AccueilEducation et humanisme

ColloqueNon classée

Dates

Catégories

    *  *  *

    Publié le mercredi 02 mai 2001 par Natalie Petiteau

    Résumé

    9 mai 2001 à la MRSH, SH006 de 9h30 à 17h00 Journée du Centre d'Etude et de Recherche en Sciences de l'Education Avec la collaboration de l'équipe de recherche "Identité et Subjectivité" 10 h : Jan MASSCHELEIN, Center for Philosophy of E

    Annonce

    9 mai 2001 à la MRSH, SH006 de 9h30 à 17h00

    Journée du Centre d'Etude et de Recherche en Sciences de l'Education

    Avec la collaboration de l'équipe de recherche "Identité et Subjectivité"


    10 h : Jan MASSCHELEIN, Center for Philosophy of Education, K.U. Leuven
    L'éducation humaniste comme réponse à la question de la communauté


    L'élaboration de l'idéal humaniste et néo-humaniste de l'éducation comme "formation de l'homme" (Lefort) ou de "Bildung" (Schiller, Humboldt, Schleiermacher, ...) peut être comprise comme une réponse à la question de la communauté conçue comme perte ou manque d'identité. L'éducation humaniste est alors une oeuvre d'identification et d'appropriation. Et la réflexion pédagogique humaniste s'oriente vers la réalisation d'une communauté "parfaite", une communauté constituée par l'appropriation par tous les membres d'une identité (qui serait alors "commune"). La problématique pédagogique disparaîtrait au cas où la communauté pourrait (à nouveau) effectuer une identité qui serait la mise en oeuvre de son essence comme communauté "humaine" ou comme "humanité". Comme le disait Schleiermacher: " A supposer que cette perfection absolue subsiste, l'éducation en tant qu'activité spécifique, dont on pourrait faire des théories, cesserait d'exister ".
    Ma communication consistera à reconsidérer la question à laquelle l'éducation apporterait une réponse. A quoi répond-elle exactement ? Est-ce à un manque d'identité ? Il faudrait alors reposer le problème de l'éducation et de la communauté à partir d'une pensée de la pluralité. Cela impliquerait l'abandon de l'idéal humaniste.

    14 h : Carole MAIGNÉ, équipe de recherche " Identité et Subjectivité "
    Herbart et la question de l'éducation


    Si Herbart est un auteur aujourd'hui peu, voire très peu, lu, il reste néanmoins souvent cité dans la littérature pédagogique. C'est aussi par ce biais qu'il fut connu en France (notamment à la charnière du 19 et du 20 ème siècle), et qu'il fut redécouvert en Allemagne dans les années 1950. Il nous semble intéressant cependant de revenir aux textes afin de comprendre l'articulation majeure de sa pédagogie, qu'il voulait élever au statut de Science : que signifie "l'éducation par l'instruction" ? Quelle conception de l'enfant est ici supposée, si comme le souligne sa philosophie, elle s'appuie sur une profonde critique philosophique du kantisme, et plus encore sur une critique du sujet ? En un mot, quelle définition nouvelle de l'homme porte son ambition ?

    15 h : Jean-Marc LAMARRE, IUFM des Pays de Loire, revue Le Télémaque
    Homo educandus : l'éducation est un humanisme


    L'éducation est, dans son essence, humaniste car l'homme ne devient homme que par l'éducation. Le fait est que la conception moderne de l'éducation comme formation de l'homme (l'homo educandus) naît au XIVe siècle avec l'humanisme florentin. Nous montrerons que l'idée d'éducation comme activité spécifique et comme sphère relativement autonome ayant ses propres finalités n'est possible que si tout n'est pas religieux, que si tout n'est pas politique et que si tout n'est pas marchandise. L'idéal éducatif humaniste s'est développé une première fois lorsque prit fin le théocentrisme médiéval ; au XXe siècle il s'est affirmé à nouveau, cette fois contre les totalitarismes politiques. Mais aujourd'hui, peut-on encore éduquer ? En effet, si la figure de l'homme s'efface pour céder la place à l'individualisme et si la notion techniciste de compétence se substitue à celle, humaniste, de culture, n'est-ce pas alors l'idée même d'éducation qui est atteinte ?


    16 h : Débat sur l'ensemble de la journée et conclusion des travaux

    Lieux

    • Caen, France

    Dates

    • mercredi 09 mai 2001

    Contacts

    • A. Vergnioux
      courriel : vergnioux [at] sc-homme [dot] unicaen [dot] fr

    Source de l'information

    • Site Web de l'Université de Caen ~
      courriel :

    Pour citer cette annonce

    « Education et humanisme », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 02 mai 2001, http://calenda.org/186329