AccueilConstruction d'identités collectives en Europe

ColloqueNon classée

Dates

Catégories

    Construction d'identités collectives en Europe

    Construction d'identités collectives en Europe du Moyen Age au XXe siècle

    *  *  *

    Publié le mercredi 11 juillet 2001 par Natalie Petiteau

    Résumé

    UFR des Lettres et Sciences Humaines Salle du Conseil Danielle Roussel Construction d’identité collective en Europe du Moyen Age au XXe siècle Organisé par le GRHIS (Rouen), l’Université Lorànd Eotvos de Budapest, en collaboration av

    Annonce

    UFR des Lettres et Sciences Humaines

    Salle du Conseil Danielle Roussel

    Construction d’identité collective en Europe du Moyen Age au XXe siècle

    Organisé par le GRHIS (Rouen), l’Université Lorànd Eotvos de Budapest, en collaboration avec
    l’Institut Hongrois de Paris

    COLLOQUE FRANCO-HONGROIS

    28 et 29 septembre 2001

    ACCUEIL — 9h Vendredi matin—9 h / 12 h 30

    Approches théoriques de la construction de l’identité

    Piroska Nagy, GRHIS—Rouen
    « Une identité ou des identités européenne(s) ? »

    Nora Berend, Cambridge
    « Constructions d’identités : théories et pratiques »

    Olivier Dumoulin, GRHIS—Rouen
    « Construire une identité nationale : l’historiographie française du XXe siècle »

    Catherine Horel, CNRS—Paris I
    « Les lieux de mémoire de la construction de l’identité hongroise »

    Vendredi après-midi—14 h / 18 h

    Identités politiques avant la Nation

    Péter Molnar, ELTE—Budapest
    « Idéologies monarchiques en Hongrie aux XIIIe et XIVe siècles »

    Mariann Saghy, IHP
    « Les Croisades et la construction de l’identité nationale chez Pierre Dubois (XIVe siècle) »

    Christine le Bozec, GRHIS—Rouen
    « La construction de l’identité nationale dans l’historiographie de la Révolution française »

    Identités « supranationales » : Empire, chrétienté, Europe

    Jacques-Olivier Boudon, Directeur du GRHIS—Rouen
    « De la Nation à l’Empire. L’exemple français 1789-1815 »

    Sandor Csernus, IHP
    « La Hongrie, bastion de la Chrétienté médiévale »

    Péter Sahin-Toth, ELTE—Budapest
    « Crise identitaire de l’Europe chrétienne face au défi ottoman »







    18h30 - Cocktail et concert par le Chœur de Chambre de Rouen
    à la cafétéria de la Faculté des Lettres

    Samedi matin—9 h 30 / 12 h 30

    Identités « locales » face aux empires

    Lilla Krasz, ELTE—Budapest
    « Les Hongrois dans l’Empire des Habsbourg au XVIIIe siècle »

    Dora Kerekes, ELTE—Budapest
    « Identités « locales » dans l’Empire ottoman »

    Paul Pasteur, GRHIS—Rouen
    « La Hongrie et les Hongrois dans l’historiographie autrichienne de l’Empire austro-hongrois »

    Eva Ring, ELTE—Budapest
    « Les Polonais et l’Ukraine »

    Samedi après-midi—14 h 30 / 17 h 30

    De la province/région à la Nation

    Béla Borsi-Kàlmàn, ELTE—Budapest
    « De l’identité régionale à l’identité nationale : le cas du Bànàt »

    Christophe Piel, GRHIS—Rouen
    « Identité et pouvoir de la noblesse normande à la fin du Moyen Age. Un produit de la confrontation entre la France et l’Angleterre ? »

    Janos Kalmar, ELTE—Budapest
    « L’expérience catalane de la construction identitaire »


    Conclusions par Péter Sahin-Toth




    A propos du colloque et au-delà

    Le présent colloque s’inscrit dans un large projet de collaboration et d’échange entre l’Université de Rouen par l’entremise du GRHIS, l’Université Lorànd Eötvös
    de Budapest et l’Institut Hongrois de Paris. Cette collaboration se poursuivra par un second colloque prochainement à Budapest, et par l’échange d’étudiants et d’enseignants entre les deux universités dès la rentrée 2001.

    Le projet a pour but de mettre en place un chantier qui visera à examiner la construction des identités à des échelles et selon des modalités différentes dans l’histoire européenne autour des deux pays concernés, dans une perspective comparatiste à la fois entre les grandes régions de l’Europe (Occident, Europe centrale et de l’est, Balkans), les régions des Pays (Bretagne, Transylvanie …), enfin les types d’identités différents (ethnique, religieuse, nationale, sociale, etc.). Cette perspective se concentrera autour de la Hongrie et de la France sans pour autant exclure la comparaison avec des modèles voisins (d’où la possibilité de communications par exemple sur la Pologne, l’Autriche, la Roumanie, l’Espagne ou l’Angleterre).
    Il s’agira d’analyser des modes et de définir des modèles de construction
    d’identités, selon leur mode d’inscription dans l’espace social et dans la durée, à des échelles temporelles et spatiales diverses, de l’Antiquité à l’époque contemporaine, de l’échelle de la communauté locale ou particulière à l’échelle régionale ou continentale dans ces différentes régions d’Europe.
    Deux grands axes ont été retenus qui « charpenteront » ces deux colloques :
    · Formation et/ou construction des identités. A-t-on à faire à une formation spontanée de l’identité, ou à une construction organisée par la communauté ?
    Le mode de production d’une identité régionale, la force et la forme des identités religieuses, linguistiques, sociales ou culturelles diffèrent sensiblement selon la région et le processus historique en cours. Nous étudierons les processus d’identification qui l’emportent liés à l’usage d’une langue autre que celle de l’Etat-Nation. Mais dans les Etats qui ne couvrent pas une Nation, quelles sont les références de l’identité ? Qui plus est, l’identité change : être Français aujourd’hui ne signifie pas la même chose que durant les siècles passés et l’évolution des contenus symboliques influe sur la construction d’une référence commune. Nous enquêterons donc sur les critères qui définissent une identité. Comment, par exemple, les Hongrois se définissent eux-mêmes ? Quels critères distinctifs mettent-ils en avant pour se différencier d’un autre peuple ?
    · Interactions et éventuels conflits des identités. Quelle est la part de rivalités
    d’identités concurrentes, soit les unes par rapport aux autres, soit sur des plans politiques, pratiques ou religieux ?
    Nous verrons comment s’agencent les identités entre elles ? Comment intervient la hiérarchisation des identités ? Nous examinerons les contextes historiques dans lesquels ce sont les conflits ou au contraire la complémentarité, le voisinage, la coopération, voir la fusion qui l’emportent.





    Renseignements et réservations : secrétariat du GRHIS : Université de Rouen
    Faculté des Lettres—76821—Mont Saint Aignan Cedex—Tél. 02 35 14 61 48
    Fax—02 35 14 80 67—E-mail : yves.portier@univ-rouen.fr


    Lieux

    • Rouen, France

    Dates

    • vendredi 28 septembre 2001

    Mots-clés

    • identités, europe, moyen age, XXe siècle

    Contacts

    • NAGY piroska - GRHIS Rouen ~
      courriel : npiroska [at] club-internet [dot] fr

    Source de l'information

    • GRHIS - ROUEN ~
      courriel : yves [dot] portier [at] univ-rouen [dot] fr

    Pour citer cette annonce

    « Construction d'identités collectives en Europe », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 11 juillet 2001, http://calenda.org/186439