AccueilNourritures bonnes ou mauvaises ?

Nourritures bonnes ou mauvaises ?

NOURRITURES, BONNES OU MAUVAISES ? Approches historique et ethnologique des pratiques alimentaires

*  *  *

Publié le vendredi 10 novembre 2000 par Marin Dacos

Résumé

Colloque organisé par le CERCE (Centre d'études et de recherches comparatives en ethnologie) en partenariat avec Agropolis Museum Montpellier les 25 et 26 octobre 2001. L'alimentation, ou plus exactement les pratiques alimenta

Annonce




Colloque organisé par le CERCE (Centre d'études et de recherches comparatives en ethnologie) en partenariat avec Agropolis Museum Montpellier les 25 et 26 octobre 2001.

L'alimentation, ou plus exactement les pratiques alimentaires, exercent depuis longtemps en sciences sociales l'attrait des interrogations vitales et universelles par delà leur extrême variabilité culturelle ou historique. Qu'il s'agisse du partage entre le comestible et le non comestible (ou de la transformation de l'un en l'autre), des catégories du goût et des saveurs, des représentations liées au corps et à l'ingestion, des modes de préparation des aliments, des usages sociaux de la commensalité ou de l'aspect métaphorique du vocabulaire culinaire, la réflexion anthropologique s'est abondamment "nourrie" de l'étude des pratiques liées à l'alimentation.

Les sociétés contemporaines n'échappent pas, bien au contraire, à cette préoccupation essentielle : manger (question qui se pose souvent avec une acuité dramatique), mais également bien manger. Quels enseignements tirer d'un corpus de recherches particulièrement fouillées pour comprendre les usages présents autour de l'alimentation, c'est ce que propose d'établir le colloque "Nourritures, bonnes ou mauvaises ? Approche historique et ethnologique des pratiques alimentaires". Cette manifestation sera placée sous la présidence scientifique du Pr. Flandrin et réunira dans une perspective pluridisciplinaire, historiens, ethnologues et sociologues. Le colloque sera également ouvert aux spécialistes d'autres disciplines, agronomes, médecins, biologistes, afin de confronter les points de vue sur des thèmes à l'évidence transversaux.

Il s'agira tout d'abord de mesurer l'actualité de certaines questions très largement étudiées par ailleurs en sciences sociales, comme celle des interdits alimentaires et de l'opposition du comestible et du non comestible. On tentera également, à la lumière de la tradition anthropologique, de donner sens à des pratiques nouvelles, qui opposent la recherche active de nourritures saines et vraies (les saveurs authentiques, les produits biologiques, la cuisine de terroir comme "patrimoine culturel") et la crainte parfois phobique de l'aliment nocif, voire fatal (le discours récent sur la mal-bouffe ou encore la notion de risque alimentaire, la peur des OGM ou de la vache folle). Enfin, on reposera la question des usages sociaux de l'alimentation notamment dans la construction et la mise en scène d'identités collectives (culturelles ou régionales entre autres) : la constitution en symboles identitaires de plats spécifiques, aux recettes parfois réinventées ou retrouvées, les stratégies sociales mises en œuvre autour des préparations culinaires marquées symboliquement et de temps forts de la commensalité investis d'enjeux identitaires nouveaux feront l'objet d'une réflexion particulière. Toutes ces pratiques ont ainsi en commun de distinguer les nourritures bonnes, pour le goût, pour la santé, pour l'image de soi, des nourritures mauvaises parce qu'interdites, néfastes ou dévalorisées (et dévalorisantes). De ces bonnes et mauvaises nourritures, ce colloque s'attachera à montrer qu'elles sont paradoxalement toutes "bonnes à penser".

Ce colloque se déroulera à Montpellier pour partie à l'Université Paul-Valéry et pour partie à Agropolis Museum. Placées sous la présidence de Jean-Louis Flandrin cette manifestation réunira dans une perspective pluridisciplinaire, ethnologues, historiens et sociologues. Les deux journées seront divisées en 4 séances portant chacune sur un thème précis :

- 1. le risque alimentaire
- 2. les interdits
- 3. traditions et authenticité
- 4. alimentation et identité
Toute personne désireuse de participer à ce colloque devra faire parvenir avant le 15 décembre 2000 un court résumé (avec titre) de l'intervention proposée à l'adresse suivante : CERCE route de Mende 34199 Montpellier cedex, ou à l'adresse électronique cerce@univ-montp3.fr.

Comité d'organisation : A. Babadzan, M. Duval, S. Fainzang, M-O. Géraud et P. Pandolfi.

Contacts : Maurice.Duval@univ-montp3.fr ou Paulpandolfi@aol.com

Lieux

  • Montpellier, France

Dates

  • vendredi 15 décembre 2000

Mots-clés

  • alimentation, ethnologie

Contacts

  • Maurice Duval
    courriel : Maurice [dot] Duval [at] univ-montp3 [dot] fr

Source de l'information

  • Université de Montpellier ~
    courriel : http://serinf2 [dot] univ-montp3 [dot] fr/cerce/appel [dot] htm

Pour citer cette annonce

« Nourritures bonnes ou mauvaises ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 10 novembre 2000, http://calenda.org/185873