AccueilDomestications animales

ColloqueNon classée

Dates

Catégories

    Domestications animales

    “ Domestications animales : dimensions sociales et symboliques ”, hommage à Jacques Cauvin

    *  *  *

    Publié le dimanche 03 février 2002 par Gaëlle Charcosset

    Résumé

    Colloque interdisciplinaire et international organisé par l’association “ L’homme et l’animal ” et la Maison de l’Orient méditerranéen – Jean Pouilloux à Lyon Renseignements et inscriptions : Claudine Maréchal (voir adresse e-mail), membre du c

    Annonce

    Colloque interdisciplinaire et international organisé par l’association “ L’homme et l’animal ” et la Maison de l’Orient méditerranéen – Jean Pouilloux à Lyon

    Renseignements et inscriptions :
    Claudine Maréchal (voir adresse e-mail), membre du comité d’organisation (droit d’inscription : 30,50 euros (200 F.), gratuit pour les étudiants et les demandeurs d’emploi)

    L’appel à communications est clos depuis le 31 mai 2001. Vous trouverez ci-dessous la présentation générale du colloque et les axes retenus dans le pré-programme (juillet 2001).

    LE THEME GÉNÉRAL DU COLLOQUE

    Les travaux sur la domestication animale mettent souvent en avant la dimension matérielle, technique conçue comme une modalité de régulation des rapports entre l’homme et la nature. Ces deux notions relèvent vraisemblablement plus de nos idéologies modernes que des conceptions qui ont présidé à l’instauration de ces relations domestiques entre l’homme et l’animal.
    Le terme même de domestication suggère une irruption de l’animal dans le monde de la maison sur le mode de la proximité - parfois la plus intime - avec l’homme ; mais aussi de la hiérarchie, posant en termes nouveaux la distinction de l’humanité et de l’animalité. Depuis le Néolithique, la relation entre l’homme et l’animal domestique dessine une configuration à la fois universelle et particulière de par les lectures diverses qu’en ont faites les sociétés qui l’ont développée.
    Des travaux, anciens parfois mais fondateurs, ont déjà souligné que la domestication relève tout autant de ce contexte social et symbolique que de l’activité technique. Une fois admise leur dimension culturelle, il reste encore beaucoup à faire pour comprendre la nature des choix qui contribuent à la mise en place de tel ou tel système d’élevage, à l’utilisation de tel ou tel type d’animal, à la gestion domestique de la vie et de la mort de chacun d’entre eux, etc.
    En ce début du XXI e siècle, c’est donc à une réflexion interdisciplinaire sur la manière dont diverses sociétés, y compris la nôtre, pensent le biologique comme une dimension du social et le social comme le fondement de l’organisation du vivant, que sont conviés les participants à ce colloque.
    Sans revenir de manière systématique sur la nature des processus techniques et domesticatoires, on s’attachera à des situations limites susceptibles de mettre en évidence l’inscription culturelle et sociale des processus techno-biologiques.

    LES AXES DU PRE-PROGRAMME

    - Le point de vue de l’archéologie : le contexte social et culturel de la domestication
    - Interrogations sur la catégorie culturelle et cognitive de la domestication
    - Les ruses de la domestication
    - Nommer et fonder l’animal
    - Identités animales, identités sociales
    - Interventions humaines sur le corps et la physiologie de l’animal
    - Jeux et enjeux de la domestication
    - Domestications : métaphores, imaginaires, virtualités

    Lieux

    • Lyon, France

    Dates

    • jeudi 21 novembre 2002

    Contacts

    • Claudine Maréchal
      courriel : Claudine [dot] Marechal [at] mom [dot] fr

    URLS de référence

    Pour citer cette annonce

    « Domestications animales », Colloque, Calenda, Publié le dimanche 03 février 2002, http://calenda.org/186897