AccueilSavoir politique et éthique sur les activités économiques

ColloqueNon classée

Dates

Catégories

    Savoir politique et éthique sur les activités économiques

    Construire une connaissance Politique et Ethique sur les activités économiques

    *  *  *

    Publié le samedi 27 avril 2002 par Natalie Petiteau

    Résumé

    Construire un savoir politique et éthique sur les activités économiques: PEKEA Colloque organisé au siège de la CEPAL avec le soutien de l'UNESCO, de la CNUCED et des commissions économiques régionales de l'ONU Argument général La pens

    Annonce

    Construire un savoir politique et éthique sur les activités économiques: PEKEA


    Colloque organisé au siège de la CEPAL avec le soutien de l'UNESCO, de la CNUCED et des commissions économiques régionales de l'ONU


    Argument général

    La pensée économique réputée dominante se dit encore l'héritière de l'économie politique classique bien qu'elle soit issue d'un éloignement progressif et d'une autonomisation vis à vis des autres formes de pensée et de production de connaissances sur l'homme et la société. Ces dissidents des sciences de l'homme et de la société en sont venus à soutenir l'idée que peut être identifiée dans le champ des activités humaines et sociales une catégorie d'événements spécifiques du domaine de l'économie. Les économistes se prenant pour les spécialistes de l'étude de cette catégorie d'événements se persuadèrent alors que les comportements économiques, productifs de ces événements, ne dépendent que de faits économiques. Cette croyance partagée a amené les adeptes de la discipline à chercher les " lois naturelles " de l'économie, en repérant des invariants qui guideraient les comportements économiques, quelles que soient les circonstances de lieu et de temps.


    S'efforçant de développer une analyse rigoureuse et indépendante de la philosophie, de la morale, de la politique, des doctrines et des idéologies, s'est constituée une pensée économique qui a prétendu à la scientificité en s'organisant en théorie axiomatique du fonctionnement des activités économiques. L'économie axiomatique s'est progressivement érigée en raison pratique pour tenter d'imposer ses implications normatives, sommant notre société bien réelle de s'adapter aux jugements des experts scientifiques fondés sur la théorie formelle. Bien qu'ayant rejeté l'homme et la société hors de son champ d'étude, cette science économique prétend enfin leur imposer sa doctrine économique bien au delà du champ économique qu'elle avait cru pouvoir délimiter quand elle en était à se constituer. En effet, l'axiomatique des comportements qu'elle a élaborée se cristallise dans l'emploi d'une méthodologie indifférente à l'objet des comportements individuels théorisés, qui sont supposés utilitaristes rationnels, et que des sociologues, des politologues, des psychologues etc. se sont empressés de reprendre à leur compte. Rien des comportements humains et sociaux ne semble devoir résister à leur outil.

    Lancer un programme de recherche pour les sciences de l'homme et de la société

    La raison d'être de ce programme de recherche n'est pas de prendre acte des multiples difficultés d'interprétation auxquelles se heurte la science économique, et encore moins de se livrer à
    un questionnement d'ordre épistémologique sur le statut et la pertinence des méthodes et outils de formalisation utilisés dans le cadre de la discipline. Elle n'est pas non plus de passer en revue toutes les tentatives menées au bord du corpus dominant de l'intérieur ou de l'extérieur pour y réintégrer certains aspects négligés. Il n'y a plus à perdre du temps pour critiquer l'inanité de la science économique sur telle ou telle question concrète ou de discuter ou raccommoder telle ou telle hypothèse ou élément de méthode. Il est devenu impératif de reconstruire un savoir concernant les activités économiques sur l'hypothèse que toute activité économique est politique : une analyse pertinente de la richesse des nations, de la production et de la répartition de ces richesses.

    Face à la rareté, la production efficace et la répartition équitable pour satisfaire les besoins matériels des hommes sont inséparables et liées à des comportements indissociables. La production ne peut-être organisée ex ante par l'économie, la politique se chargeant ex post de rendre équitable la répartition. En outre la question de ce qu'il faut produire ne saurait être laissée de côté, devant l'immensité des besoins et des tâches à mener par et pour les sociétés. La finalité de l'économie demeure entièrement attachée à la morale et à l'éthique : les hommes pensent et leurs actes ont un sens et produisent du sens avant même de faire naître un objet matériel et leurs comportements dépendent de ces significations.

    L'économie politique qui doit permettre de comprendre la nature et les causes de la richesse et de la pauvreté des nations ne peut donc être fondée sur un corpus économique séparé des autres modes de connaissance de l'homme et de la société : l'ensemble des disciplines rangées sous l'appellation de sciences humaines et sociales ont la responsabilité de réécrire des fondements d'économie politique. Ce projet est une première tentative pour mettre à travailler ensemble tous les spécialistes de ces différentes disciplines qui veulent bien accepter de dépasser les hésitations ou les interdits qui les ont empêchés de disputer entre eux des questions qui influencent ce que sont les richesses ou les pauvretés des nations, la manière dont on les produit, la manière dont on les répartit. Ce faisant ils sont donc conviés à penser la construction d'un nouveau savoir sur les activités économiques qui ne peut être fondé sans s'appuyer sur une réflexion éthique et politique.

    Préparation par un colloque international

    Santiago du Chili: 10-13 septembre 2002


    Au siège de la CEPAL


    Programme prévisionnel

    Mardi 10 septembre

    15h
    Accueil par le secrétaire exécutif de la CEPAL,

    Inauguration officielle par
    Le Président de la République du Chili et
    L'ambassadeur de France au Chili

    Encouragements par les représentants des organisations intergouvernementales de soutien UNESCO, CNUCED et commissions économiques régionales de l'ONU

    21h00
    Réception officielle à l'Ambassade de France



    Mercredi 11 septembre (Plénières)

    Thème 1: Economie morale
    Thème 2: Culture et vie économique
    Thème 3: Objectif économique collectif praticable
    Thème 4 : Travail
    Thème 5 : Règles et institutions
    Thème 6 : Marchés et échanges
    Thème 7 : Sociétalité

    Jeudi 12 septembre

    Matin, plénières
    Thème 8 : Apprentissage et changement technologique
    Thème 9 : Production internationale et échanges
    Thème 10 : Monnaie crédit et finance globale
    Après-midi, parallèles
    Séances spéciales et ateliers, exemples:
    1. "Fair management" et économies durables
    2. Gouvernance mondiale
    3. Comptabilité des valeurs sociétalement reconnues
    21h Dîner officiel

    Vendredi 13 septembre

    matin , Séances spéciales et ateliers (parallèles)

    après-midi, Sessions finales:
    Thème 11 : Construire, apprendre et enseigner PEKEA
    Session de Synthèse et clôture officielle



    Formulaire de soutien à remplir des deux côtés et à envoyer à ERUDIT/ IEP 75 Bd de la Duchesse Anne 35 700 Rennes

    Je soussigné …………………………………

    approuve le contenu et les objectifs de l'argument pour PEKEA et accepte de figurer dans les listes de soutien.

    Fait à………………le…………………2002
    Signature

    J'ai l'intention d'adresser avant le 1er Mai une proposition sur le thème :………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………


    NOM: Prénom:

    Profession:

    Spécialité :

    Docteur en :

    Adresse Postale :


    Tel : Fax:
    e-mail:


    LA FIN de l' HISTOIRE ?

    Non! Nous en sommes encore à la préhistoire de l'humanité!

    La majorité des populations du monde est non satisfaite de l'état présent et de l'évolution des activités économiques, en dépit d'une croissance mondiale de deux siècles;

    le savoir utilisé principalement jusqu'ici était fondé sur
    la recherche de l'efficacité économique par la compétition, il s'est accommodé :

    de l'amplification continue des inégalités entre les pays riches et les pays pauvres, du niveau inacceptable de pauvreté des plus pauvres, d'une production sans éthique qui menace notre environnement et la vie, des inégalités accrues au sein des pays entre les communautés et les personnes, d'une domination écrasante des valeurs matérielles et économiques.

    Un savoir différent, construit sur l'attention portée à la répartition et à la coopération peut permettre d'aider à ce que la Terre devienne une planète humaine et solidaire.


    PEKEA un outil nécessaire

    une vaste mobilisation internationale de soutien est indispensable

    chacun est acteur de la vie économique et peut apporter des idées, offrir son soutien au projet et le faire connaître diffuser les idées réunies et mises en forme. Concrètement, chacun est invité à remplir le formulaire de soutien et éventuellement à faire des propositions écrites avant le 1er mai qui seront discutées lors du colloque en septembre 2002 pour établir les termes de référence du programme de recherche pour PEKEA

    PEKEA un réseau de
    350 chercheurs et intellectuels, notamment en
    sciences humaines et sociales, originaires de 35 pays



    P E K E A
    Political and Ethical Knowledge on Economic Activities : un savoir politique et éthique sur les activités économiques pour une planète humaine et solidaire


    Lieux

    • Santiago de Chile
      Santiago du Chili, Chili

    Dates

    • mardi 10 septembre 2002

    Mots-clés

    • ethique, politique, developpement, economie, travail, société, solidarité

    Contacts

    • Marc Humbert
      courriel : marc [dot] humbert [at] univ-rennes1 [dot] fr

    URLS de référence

    Source de l'information

    • Marc Humbert
      courriel : marc [dot] humbert [at] univ-rennes1 [dot] fr

    Pour citer cette annonce

    « Savoir politique et éthique sur les activités économiques », Colloque, Calenda, Publié le samedi 27 avril 2002, http://calenda.org/187159