AccueilHistoire et mémoire

SéminaireNon classée

Dates

Catégories

    *  *  *

    Publié le vendredi 23 novembre 2001 par Natalie Petiteau

    Résumé

    DEA HISTOIRE ET CIVILISATIONS de l'UNIVERSITE DE TOULOUSE-LE MIRAIL (année universitaire 2001-2002) option 5 : HISTOIRE IMMÉDIATE Responsable : J. F. Soulet HORAIRE ET LIEU Jeudi 9h15 - 12h15, tous les quinze jours A compter d

    Annonce

    DEA HISTOIRE ET CIVILISATIONS de l'UNIVERSITE DE TOULOUSE-LE MIRAIL

    (année universitaire 2001-2002)

    option 5 :
    HISTOIRE IMMÉDIATE

    Responsable : J. F. Soulet

    HORAIRE ET LIEU
    Jeudi 9h15 - 12h15, tous les quinze jours

    A compter du 26 novembre 2001, sauf indication contraire du responsable de l'option, les activités pédagogiques se dérouleront dans la salle Salle B 130 (1er étage Préfabriqué d'Histoire).

     

    THÈME : Histoire et mémoire

     

    PROBLÉMATIQUE


    Les rapports entre Histoire et Mémoire seront abordés sous deux angles : l'un épistémologique, l'autre déontologique.

    1 - La mémoire joue un rôle déterminant dans la construction de l'histoire, notamment de l'histoire du temps présent, qui accorde une large place aux « sources orales ». « Quoiqu'il en soit du manque principal de fiabilité du témoignage, affirme Paul Ricoeur, nous n'avons pas mieux que le témoignage, en dernière analyse, pour nous assurer que quelque chose s'est passé, à quoi quelqu'un atteste avoir assisté en personne, et le principal, sinon parfois le seul recours, en dehors d'autres types de documents, reste la confrontation entre témoignages. » Que valent ces témoignages (oraux ou retranscrits) fondés sur la seule mémoire des acteurs et des témoins ? Ces acteurs et ces témoins font-ils l'Histoire ? Quel rapport y-a-t-il entre mémoire et histoire, entre mémoire et connaissance du passé ?

    2 - Depuis une dizaine d'années, on n'a jamais autant parlé, en France, du « devoir de mémoire » à l'occasion de la réactivation d'affaires concernant la Seconde guerre mondiale ou la Guerre d'Algérie. Jamais, non plus, les historiens français n'ont été autant sollicités par l'opinion pour participer à des procès (celui de Maurice Papon, par exemple) ou à des débats (la torture pendant la guerre d'Algérie). Entraîné par la société où il vit, l'historien peut-il, sans altérer sa fonction scientifique, faire sien ce « devoir de mémoire » et fréquenter les prétoires ? De quelle mémoire s'agit-il là : mémoire officielle, expression d'un pouvoir politique ; mémoire collective, elle aussi sélective, mouvante, déformée, qui ne cesse de reconstruire le passé à la lumière du présent ; mémoire nationale en laquelle convergent la mémoire officielle et la mémoire collective ? Les historiens et, plus spécialement, les historiens-enseignants doivent-ils se limiter strictement à enseigner l'histoire ou doivent-ils être aussi des « relais » de ces mémoires plurielles ?

     

    SÉMINAIRE 2001-2002


    29 novembre : La mémoire de la Shoa (Sylvaine Guinle-Lorinet)

    13 décembre : La mémoire de mai 1968 (Jean Sié)

    10 janvier : La mémoire de la période péroniste en Argentine (Laura Llull, maître de conférence à l'Université de Bahia Blanca, Argentine)

    24 janvier : La mémoire de la période militaire (1976-1983) dans l'Argentine contemporaine (Laura Llull, maître de conférence à l'Université de Bahia Blanca, Argentine)

    7 février : L'importance de la culture orale dans la construction de la mémoire collective : l'exemple du Maghreb (Djamila Amrane)

    28 février : Le devoir de mémoire et l'incommunicabilité de l'horreur. Seconde guerre mondiale et guerre d'Algérie (Djamila Amrane)

    14 mars : Les mémoires françaises de la Guerre d'Algérie (Guy Pervillé)

    28 mars : La mémoire héroïque de la Résistance (Jean Rives)

    25 avril : Le Communisme dans la mémoire collective des Français (Jean-François Soulet)

     

    Journée d'étude - table ronde : vendredi 15 mars 2002
    PARDON, REPENTANCE ET MÉMOIRE
    avec la participation de Didier Guyvarc'h, professeur à l'IUFM de Bretagne




     

    Lieux

    • Toulouse, France

    Dates

    • jeudi 29 novembre 2001

    Contacts

    • Lisette Vives
      courriel : vives [at] univ-tlse2 [dot] fr

    Pour citer cette annonce

    « Histoire et mémoire », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 23 novembre 2001, http://calenda.org/186709