AccueilGenre et âge dans la relation d'enquête

Genre et âge dans la relation d'enquête

Journées d'études S.E.F

*  *  *

Publié le samedi 11 novembre 2000 par Marin Dacos

Résumé

Appel à communications MNATP janvier 2001 Responsabilité scientifique : Eliane Daphy, François Faraut, Agnès Jeanjean et Marie Percot, équipe ETER (Ethnologie du travail et de s

Annonce



Appel à communications


MNATP
janvier 2001


Responsabilité scientifique : Eliane Daphy, François Faraut, Agnès Jeanjean et Marie Percot, équipe ETER (Ethnologie du travail et de ses représentations) du LAU

--------------------------------------------------------------------------------

La question du genre de l'ethnologue et de son influence dans l'accès au terrain est depuis longtemps un thème classique de la discipline. Ce critère est considéré comme rendant possible ou impossible certaines enquêtes, et il participe de fait à la construction des objets de la recherche.
Ainsi par exemple, la division sociale du travail en usage dans le groupe observé serait en adéquation avec le genre du chercheur : un homme serait plus à même de travailler sur l'initiation masculine et une femme sur la naissance et l'élevage des nouveau-nés...
Il existe aussi des circonstances où les enquêtés annulent ou inversent l'appartenance de l'ethnologue à son sexe biologique pour lui attribuer le genre permettant le bon déroulement de l'enquête. Mais il peut arriver que la différence de sexe et de genre entre enquêtés et enquêteur facilite l'accès au terrain ou du moins à un certain type d'informations.

Autant que celle du genre et du sexe, on sait l'importance des classes d'âge et des générations dans l'organisation des sociétés humaines. Ce critère est pourtant rarement évoqué, quasiment jamais analysé quant à son influence sur la relation d'enquête et la construction des objets de la recherche. Serait-il de moindre importance ? Quelles raisons s'opposent à sa reconnaissance et à son explicitation ?

A partir du genre et de l'âge comme catégories à la fois biologiques et sociales, nous souhaiterions élargir à la question suivante: existe-t-il parmi les ethnologues et les chercheurs en sciences sociales le sentiment de partager avec les collègues du même genre - ou de la même classe d'âge - des façons communes de pratiquer le terrain? Autrement dit, peut-on distinguer une recherche qui serait "féminine" d'une autre "masculine" ? Une recherche de cadets d'une recherche d'aînés? Au-delà des aspects méthodologiques, nous proposons d'aborder également les dimensions épistémologiques et critiques, comme par exemple les procédés d'évocation ou d'évitement de ces questions dans les écrits ethnologiques.




Dates

  • dimanche 31 décembre 2000

Mots-clés

  • Ethnologie, genre, age

Pour citer cette annonce

« Genre et âge dans la relation d'enquête », Appel à contribution, Calenda, Publié le samedi 11 novembre 2000, http://calenda.org/185884