AccueilEncadrement politique en banlieue

SéminaireNon classée

Dates

Catégories

    Encadrement politique en banlieue

    Centre d’étude de la vie politique française, groupe banlieues

    *  *  *

    Publié le mercredi 10 janvier 2001 par Marin Dacos

    Résumé

    FONDATION NATIONALE DES SCIENCES POLITIQUES CEVIPOF Centre d’étude de la vie politique française GROUPE BANLIEUES PROGRAMME 2000-2001 Le thème principal de l’année 2000-2001 est l’encadrement politique en banlieue : partis et

    Annonce


    FONDATION NATIONALE DES SCIENCES POLITIQUES


    CEVIPOF
    Centre d’étude de la vie politique française


    GROUPE BANLIEUES


    PROGRAMME 2000-2001



    Le thème principal de l’année 2000-2001 est l’encadrement politique en banlieue : partis et municipalités.

    Prolongeant les réflexions de l’année précédente sur le thème de l’encadrement ( les comités de quartier, les groupes de rap, les bandes d’adolescents, les associations de femmes immigrées, la médiation), le séminaire s’efforce d’apprécier les relations entre partis politiques et municipalités dans le cadre de la banlieue. Les quatre premières séances sont consacrées à la fois à un courant politique et à un enjeu spécifique.

    La première séance porte sur le parti communiste et envisage les rapports entretenus par les municipalités communistes avec les populations défavorisées, les « exclus » et les populations d’origine étrangère, dont les enquêtes de terrain font ressortir le relâchement des liens avec le parti communiste. Quelles perceptions les élus et le parti ont-ils de cette réalité, quels démarches conduisent-ils pour retrouver l’influence perdue, avec quels résultats ? L’hégémonie du PC dans ses villes demeure –t-elle une préoccupation et un objectif ?

    La deuxième séance porte sur le parti socialiste et l’enjeu de la sécurité. Présente dès 1981 avec les initiatives de prévention de la délinquance, la thématique de la sécurité s’est fortement affirmée après 1997 avec les Assises de Villepinte et avec les comités locaux de sécurité qui en résultent. Comment le PS parvient-il, dans la gestion de ses communes, à rapprocher sécurité et liberté sans en rester à l’écoute et à la satisfaction des demandes des segments les plus sécuritaires de la population ? Où en est-on exactement dans la prise en charge de cet enjeu par des acteurs plus enclins à s’opposer qu’à s’entendre : jeunes des cités et policiers, travailleurs sociaux et responsables administratifs…. ?

    La troisième séance porte sur les Verts et questionne le rôle dans la gestion municipale d’un courant minoritaire. Arbitre entre les principales formations de la gauche plurielle, force d’appoint et/ou inspirateur de politiques originales ? De quelle marge d’action disposent-ils ? Comment articulent-ils réseaux locaux, action associative et participation aux exécutifs municipaux ? Quelle est l’importance de la présence dans les conseils municipaux dans la stratégie d’implantation partisane des Verts ?

    La quatrième séance porte sur la droite, le RPR essentiellement, et sur les alternances de majorité. Qu’est-ce qui change quand l’équipe municipale change de couleur politique, particulièrement dans les relations avec les « populations en difficultés » des banlieues ? Depuis 1983, plusieurs municipalités de gauche ont été conquises par le RPR. Les nouveaux maires se sont efforcés de mettre en œuvre d’autres modes d’action que ceux de leurs prédécesseurs, ont prétendu apporter des solutions originales. Qu’en est-il exactement quelques années plus tard ?

    Les deux séances suivantes encadrent les élections municipales de mars.

    La cinquième séance est consacrée aux rapports entre gestion politique et gestion administrative. Comment la relation triangulaire entre formations politiques, élus et administration locale se définit-elle ? Quel est le degré d’autonomie de chacun ? Comment un maire peut-il définir et faire appliquer son projet ?

    La sixième séance est destinée à l’analyse des résultats des élections municipales en banlieue.

    La septième et dernière séance porte sur l’étude des rapports entre les associations d’immigrés et les associations antiracistes et le pouvoir municipal. Campagnes d’inscriptions sur les listes électorales, présence dans les conseils municipaux, formes consultatives de participation à la vie locale, transactions avec les représentants communautaires…

    François PLATONE Henri REY Yves SINTOMER


    CALENDRIER DES SEANCES


    Chacune des cinq premières séances est construite sur l’intervention d’un ou deux acteurs de terrain et d’un discutant universitaire.


    27 octobre 2000

    : Municipalités communistes et exclus : avec Gilles Poux, maire de la Courneuve

    Discutant : F.Platone (CEVIPOF).


    30 novembre 2000 :

    Les maires socialistes et la sécurité : avec Claude Dilain, maire de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Discutant : H. Rey (CEVIPOF)


    15 décembre 2000 :
    Les Verts dans les conseils municipaux : le rôle d’un courant minoritaire. Avec Aline Archambaud, Adjointe au maire de Pantin et Stéphane Pocrain, Porte-parole des Verts. Discutant : Yves Sintomer


    12 janvier 2001 :

    Les nouvelles municipalités de droite : contenu et limites de l’alternance.


    9 février 2001 :

    Gestion politique, gestion administrative.


    27 avril 2001 :

    Analyse des résultats des élections municipales avec Pascal Perrineau, directeur du CEVIPOF, François Platone et Henri Rey

    18 mai 2001 :
    Les associations d’immigrés et le pouvoir municipal.

    Les séances ont lieu le vendredi après-midi de 14 h 30 à 17 h. au CEVIPOF, 10 rue de la Chaise, Paris (7ème), métro : Sèvres-Babylone ou Rue du Bac ou Saint-Germain-des-Prés-



    Contact : François Platone 01 45 49 53 35, francois.platone@cevipof.sciences-po.fr

    Henri Rey 01 45 49 50 25, rey@msh-paris.fr


    Lieux

    • Paris, France

    Dates

    • vendredi 27 octobre 2000

    Contacts

    • François Platone
      courriel : francois [dot] platone [at] cevipof [dot] sciences-po [dot] fr

    URLS de référence

    Source de l'information

    • Site CEVIPOF
      courriel :

    Pour citer cette annonce

    « Encadrement politique en banlieue », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 10 janvier 2001, http://calenda.org/186035