AccueilMontagnes, sociétés, espaces

SéminaireNon classée

Dates

Catégories

    *  *  *

    Publié le vendredi 23 novembre 2001 par Natalie Petiteau

    Résumé

    DEA HISTOIRE ET CIVILISATIONS DE L'UNIVERSITE DE TOULOUSE-LE MIRAIL (année universitaire 2001-2002) option 1 : OCCIDENT MÉDIÉVAL CHRÉTIEN Responsable Mireille Mousnier HORAIRE et LIEU Lundi après-midi, de 14h. à 16h., tous les 15 jou

    Annonce

    DEA HISTOIRE ET CIVILISATIONS DE L'UNIVERSITE DE TOULOUSE-LE MIRAIL

    (année universitaire 2001-2002)

    option 1 :
    OCCIDENT MÉDIÉVAL CHRÉTIEN

    Responsable Mireille Mousnier

    HORAIRE et LIEU


    Lundi après-midi, de 14h. à 16h., tous les 15 jours.

    A compter du 26 novembre 2001, sauf indication contraire du responsable de l'option, les activités pédagogiques se dérouleront dans la Salle B 029 (rez-de-chaussée préfabriqué d'Histoire).

     

    THÉMATIQUE : MONTAGNES, SOCIÉTÉS, ESPACES


    Le milieu montagnard est synonyme de paysages particuliers, mais il est aussi associé à des images qui dressent un certain tableau de la réalité. Mais la construction de ces images est tardive, contemporaine et ne rend sans doute pas compte de la période médiévale. La montagne signifierait la barrière qui entrave les communications. C'est un cul-de-sac et il faut donc y aller de manière spécifique. Ce serait un milieu difficile et donc hostile : tous ceux qui ont pu le faire sont partis : elle est alors associée à l'émigration, à un milieu strictement rural aux activités très particulières comme le pastoralisme : l'économie, l'habitat en sont fortement marqués. Ses habitants ne pourraient survivre qu'en raison de fortes solidarités collectives qui, dans le cas des Pyrénées, s'est traduit par des républiques, trop mises en opposition face à des seigneuries ou même des états qui peinaient à se construire. C'est aussi un milieu humain particulièrement conservateur,pour ne pas dire archaïque, véritable conservatoire des formes du passé, peu sensibles aux évolutions. Riches en vocations sacerdotales, les montagnes, "châteaux d'eau cléricaux", déversent leurs prêtres sur les plaines environnantes. Faut-il en déduire qu'il y a une spécificité de la religion des montagnes, notamment dans le domaine des déviations, qui des hérésies à la sorcellerie, s'y manifestent volontiers ? Par ailleurs, la symbolique religieuse attachée à la montagne est d'une inépuisable richesse : en perchant le paradis terrestre au sommet de la montagne-purgatoire, Dante, dans la Divine Comédie, invite l' historien à réfléchir à la géographie du sacré.
    Les recherches récentes dont certaines sont encore en cours, font appel non seulement à l'analyse textuelle,mais aussi à l'archéologie, à l'anthropologie historique, l'histoire de l'art, à l'histoire de l'occupation des sols.


    SÉMINAIRE 2001-2002


    15 novembre : Journée d'étude "Dissidences religieuses et sorcellerie : une spécifité montagnarde ?"

    26 novembre : Les fouilles d'habitations du haut Moyen Age ; l'habitat de montagne en Massif Central : les villages de l'Aubrac
    J. L. Boudartchouk, Laurent Fau

    9 décembre : Les communautés montagnardes. Les sociétés à maisons et les communautés andorranes.
    Benoît Cursente et Roland Viader

    14 janvier : La vie pastorale dans son environnement : l'utilisation des espaces (forêts, troupeaux)
    Juliette Lassale, Amaia Legaz (doctorantes)

    28 janvier : Archéologie de la vie pastorale. L'habitat de haute montagne en relation avec les activités d'exploitation.
    Christine Rendu, Frédéric Guédon

    4 février : L'encadrement religieux des populations : communautés et paroisses de montagne.
    Fabrice Mouthon

    25 février : Images et société : comment représentait-on la montagne au Moyen Age ? Quelles particularités iconographiques dans les peintures murales des églises pyrénéennes ?
    Christiane Raynaud, H. Salvan-Guillotin

    11 mars : La ville à la montagne : le rôle du marché ; les stratégies des élites urbaines dans les rapports plaine/piémont/montagne quant à la domination, à la possession et à l'utilisation de la terre.
    Claude Denjean, Elisabeth Bille

     

    JOURNÉE D'ÉTUDE "Dissidences religieuses et sorcellerie : une spécifité montagnarde ?" (opt. 1 et 3)

    Toulouse, 15 novembre 2001.
    Bibliothèque de l'Institut d'Études Méridionales, 56, rue du Taur, 31000 TOULOUSE, 1er ét., 9h.-18h.


    ACCUEIL,
    par Michelle FOURNIÉ, professeur d'histoire médiévale, Université de Toulouse-Le Mirail.

    INTRODUCTION DE LA TABLE RONDE,
    par Claudine PAILHES, directrice des Archives Départementales de l'Ariège, et Serge BRUNET, maître de conférences en histoire moderne, Université de Toulouse-Le Mirail.

    MATIN :
    Rapport introductif : Pierrette PARAVY, Professeur d'histoire médiévale, Université de Grenoble. Dissidences religieuses et sorcellerie dans les Alpes, au Moyen Age.
    Pilar JIMENEZ SANCHEZ, Directrice du Centre National d'Études Cathares, Carcassonne. Catharisme ou catharismes ? Variations spatiales et temporelles dans le ralliement social du clergé cathare.
    Nelly POUSTHOMIS, Maître de conférences d'histoire de l'art médiéval, Université de Toulouse-Le Mirail. Le langage des pierres : portails romans des églises de la vallée de Barèges et du Lavedan, et croyances religieuses.

    DISCUSSION

    APRES-MIDI :
    Rapport introductif : Gabriel AUDISIO, Professeur d'histoire moderne, Université d'Aix-en-Provence. Unité et dispersion au sein d'une diaspora européenne : les Vaudois, XVe-XVIe s.
    Jean-Pierre ALBERT, Directeur d'Études à l'E.H.E.S.S., Centre d'Anthropologie, Toulouse. Des hérétiques malgré eux ? Remarques sur la réception du dogme et les objections du sens commun.
    François BORDES, Directeur des Archives Municipales de Toulouse, La sorcellerie en Gascogne à l'époque moderne.
    Martín GELABERTO VILAGRAN, doctorant, Université de Barcelone, Université de Besançon. Discours et stratégies ecclésiastiques contre la superstition en Catalogne : les missions populaires en montagne et en plaine aux XVIIe et XVIIIe siècles.

    DISCUSSION

    CONCLUSION DE LA TABLE RONDE,
    par Nicole LEMAITRE, professeur d'Histoire moderne, Université de Paris I-Sorbonne.

    Cette journée d'étude est réalisée grâce à la participation financière du Laboratoire FRA.M.ESPA. (Axe 3 : Religion, Culture, Pouvoir) et du Centre d'Études Cathares.


     

    Lieux

    • Toulouse, France

    Dates

    • jeudi 15 novembre 2001

    Contacts

    • Lisette Vives
      courriel : vives [at] univ-tlse2 [dot] fr

    Pour citer cette annonce

    « Montagnes, sociétés, espaces », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 23 novembre 2001, http://calenda.org/186711