommé Jordi Pere Cerdà : à travers même l'unité de la langue et de la littérature, le jeu des héritages historiques et des loyautés communautaires
Orientations proposée :
– Approches théoriques de l'œuvre
– la diffusion de l'oeuvre (aspects politiques et économiques) et sa réception (critique, place dans les manuels et anthologies, traduction,...)
– Jordi Pere Cerdà penseur de la frontière ?

Programme fixé au 31 juillet 2001 :

28 de setembre
Oceja, cinema


A partir de 8h30. Acolliment dels congressistes. Benvinguda del batlle d'Oceja
9h30 : Obertura del col.loqui per Louis Assier-Andrieu, director de l'ICRECS i Vicenç Llorca, director general de Promoció Cultural de la
Generalitat de Catalunya

1a sessió : La Cerdanya de Jordi Pere Cerdà : terra, memòria, llengua

Andreu BALENT
Jean-Louis BLANCHON
Marc CONESA
Teresa DALMAU
Karoly MORVAY
Renada-Laura PORTET

Tarda, 14h30-18h30
2a sessió : Lectures de l'obra cerdaniana

Víctor BATALLÉ
Amador CALVO RAMON
Jep GOUZY
Marie GRAU
Vicenç LLORCA
Xavier LUNA BATLLE
Anna MUNTANER
Àlex SUSANNA
Pere VERDAGUER
Marie-Claire ZIMMERMANN

29 septembre
Oceja, Cinema

Matí, 9h00-12h30
3a sessió : L'escriptor i la societat

Joan PEYTAVÍ DEIXONA
Cristina BADOSA
Martina CAMIADE
Pierre CHEVALIER
Nicolas DEVERS-DREYFUS
Maria LLOMBART
Jean-Baptiste PARA
Montserrat PRUDON
Jaume QUERALT


Tarda, 14h30-18h00
4a sessió : Fronteres

Dominique de COURCELLES
Jordi GABARRÓ
Fèlip GARDY
Alain LAGUARDA
Albert MONCUSÍ i FERRÉ
Germaine RIBÉ
Miquela VALLS

Cada sessió constarà de dues parts separades per un descans i seguides d'un debat.
Les llengües del col.loqui són el català, el francès i l'occità
Chaque session a lieu en deux temps, séparés par une discussion et une pause. Les langues du colloque sont le français, le catalan et l'occitan. Liste des communications sur notre site web : http://cjpc.multimania.com


30 de setembre
Llívia, Gran Hotel Llívia

9 h.30
Taula rodona : "de l'home a l'obra : vivències i testimonis"
Amb René Andioc, Pere Garcia-Fons, Gil Jouanard, Robert Lafont, Bernard Lesfargues,
Albert Manent, Lionel Richard, Max Roqueta, Jacques-Frédéric Temple, Joan Triadú, Pere Verdaguer
moderador : Jep Gouzy

11 h 30 : Acte de cloenda
Aperitiu ofert pel Consell Comarcal de Cerdanya
13h : Dinar


Le présent programme est susceptible de modifications
Aquest programa s'estableix sota reserva de modificacions
COMITE SCIENTIFIQUE

Cristina Badosa, MCF université de Perpignan
Joan Becat, Pr. co-directeur de l'ICRESS
Hyancinthe Carrera, PAST Université de Perpignan
Joan Tocabens, Professeur IUFM, écrivain
Pere Verdaguer, professeur honoraire Université de Perpignan
coordination : Miquela Valls, assistante agrégée, ICRESS et Marie Grau, doctorante ICRESS

Comité de patronage
René Andioc, Robert Lafont, Bernard Lesfargues, Albert Manent, Lionel Richard, Max Rouquette, Alex Susanna, Joan Triadú


Adresse
Colloque Jordi Pere Cerdà
ICRESS
Université de Perpignan
Cami de la Passio vella
66860 PERPIGNAN

Contact
Marie Grau
tel. 04-68-66-21-77
fax. 04-68-66-22-10
mel.
Marie Grau

Catégories

Lieux

  • Llívia, Espagne
  • Osséja, France (66)

Dates

  • vendredi 28 septembre 2001

Contacts

  • Marie Grau
    courriel : grau [at] univ-perp [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Martina Camiade
    courriel : almarcha [at] univ-perp [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Colloque Jordi Pere Cerdà », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 06 octobre 2000, http://calenda.org/185777