AccueilSciences et empires

SéminaireNon classée

Dates

Catégories

    Sciences et empires

    La construction des savoirs hors d'Occident

    *  *  *

    Publié le jeudi 28 février 2002 par Natalie Petiteau

    Résumé

    Séminaire de : M. Kapil RAJ Maître de conférences à l'EHESS Mme Catherine JAMI Chargée de recherche, CNRS M. Patrick PETITJEAN Chargé de recherche, CNRS Le séminaire aura lieu le 3 vendredi du mois, de 10 h à 12 h, à la Médiathèqu

    Annonce



    Séminaire de :
    M. Kapil RAJ
    Maître de conférences à l'EHESS
    Mme Catherine JAMI
    Chargée de recherche, CNRS
    M. Patrick PETITJEAN
    Chargé de recherche, CNRS




    Le séminaire aura lieu le 3 vendredi du mois, de 10 h à 12 h, à la Médiathèque d'histoire des sciences, Cité des Sciences et de l'Industrie, La Villette, 75019 Paris (salle A1, niveau 0) à partir du 16 novembre 2001.
    Ce séminaire poursuit l'examen de certains thèmes mis en lumière dans un domaine constitué sous l'appellation "Sciences et empires" avec la volonté d'explorer les aspects de l'expansion européenne qui relèvent de l'histoire des sciences. Conséquence de cette expansion, les périodes modernes et contemporaines ont vu se constituer de nouvelles modalités de circulation des savoirs.

    Hors d'Occident, des contacts entre savoirs se sont produits en situation asymétrique : depuis les colonies, en réponse aux besoins de l'administration de l'empire ("science coloniale"), jusqu'aux pays où un État en construction importait, pour se moderniser, des savoirs européens ("modernisation scientifique"). Cette asymétrie concerne autant les rapports économiques et politiques que l'inégale appréciation qui a pu être faite du statut des connaissances ("savoirs locaux" versus science "occidentale"). Sans oublier que les colonisations ne partirent pas toutes d'Europe : la prise en compte d'autres impérialismes montre qu'une dualité Occident/reste du monde ne suffit pas à rendre compte de la complexité et de la diversité des situations.

    Quelques questions fondatrices de la thématique "Sciences et Empires" sont les suivantes : Quelles formes a pris la production des savoirs en ces diverses situations asymétriques d'interculturalité ? Quelles attitudes ont adopté les élites asiatiques, africaines et latino-américaines face aux sciences et techniques occidentales ? Comment les "sciences modernes ont-elles fait l'objet d'une naturalisation (institutions, langues...) et quel espace se sont-elles vu attribuer dans les sociétés concernées ? Comment des communautés scientifiques s'y sont-elles constituées ? Quelles ont été les voies de la mondialisation des savoirs (entre l'imposition des savoirs des colonisateurs et les "fusions" ou "confluences" chères à Needham) ? Et au delà, comment se sont construites les notions de savoirs classiques, ou locaux, ou d'ethnosciences ?

    Nous travaillons tous sur des situations historiques et des aires culturelles bien particulières appelant des outils et des compétences spécifiques, mais nous souhaitons partager un espace de réflexion plus transversal, ouvert aux historiens des sciences, aux historiens des espaces extra-européens et de l'expansion européenne, ainsi qu'aux apports de disciplines voisines.

    Le séminaire comportera en outre des séances consacrées à la discussion de travaux récents, soit à l'occasion du passage à Paris de collègues étrangers, soit par des comptes rendus critiques de lecture.

    Thème pour 2001-2002 : Le local et l’universel

    En montrant le caractère historiquement et socialement situé des pratiques scientifiques, les science studies (études des sciences) ont sérieusement remis en cause la revendication de validité universelle innée de la science. De plus, elles ont réussi à l’historiciser. Cependant, plusieurs questions quant aux rapports et tensions entre l’universel et le local se soulèvent, notamment dans les contextes extra-européens des pratiques scientifiques : Comment les savoirs et pratiques scientifiques se déplacent-ils d’une culture à une autre dans le contexte de l’expansion européenne ? Comment l’universalité des projets scientifiques européens s’est-elle négociée face aux savoirs locaux ? Comment les communautés scientifiques non-européennes se sont-elles positionnées par rapport à l’universalisme de la science pour former des sciences nationales ?

    Sciences et Empire. La construction des savoirs hors d'Occident

    Thème pour 2001-2002 : Historiographie

    Programme



    16 novembre 2001 : Kapil Raj (EHESS-Centre Koyré, Paris)
    Présentation générale du séminaire suivi d’un exposé intitulé :
    De l’arpentage à la cartographie : les étapes de la traduction du local à l’universel

    21 décembre 2001 : Isabelle Merle (CREDO-CNRS, Marseille). De la difficulté de saisir “ l’objet colonial ” : l’exemple de la “ propriété indigène ” en Nouvelle-Calédonie, entre logiques locales et logiques importées

    18 janvier 2002 : Antonella Romano (CNRS-Centre Koyré, Paris). Universalisme romain ? Production scientifique et accumulation des savoirs à Rome – XVIe-XVIIIe siècles

    15 février 2002 : Nicholas Dew (Université de Cambridge, R.-U.). Mesure et expérience dans les colonies françaises d'Amérique (fin XVIIe - début XVIIIe siècle) - Attention ! Ce séminaire est annulé !

    15 mars 2002 : Frédéric Thomas (Centre Koyré, Paris). Explorateurs en Indochine et géographie française.

    12 avril 2002 : Dhruv Raina (NISTADS, New Delhi). "Globality", " Multiculturality" and " Locality" : The History of Science in 19th- and 20th- Century India.

    17 mai 2002 : Patrick Petitjean (CNRS-REHSEIS, Paris). Lucien Febvre, Joseph Needham et Paul Rivet dans la préparation de l'Histoire scientifique et culturelle de l'Humanité - Unesco 1947-1950

    7 juin 2002 : Harry Liebersohn (Université d’Illinois, Urbana-Champaign, USA). Voyages de découvertes et réseau global des connaissances scientifiques: le cas de Louis Choris.

    21 juin 2002 : Catherine Jami (CNRS-REHSEIS, Paris). Universalité de la science, universalité de la civilisation : l'évolution des représentations en Chine, XVIIe et XVIIIe siècles








    Lieux

    • Paris, France

    Dates

    • vendredi 16 novembre 2001

    Contacts

    • Kapil Raj
      courriel : raj [at] ehess [dot] fr
    • Catherine Jami
      courriel : jami [at] univ-paris-diderot [dot] fr
    • Patrick PETITJEAN
      courriel : ppjean [at] paris7 [dot] jussieu [dot] fr

    Pour citer cette annonce

    « Sciences et empires », Séminaire, Calenda, Publié le jeudi 28 février 2002, http://calenda.org/187027