AccueilCode de la Famille

ColloqueNon classée

Dates

Catégories

    Code de la Famille

    colloque sur le Code de la Famille

    *  *  *

    Publié le mardi 13 novembre 2001 par Natalie Petiteau

    Résumé

    Le groupe "Femmes d'ici et de là-bas" de l'Association de Culture Berbère organise un colloque sur : Le Code de la Famille, au centre de la problématique démocratique algérienne. Samedi 15 décembre 2001 de 14h00 à 18h30 Au Relais de Ménilmontant 85bi

    Annonce

    Le groupe "Femmes d'ici et de là-bas" de l'Association de Culture Berbère organise un colloque sur : Le Code de la Famille, au centre de la problématique démocratique algérienne.

    Samedi 15 décembre 2001 de 14h00 à 18h30
    Au Relais de Ménilmontant
    85bis, rue de Ménilmontant

    Renseignements : 01 43 58 23 25

    Le Code de la Famille au centre de la problématique
    démocratique algérienne



    PRESENTATION

    Le groupe « Femmes d’ici et de là-bas » (FIL), s’est constitué au sein de l’Association de Culture Berbère (ACB) en 1994. C’est un groupe de travail et de réflexion composé essentiellement de femmes françaises et algériennes qui militent en faveur des femmes algériennes de France et d’Algérie. Il compte à son actif des manifestations, rencontres, débats et expositions autour de cette thématique relative au statut de la femme. Il est à l’initiative de l’organisation du colloque sur le Code de la Famille.

    Qu’est-ce que le Code de la famille ?
    Le code de la famille est un texte juridique adopté en 1984 qui organise la vie des femmes de manière discriminatoire, les soumettant entièrement à la volonté de l’homme : elles ne peuvent consentir seules au mariage, ne peuvent quasiment pas divorcer, ne peuvent s’opposer à la polygamie. Elles ne peuvent non plus exercer de tutelle sur leurs enfants.
    Ce Code a été adopté sans discussion en 1984, époque où la contestation du pouvoir se développe, où les aspirations démocratiques du peuple algérien s’affirment nettement. Son adoption, plusieurs fois remise à l’ordre du jour, a été chaque fois repoussée sous la pression des femmes et des modernistes.

    Depuis plus de 25 ans, des militantes luttent d’abord contre la condition qui est la leur puis pour l’abrogation de ce Code.


    OBJECTIFS

    Ce colloque, organisé sous l’impulsion du groupe « Femmes d’ici et de là-bas » de l’ACB, s’inscrit dans la continuité du travail mené depuis plus de 7 ans. Les objectifs de ce colloque sont :

    Ø De brosser un état des lieux des luttes des femmes algériennes depuis 25 ans.

    Ø D’apporter à nos adhérents, mais aussi à l’ensemble des citoyens sensibles aux questions démocratiques, un espace de réflexion et de débat sur les questions de démocratie et d’égalité.

    Ø De rappeler que la mise en place d’une véritable démocratie en Algérie passe, entre autre, par l’abrogation du Code de la Famille, qualifié « d’injustice historique ».

    Ø D’exiger l’abrogation de ce texte juridique qui bafoue sans vergogne les droits fondamentaux de plus de la moitié de la population, à savoir les femmes.

    Ø D’apporter un éclairage concret sur le Code de la Famille. Son nom est en effet souvent cité mais les réalités qu’il recouvre le sont moins. Les conséquences de ce texte sur les situations maritales et familiales où sont impliquées les juridictions françaises et algériennes seront évoquées également.

    Ø De consacrer une partie de cette journée à des témoignages de femmes algériennes. Des femmes afghanes qui subissent elles aussi les mêmes interprétations extrémistes et intégristes du Coran feront le récit de leur condition de vie (ou de « non-vie ») sous des lois qui renient leurs droits les plus élémentaires en matière d’égalité et même et même de simple survie.

    PROGRAMME DU COLLOQUE
    Le colloque se déroulera le samedi 15 décembre de 14 h à 18 h 00, dans une optique d’échange et d’ouverture.

    Ouverture du colloque par le Président de l’ACB, Slimane Amara

    Introduction
    Présentation par le « Groupe Femme d’ici et là-bas »
    Pourquoi ce colloque aujourd’hui ? Pourquoi l’abrogation du Code de la Famille est-elle nécessaire ?

    I) Historique et contexte d’adoption du Code de la Famille
    Nourredine Saadi, juriste, écrivain et professeur à l’Université


    II) Statut personnel des femmes algériennes en contexte migratoire
    Edwige Rude-Antoine, docteur en droit, sociologue, chargée de recherche au CNRS


    III) La problématique juridico-politique du Code de la Famille
    Maître Zineb Tamène, avocat au Barreau de Marseille et ancien magistrat en Algérie


    IV) Femmes immigrées : voyage dans le Code de la Famille
    Compte-rendu d’interviews menées en région parisienne sur le Code de la Famille, par Meziane Ourad, journaliste


    V) Reproduction des inégalités entre les sexes : quelques mécanismes psychologiques
    Khaled Aït Sidhoum, psychologue clinicien à la Société Algérienne de Recherche en Psychologie, exerçant en Algérie


    VI) Témoignages
    « Femmes dans les émeutes » :
    Salma Boukir : déléguée au sein de la coordination des Comités de Villages et de Quartiers à Bejaia (Algérie)
    « Femmes contre les intégrismes » de Lyon : association travaillant contre les violences faites aux femmes

    VII) Questions et clôture

    Dates

    • samedi 15 décembre 2001

    Contacts

    • Naïma ou Aymeric
      courriel : acbparis [at] club-internet [dot] fr

    Source de l'information

    • Naïma #
      courriel : acbparis [at] club-internet [dot] fr

    Pour citer cette annonce

    « Code de la Famille », Colloque, Calenda, Publié le mardi 13 novembre 2001, http://calenda.org/186683