AccueilDiogène de Sinope

Diogène de Sinope

Les vendredis de la philosophie : Portrait :

*  *  *

Publié le mercredi 16 janvier 2002 par Natalie Petiteau

Résumé

Diogène le Cynique (v. 413-v. 327 av. JC) Philosophe cynique grec. La légende en fait un mendiant surnommé le Chien, à la recherche d’une vie ascétique, vivant dans un tonneau et méprisant richesses et honneurs. Diogène fut banni de sa

Annonce

Diogène le Cynique

(v. 413-v. 327 av. JC)

Philosophe cynique grec. La légende en fait un mendiant surnommé le Chien, à la recherche d’une vie ascétique, vivant dans un tonneau et méprisant richesses et honneurs.

Diogène fut banni de sa ville natale de Sinope avec son père Hicésias, pour avoir soi-disant dégradé la monnaie locale par leur activité de faux-monnayeur. Vagabond aux pieds nus, il vécut ensuite dans les rues de Corinthe et d’Athènes, habitant dans un tonneau. Son personnage devint le prototype du cynique, école qu’il fonda. Le nom même de cynisme dérive de son sobriquet, le Chien, dont l’affublèrent les Grecs pour illustrer le comportement sans pudeur de cet homme qui vivait comme un animal : il faisait tout en public, mangeant, injuriant et se masturbant devant ses concitoyens.

Les anecdotes émaillent sa vie. A Alexandre le Grand, planté devant son tonneau, qui lui demandait ce qu’il désirait, il répondit sans ambages : “Que tu t’ôtes de mon soleil”. On raconte qu’il roulait son tonneau sur le sable chaud en été, et embrassait les statues en hiver afin de mettre son corps à l’épreuve du pire.

Platon l’a décrit comme “un Socrate en délire”. A l’instar du philosophe, il encourageait les hommes à observer leur comportement et à mener une existence vertueuse, c’est-à-dire affranchie de toute servitude, contrainte (sociale ou morale) et désirs de richesses et d’honneurs. En rejetant la possession, les biens et les conventions, il se concentra sur la maîtrise de la seule chose de valeur qui pour lui existait : son âme. Si Socrate avait encouragé la vie simple, Diogène, lui, vécut une existence digne d’un pur ascète.

Lieux

  • Radio

Dates

  • vendredi 25 janvier 2002

Contacts

  • France Culture
    courriel : urhm [at] ulb [dot] ac [dot] be

Source de l'information

  • Benoît Beyer de Ryke
    courriel : benoit [dot] beyer [at] ulb [dot] ac [dot] be

Pour citer cette annonce

« Diogène de Sinope », Informations diverses, Calenda, Publié le mercredi 16 janvier 2002, http://calenda.org/186831