AccueilLe genre des territoires

*  *  *

Publié le mardi 27 mars 2001 par Marin Dacos

Résumé

Appel à communications Colloque international sur Le genre des territoires Angers, 16-18 mai 2002 Il n’est pas de territoire - réel, imaginaire ou symbolique - qui ne secrète l’exclusion de l’Autre. C’est pourquoi cette notion peut être considéré

Annonce

Appel à communications

Colloque international sur Le genre des territoires
Angers, 16-18 mai 2002


Il n’est pas de territoire - réel, imaginaire ou symbolique - qui ne secrète l’exclusion de l’Autre. C’est pourquoi cette notion peut être considérée comme un élément important de la construction du « masculin » et du « féminin » et éclairer utilement les relations de pouvoir entre les sexes.

Au cœur des territoires
Que se passe-t-il là où l’un ou l’autre sexe est exclu ou absolument déterminé par la communauté ? Là où les frontières sues et insues sont acceptées ? On envisagera ici le caractère non mixte de certains territoires dans les sociétés passées et présentes. Comment ces territoires sont-ils alors marqués (procédures d’exclusion, justifications, coercition) ? Quelles sont les versions imaginaires des territoires unisexués dans la fiction et l’utopie ? Dans ces univers non mixtes, réels et imaginaires, quelle vision de l’Autre ?

Aux marges des territoires

On examinera ici des formes de marginalité volontaire (refus des normes) ou involontaire. La transgression des normes inaugure-t-elle un processus de recomposition et d’interpénétration des territoires ? Au terme de ces changements, de nouvelles normes de genre apparaissent-elles ?

Au delà des territoires

Dans un monde organisé et régi par la différence - et souvent l'opposition - hommes/femmes, masculin/féminin, apparaissent parfois des sites de dissolution et/ou de remise en question de cette différence, où les territoires respectifs semblent s'évanouir : propositions philosophiques (contestant le principe d’identité), élaborations littéraires (utopies, poésie…), autres productions artistiques (tendances actuelles, position de la musique, art brut...), constats psychologiques (développement du jeune enfant, position psychique dans les psychoses, propositions psychanalytiques sur la sexuation…). Que peut-on déduire, ou attendre, de cette a-territorialité (ou déterritorialisation) ?

Organisation

Le comité d’organisation du colloque s’est formé au sein de l’unité A1 du Programme structurant angevin en sciences humaines. Il réunit, sous la direction de Christine Bard (historienne, membre de l’Institut universitaire de France), des chercheuses et des chercheurs de l’Université d’Angers et de l’Université catholique de l’Ouest.
Les propositions de communications (comportant un titre, un résumé d’une page et un CV succinct) sont attendues pour le 1er septembre 2001. Toutes les communications devront être données en français. Nous ventilons l’examen des propositions par spécialité :
Histoire = Patricia Gaillard (patricia.gaillard@univ-angers.fr)
Littérature et esthétique = Marie Lavaud (martine_lavaud@post.club-internet.fr)
Philosophie et ethnologie = Geneviève Guilpain (geneguilpain@voila.fr)
Sémiologie = Pol Corvez (pol.corvez@wanadoo.fr)
Géographie = Vincent Veschambre (Vincent.Veschambre@univ-angers.fr)
Sciences du langage = Dalila Morsly (dalila.morsly@univ-angers.fr)
Psychologie = Alain Mouches (Alain.Mouches@uco.fr)
Psychanalyse = Patrick Martin-Mattera (martinmattera@wanadoo.fr)
Sociologie = Bertrand Bergier (Bertrand.Bergier@uco.fr)

Ou par courrier postal : Le genre des territoires, suivi du nom de votre correspondant-e, Maison des sciences humaines, bureau 15, 2 rue Alexandre Fleming 49066 Angers cedex 01

Dates

  • samedi 01 septembre 2001

Contacts

  • Christine Bard
    courriel : Christine [dot] Bard [at] univ-angers [dot] fr

Source de l'information

  • Christine Bard
    courriel : Christine [dot] Bard [at] univ-angers [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le genre des territoires », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 27 mars 2001, http://calenda.org/186257