AccueilLe livre d'architecture

ColloqueNon classée

Dates

Catégories

    Le livre d'architecture

    Le livre d'architecture. Editions, représentations et bibliothèques

    *  *  *

    Publié le jeudi 25 octobre 2001 par Natalie Petiteau

    Résumé

    Journées internationales d'études sous la direction de Jean-Marie Durand, professeur au Collège de France et de Jean-Michel Leniaud, professeur à l'Ecole des chartes et directeur d'études à l'EPHE Coordination : Béatrice Bouvier, docteur de l'EPHE

    Annonce

    Journées internationales d'études sous la direction de Jean-Marie Durand, professeur au Collège de France et de Jean-Michel Leniaud, professeur à l'Ecole des chartes et directeur d'études à l'EPHE
    Coordination : Béatrice Bouvier, docteur de l'EPHE


    Ce colloque est né de la confrontation de deux points de vue. Le premier, celui de la civilisation babylonienne, entend montrer l'ancienneté de la représentation de l'architecture. Il veut souligner que les fragiles architectures de terre qu'elle a érigées ont fait l'objet d'une transcription graphique préalable, selon un système spécifique dont il reste encore des traces. Il souhaite enfin mesurer ces données avec ce qu'on sait d'époques ultérieures, en l'occurrence l'époque moderne et contemporaine. Le second point de vue s'intéresse à l'architecture non pas en tant que construit mais en tant qu'image et, tout particulièrement, à la production imprimée de la fin du XVe siècle à nos jours. Le livre d'architecture apparaît dès les commencements de l'imprimerie avec Geometria Deutsch de Matthäus Roritzer (Ratisbonne, 1487-1488). Malgré De telles lettres de noblesse, il n'a pas assez attiré l'attention des historiens du livre. On connaît le British architectural books and writers (1556-1785) paru à Cambridge en 1990 à l'initiative de Eileen Harris, qui catalogue la production imprimée en Grande-Bretagne ainsi que leurs éditeurs et, plus ciblé, l'ouvrage collectif paru en 1988 sur les Traités d'architecture de la Renaissance sous la direction de Jean Guillaume, ou encore les travaux (à paraître) sur Serlio, architecture et imprimerie. De leur côté, les historiens de l'architecture se sont particulièrement intéressés à l'étude des modes de représentation, y compris dans la production imprimée (L'Architecture en représentation, ministère de la culture, 1985). Dans la suite de la Journée d'études et rencontres de l'Ecole des chartes, le 2 juin 2000, sur les périodiques d'architecture, on se propose de considérer le livre d'architecture sous l'angle de l'histoire de l'édition généraliste et spécialisée (conception, production, commercialisation), comme vecteur de la pensée architecturale (par élaboration conjointe de l'image et du texte), comme œuvre d'art (livres conçus par les architectes) et comme objet de recherche par les collectionneurs. On ne visera pas seulement les XIXe et XXe siècles, mais aussi les temps des origines et de l'Ancien Régime.

    Lieux

    • Paris, France

    Dates

    • jeudi 08 novembre 2001

    Mots-clés

    • Histoire, architecture, livre, mésopotamie, édition

    Contacts

    • Béatrice Bouvier
      courriel : beatrice [dot] bouvier2 [at] wanadoo [dot] fr

    Source de l'information

    • Gautier Poupeau
      courriel : webenc [at] enc [dot] sorbonne [dot] fr

    Pour citer cette annonce

    « Le livre d'architecture », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 25 octobre 2001, http://calenda.org/186627