AccueilLa criminalisation de l'immigration

ColloqueNon classée

Dates

Catégories

    La criminalisation de l'immigration

    Journée d’étude organisée par L’Unité de recherches
    Migrations et société (UMR 7032)

    *  *  *

    Publié le mardi 05 février 2002 par Natalie Petiteau

    Résumé

    Lundi 11 mars 2002 Amphi 50, Université de Paris 7, immeuble Montréal Dalle des Olympiades, 103 rue de Tolbiac 75013 Paris Métro Tolbiac. Depuis plusieurs années, et particulièrement à l'approche d'échéances électorales majeures, le thème

    Annonce



    Lundi 11 mars 2002 Amphi 50, Université de Paris 7, immeuble Montréal
    Dalle des Olympiades, 103 rue de Tolbiac 75013 Paris Métro Tolbiac.



    Depuis plusieurs années, et particulièrement à l'approche d'échéances électorales majeures, le thème de l'(in)sécurité s'affirme et prend de l'ampleur. De façon implicite ou explicite, les migrants et leurs descendants y occupent souvent, nolens volens, une place centrale : soit que l'amalgame entre délinquance et "immigration" tienne lieu d'analyse dans les discours politico-médiatiques ; soit que le recours à des statistiques pénales tendent à "attester" l'importance croissante de la place des étrangers dans la population délinquante ; soit encore, que les formes de révolte, individuelles et collectives, des jeunes issus de groupes minoritaires face à des discriminations quotidiennement vécues ne connaissent d'autres interprétations qu'en termes de délinquance et d'incivilité.
    Cette mise en scène de la criminalité des populations issues des migrations post-coloniales et sa constitution en problème politique de premier plan interrogent par différents aspects la recherche en sciences sociales.
    D'une part, la délinquance et la criminalité, tout comme les données statistiques qui servent à les mesurer, ne peuvent être considérées comme des données d'évidence. Elles nécessitent d'être analysées en termes de processus : processus d'ethnicisation ou de racisation, aboutissant à la constitution de « groupes cibles », et processus de criminalisation, englobant à la fois la production de normes incriminantes et les formes de leur mise en œuvre par les institutions publiques.
    Un des objectifs de cette journée sera donc d'aborder l'analyse de ces processus, tant à l'échelle globale des politiques et des législations déterminées par les Etats européens, qu'à celles des pratiques de certaines institutions essentielles à leur application (justice, police et agences de sécurité, médias...).
    D'autre part, cette focalisation du débat politique sur la délinquance et l'insécurité permet de transmuer la question des inégalités sociales – et notamment dans ses dimensions ethnistes et racistes – en question de comportements déviants constitutifs de nouvelles classes dangereuses.
    Cette journée sera donc également l'occasion de s'interroger sur la contribution des processus de criminalisation de l'immigration à la légitimation des hiérarchies sociales-ethniques qui structurent les sociétés européennes.
    Matinée (9 h 30 - 12 h 30) : les grandes tendances européennes

    Fabienne Brion
    Professeur de criminologie, Responsable de l'Unité de criminologie
    Université Catholique de Louvain :
    La "criminalité des allochtones" et la recherche en sciences sociales.
    Le cas des Pays-Bas.

    Laurent Mucchieli
    Chargé de recherches au CNRS, CESDIP et
    Nasser Demiati, Université d’Evry :
    Immigration, délinquance et Islam : qu’en est-il, qu’en savons-nous ?

    Salvatore Palidda,
    Professeur de sociologie,
    Facoltà di Scienze della Formazione, Universita di Genova :
    Criminalisation des migrations et conflit de citoyenneté : conséquences de la globalisation libérale et de l'euro-racisme.


    Après midi (14 h - 17 h) : les acteurs sociaux (média, justice, police)
    Nicolas Bancel et Anastassia Tsukala
    Maîtres de conférence à l’Université de Paris 11 :
    Médias et criminalisation de l’immigration : une approche européenne.

    Denis Salas
    Magistrat, maître de conférence à l’École nationale de la Magistrature :
    Un témoignage sur les pratiques judiciaires en matière d’immigration.

    Didier Bigo
    Maître de conférence à l'Institut d'études Politique :
    Processus d'(in)sécurisation et immigration.


    Les débats se tiendront à l’immeuble Montréal, Amphithéâtre 50 Dalle des Olympiades, 103 rue de Tolbiac 75013 Paris Métro Tolbiac. Au niveau 103 de la rue de Tolbiac, prendre les escalators pour monter sur la dalle des Olympiades. L'immeuble Montréal (Paris 7) est à gauche.

    Coordination : Christian Poiret et Christophe Daum
    Contact : urmis@paris7.jussieu.fr - télephone : 01 44 27 56 66.

    Lieux

    • Paris, France

    Dates

    • lundi 11 mars 2002

    Contacts

    • Christian Poiret et Christophe Daum ~
      courriel : urmis [at] paris7 [dot] jussieu [dot] fr

    Source de l'information

    • Christophe Daum
      courriel :

    Pour citer cette annonce

    « La criminalisation de l'immigration », Colloque, Calenda, Publié le mardi 05 février 2002, http://calenda.org/186918