AccueilL'homme et l'environnement (Blois)

ColloqueNon classée

Dates

Catégories

    *  *  *

    Publié le mardi 02 octobre 2001 par Marin Dacos

    Résumé

    « L'Homme et l'Environnement : quelle histoire ? », LES DÉBATS Vendredi 12 octobre Qu’est-ce que l’histoire de l’environnement ? • de 11h à 12h30 - Hémicycle de la Halle aux Grains Animateur : Robert Delort, professeur émérite des universités

    Annonce

    « L'Homme et l'Environnement : quelle histoire ? »,

    LES DÉBATS

    Vendredi 12 octobre

    Qu’est-ce que l’histoire de l’environnement ?
    • de 11h à 12h30 - Hémicycle de la Halle aux Grains
    Animateur : Robert Delort, professeur émérite des universités de Paris et Genève
    Participants : Pierre Alexandre, chef de travaux à l’Observatoire Royal de Belgique, Corinne Beck, maître de conférences à l’université de Nantes, Georges Bertrand, professeur émérite à l’université de Toulouse II / CNRS - Géode Géographie de l’environnement, Giovanni Cherubini, professeur ordinaire à l’université de Florence, Marcel Jollivet, professeur émérite à l’université de Nanterre
    L’environnement a été défini comme « l’ensemble des éléments qui forment, dans la complexité de leurs relations, les cadres, les milieux et les conditions de vie de l’homme et de la société ». C’est donc tout ce qui est « autour de l’homme » et en relation avec lui. L’historien-géographe ne peut ignorer la richesse de ces approches, mais doit à son tour les situer parmi ses perspectives familières : le temps, l’espace, les hommes.



    La ville et l’environnement : de la révolution industrielle à la révolution automobile
    • de 14h à 15h30 - Hémicycle de la Halle aux Grains
    Animateur : Jean-Louis Robert, professeur à l’université de Paris I
    Participants : Mathieu Flonneau, professeur à l’université de
    Paris I, Annie Fourcaut, professeur à l’Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences humaines de Lyon, Frédéric Moret, maître de conférences à l’université de Marne-la-Vallée
    La croissance urbaine depuis deux siècles a contribué à une mutation brutale de l’environnement. La ville tend elle-même à devenir son propre environnement en éliminant la nature. Toutefois, il y a lieu de distinguer le temps industriel, dont la ville britannique du XIXe siècle est le prototype, et le temps du tertiaire marqué par la crise urbaine depuis 40 ans ; le cas des villes du « tiers monde » restant particulier.

    Du déluge au réchauffement de la Terre : les catastrophes naturelles dans l’histoire
    • de 17h30 à 19h - Hémicycle de la Halle aux Grains
    Animateur : Bernard Vincent, directeur d’études à l’EHESS
    Participants : Jean Andreau, directeur d’études à l’EHESS, Jacques Berlioz, directeur de recherche au CNRS, Anne-Marie Granet-Abisset, maître de conférences à l’université de Grenoble II, Alain Musset, directeur d’études à l’EHESS
    De la tempête qui a affecté la France le 26 décembre 1999 aux séismes qui ont ravagé l’Inde et le Salvador au cours du dernier hiver, la liste des catastrophes naturelles est longue. Evénements brusques, néfastes, extraordinaires, ces événements n’ont cessé depuis la plus haute Antiquité de frapper les esprits.



    Samedi 13 octobre

    De la peste au sida : le cheminement des épidémies
    • de 9h30 à 11h - Hémicycle de la Halle aux Grains
    Animateur : François-Olivier Touati, maître de conférences à l’université de Paris XII
    Participants : Patrice Bourdelais, directeur d’études à l’EHESS, Pierre Guillaume, professeur à l’université de Bordeaux III, Anne-Marie Moulin, directeur du Département Sociétés et Santé - IRD, Daniel Teysseire, professeur à l’université de Caen
    De la peste des Philistins au virus Ebola, les épidémies n’ont cessé de marquer cruellement la destinée des sociétés. Les attitudes sociales, les comportements individuels, les peurs, ou, à l’inverse, les entreprises sanitaires et les découvertes médicales qu’elles ont suscités se développent en un parcours où se conjuguent réalités biologiques et culturelles.

    Des forêts et des hommes
    • de 10h30 à 12h - Amphi 1 de l’antenne universitaire
    Débat organisé par histoire
    Animateur : Jean Garrigues, professeur à l’université d’Orléans
    Participants : Catherine Bertho-Lavenir, professeur à l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, Robert Bourdu, professeur émérite à la faculté des sciences d’Orsay, Andrée Corvol-Dessert, directeur de recherche au CNRS, Institut d’Histoire Moderne et Contemporaine, présidente du Groupe d’histoire des forêts françaises, Georges Vigarello, directeur d’études à l’EHESS et professeur à l’université de Paris V
    La forêt est un espace social dont il est intéressant de retracer l’histoire. C’est en effet un espace fondateur dominant des civilisations puisque ce sont dans les régions principalement forestières que se sont constitués les principaux centres de l’œkoumène. Parler de l’histoire de la forêt, c’est donc parler de l’histoire de l’homme.



    L’homme apprenti sorcier
    • de 14h à 16h - Hémicycle de la Halle aux Grains
    Projection-débat organisé par Arte
    Projection du documentaire Mort aux vaches de Frédéric Brunquell
    Participants : Frédéric Brunquell, réalisateur, Bertrand Hervieu, président de l’INRA, André Pochon, agriculteur, Monseigneur Di Falco (sous réserve)
    L’homme se sait-il encore mortel ? Il s’est emparé du pouvoir des dieux et ce XXe siècle, qui fut celui de toutes les ruptures, est aussi, paradoxalement, celui de l’aboutissement. Merlin satanique, il accommode le monde à son désir et devient ainsi son plus grand prédateur. La science sans conscience mène aux pires errements, la culture ne protège pas de la barbarie, la terre est malade de l’homme…

    De Pompéi à la rumeur de la Somme. Les catastrophes naturelles sont-elles solubles dans la politique ?
    • de 18h à 19h30 - Hémicycle de la Halle aux Grains
    Débat organisé par la revue L’Histoire
    Animateur : Jean-Michel Gaillard, conseiller référendaire à la Cour des comptes
    Participants : Isabelle Backouche, maître de conférences
    à l’EHESS, Joël Cornette, professeur à l’université de Paris VIII, Maurice Sartre, professeur à l’université de Tours
    Au printemps dernier, au moment des crues dévastatrices qui ont frappé
    la Somme, les populations concernées ont mis le pouvoir politique en accusation. Le phénomène n’est pas nouveau ! De la célèbre éruption du Vésuve à Pompéi en l’an 79 aux récentes inondations, les catastrophes naturelles ont toujours été l’affaire des autorités publiques. Un éclairage pour mettre en perspective les relations des hommes, de la politique et de la nature.



    Le beau paysage, d’hier à aujourd’hui, ici et ailleurs
    • de 18h30 à 20h - Amphi 1 de l’antenne universitaire
    Animateur : Jean-Robert Pitte, professeur à l’université de Paris IV
    Participants : Louis-Marie Coyaud, professeur à l’université de Tours, Yves Luginbühl, directeur de recherche au CNRS, Jean-Paul Pigeat, directeur du Conservatoire international des parcs et
    jardins et du paysage, Daniel Quesnay, directeur de l’agence
    Paysages
    Il y a plus que des nuances entre ce qu’un Italien, un Norvégien, un Américain appellent aujourd’hui beau paysage. Par ailleurs, l’Extrême-Orient a conservé une approche paysagère beaucoup plus conforme à un idéal de fusion cosmique de l’homme et de l’univers. N’était-ce pas la conception médiévale du paysage en Occident ? N’est-ce pas celle des sociétés traditionnelles d’Afrique, d’Asie du Sud ou d’Amérique Latine ?

    Dimanche 14 octobre

    La peur du loup
    • de 10h30 à 13h - Amphi 1 de l’antenne universitaire
    Débat précédé de la projection du documentaire Quand on parle du loup de Sylvain Menoud
    Animateur : Liliane Bodson, professeur à l’université de Liège
    Participants : Christian Abry, professeur de phonétique expérimentale à l’Institut de la Communication Parlée (CNRS - INPG-Stendhal), Geneviève Carbone, ethnozoologue, spécialiste du loup, Gilles Le Pape, maître de conférences à l’université de Tours, Sylvain Menoud, réalisateur, Michel Pastoureau, directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et à l’EHESS
    Aucun mammifère sauvage n’a occupé, dans les conceptions occidentales, un statut aussi ambivalent que celui du loup. Valorisé par la tradition latine, puis italienne en raison du sauvetage légendaire de Romulus et Rémus, Canis lupus a bien davantage inspiré des réactions hostiles. D’où vient un tel sentiment qui a, plus d’une fois, tourné à la hantise, voire à la psychose ? Le débat offrira l’opportunité de mesurer la spécificité du phénomène dans le vaste ensemble des relations conflictuelles qui ont opposé les humains à diverses autres espèces animales.



    Le jardin, quelle histoire !
    • de 14h à 15h30 - Amphi 1 de l’antenne universitaire
    Animateur : Jean-Paul Pigeat, directeur du Conservatoire international des parcs et jardins et du paysage
    Participants : Pierre-André Lablaude, architecte en chef des Monuments historiques, chargé du Parc de Versailles et de Trianon (sous réserve), Jean-Pierre Le Dantec, directeur de l’Ecole d’Architecture de Paris - La Villette
    Depuis une vingtaine d’années, l’histoire des jardins connaît un remarquable renouveau. N’est-il donc pas temps de prendre le recul nécessaire afin de porter un regard critique sur la façon dont s’élabore aujourd’hui l’histoire des jardins ? Existe-t-il différents points de vue et quels sont-ils ? Des chapelles sont-elles apparues ? Comment notre époque influe-t-elle sur notre approche de cette histoire ?

    Les Dieux se fâchent : catastrophes surnaturelles
    • de 15h à 16h30 - Hémicycle de la Halle aux Grains
    Débat organisé par la revue Notre Histoire
    Animateur : Jean-Maurice De Montremy, rédacteur en chef
    Participants : Jean-Christophe Attias, directeur d’études à la Section des Sciences religieuses de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes de Paris, Michèle Chouchan, journaliste, Jean-Pierre Ott, écrivain
    Le récit biblique de l’arche de Noé et celui, plus ancien, du Déluge mésopotamien sont à l’origine des mythes d’inondations ou de villes englouties. Et si dans les modèles scientifiques de « montée des eaux » se cachait une peur « surnaturelle » ? Après la crainte des grandes sécheresses, la crainte des grandes crues est-elle toujours rationnelle ?

    Le fleuve, entre nature et sociétés
    • de 15h30 à 17h - Salle de spectacle de la Maison de la Magie
    Animateur : Philippe Leveau, professeur d’archéologie à l’université de Provence
    Participants : Stéphane Lebecq, professeur à l’université Charles de Gaule - Lille III, Brigitte Maillard, professeur à l’université de Tours, Mireille Provansal, professeur à l’université de Provence
    La discussion sur l’histoire de la relation entre le fleuve et les sociétés historiques s’appuiera sur la diversité et la contradiction des représentations auxquelles il renvoie. En effet, le fleuve peut être appréhendé à la fois comme l’élément structurant d’un territoire, comme voie de commerce et milieu de vie, où interfèrent les facteurs politiques et économiques.


    ____________________________________


    LES CONFÉRENCES

    Vendredi 12 octobre



    L’invention de la haute montagne en Europe occidentale
    Conférence prononcée par Philippe Joutard, professeur à l’université de Montpellier
    • de 16h à 17h - Hémicycle de la Halle aux Grains




    L’histoire planétaire de l’humanité et l’histoire humaine de la planète
    Conférence inaugurale prononcée par Edgar Morin, directeur de recherche émérite au CNRS, président de l’édition 2001 des Rendez-vous de l’histoire
    • de 19h30 à 20h30 - Hémicycle de la Halle aux Grains




    samedi 13 octobre


    La Terre sera-t-elle encore habitable dans 50 ans
    • de 11h30 à 12h30 - Hémicycle de la Halle aux Grains
    Conférence prononcée par Jacques Attali, écrivain, président de Planète Finance




    Pour une histoire « du temps qu’il fait »
    • de 14h30 à 15h30 - Salle de spectacle de la Maison de la Magie
    Conférence prononcée par Alain Corbin, professeur à l’université de Paris I, membre de l’Institut universitaire de France



    L’historien face à l’histoire du climat
    (de l’an 1000 à 2001)

    • de 16h30 à 17h30 - Hémicycle de la Halle aux Grains
    Conférence prononcée par Emmanuel Le Roy
    Ladurie, professeur honoraire au Collège de France


    La terrifiante beauté du XXe siècle
    • de 18h à 19h - Salle de spectacle de la Maison de la Magie
    Conférence prononcée par Paul Chemetov, architecte



    Dimanche 14 octobre


    L’homme et la terre. Population et subsistances dans la France d’Ancien Régime
    • de 11h30 à 12h30 - Amphi 3 de l’antenne universitaire
    Conférence prononcée par François Lebrun, professeur émérite à l’université de Rennes II



    Pourquoi faire de l’histoire ?
    • de 16h à 17h - Amphi 1 de l’antenne universitaire

    Conférence de Marc Ferro, directeur d’études à l’EHESS, co-auteur de l’émission Histoire Parallèle sur Arte, co-directeur des Annales. Economies, Sociétés, Civilisations



    Changement climatique : mythe ou réalité ?
    • de 17h à 18h - Hémicycle de la Halle aux Grains
    Conférence de clôture prononcée par Gérard Mégie, climatologue, président du CNRS



    Nous ne publions que les débats et conférences principaux. L'ensemble des autres manifestations figure sur le site http://www.rdv-histoire.com : texte de Michelle Perrot, salon du livre, expositions photo, cinéma, rencontre professionnelles, espace enseignant, animations en ville, etc.

    Lieux

    • Blois, France

    Dates

    • vendredi 12 octobre 2001

    URLS de référence

    Source de l'information

    • Site RDV-Histoire
      courriel :

    Pour citer cette annonce

    « L'homme et l'environnement (Blois) », Colloque, Calenda, Publié le mardi 02 octobre 2001, http://calenda.org/186556