AccueilAntique Babylone ou nouvelle Jérusalem

Antique Babylone ou nouvelle Jérusalem

Paradoxes de l'imaginaire des villes au dix-neuvième siècle

*  *  *

Publié le mardi 06 mars 2001 par Natalie Petiteau

Résumé

Conférence de Michel Viègnes Vers le milieu du dix-neuvième siècle, la France est atteinte, avec cinquante ans de retard sur l'Angleterre, par la révolution industrielle, qui transforme profondément le paysage urbain. Bien que l'exode rural n'en soit

Annonce


Conférence de Michel Viègnes

Vers le milieu du dix-neuvième siècle, la France est atteinte, avec cinquante ans de retard sur l'Angleterre, par la révolution industrielle, qui transforme profondément le paysage urbain. Bien que l'exode rural n'en soit qu'à ses débuts, les modifications sociologiques suffisent à altérer l'imaginaire de la ville, qui trouve au dix-neuvième siècle un moment de transition exceptionnel. L'héritage biblique donne à la ville deux visage antithétiques, qui peuvent se résumer dans les noms de Babylone et de Jérusalem : la ville concentre le vice et le mal, à rebours d'un espace ouvert à la Grâce, ou bien elle est le lieu saint par excellence, dont l'ordonnance s'oppose au chaos du pagus.
Dans la plupart des " romans d'apprentissage " du dix-neuvième siècle, la venue du villageois à la ville, ou du provincial à la capitale a valeur d'initiation, de descente aux enfers. C'est à la ville, et notamment à Paris, qu'on apprend la vie, après y avoir côtoyé des figures et des lieux infernaux : Vautrin, les égouts des Misérables, les vieillards étranges des " tableaux parisiens " de Baudelaire. Mais dans cet espace où toute les valeurs emblématiques se donnent rendez-vous, les topoï infernaux côtoient les lieux de mémoire et d'éternité. Tout l'espace urbain de Notre-Dame de Paris s'organise autour d'un axe qui va de la cathédrale à la Cour des Miracles, tandis que chez Huysmans, la ville est avant tout une architecture sacrée : Saint-Séverin, les tours de Saint-Sulpice où vit, hors du temps, le sonneur Carhaix de Là-bas.
Lieu de changement, la ville est aussi lieu de permanence. Lieu de solitude, " désert d'hommes ", elle est aussi le théâtre de la rencontre : par tous ces paradoxes, elle illustre parfaitement, dans ce siècle agité de révolutions, la nature ambivalente et contradictoire des grands symboles.

Michel Viègnes, ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, est Maître de conférences en littérature française du dix-neuvième siècle à l'Université Stendhal. Il a publié trois livres, sur Joris-Karl Huysmans, sur Verlaine, et sur l'esthétique de la nouvelle, ainsi qu'une dizaine d'articles sur d'autres auteurs du dix-neuvième et du vingtième siècles, tels que Mérimée, Musset, Maeterlinck, Bernanos. Son domaine de recherches est l'antirationalisme et le mysticisme, qui, sous diverses formes, marquent l'angoisse du dix-neuvième siècle devant la modernité.

Jeudi 8 mars à 18h30
Bibliothèque Centre ville
10, rue de la République

Dans le cadre du cycle "La ville dans la littérature et dans l'art" proposé par le Secteur Formation continue Lettres de l'Université Stendhal-Grenoble III et les Bibliothèques municipales de Grenoble.
La ville est au cœur des préoccupations du citoyen du XXIe siècle : paysage toujours en mouvement, elle est aussi le creuset social où se fondent à la fois des populations, des aspirations et des peurs qui nourrissent l'imaginaire des écrivains et des artistes de notre époque comme elles ont nourri celui de leurs prédécesseurs. La ville est ainsi devenue un personnage à part entière du roman contemporain.
Ce nouveau cycle de conférences-lectures qui s'adresse au public le plus large, se propose d'aborder la ville à travers des expressions et des genres multiples qui vont du roman réaliste à la science-fiction ou au roman noir, dans la littérature, mais aussi le cinéma, les arts plastiques.
Il sera assuré par des enseignants et des chercheurs de l'UFR de Lettres de l'Université Stendhal.

Lieux

  • Grenoble, France

Dates

  • jeudi 08 mars 2001

Contacts

  • BM de la ville de Grenoble
    courriel : info [at] bm-grenoble [dot] fr

Source de l'information

  • Site web des bibliothèques municipales de Grenoble
    courriel :

Pour citer cette annonce

« Antique Babylone ou nouvelle Jérusalem », Informations diverses, Calenda, Publié le mardi 06 mars 2001, http://calenda.org/186188