AccueilL'invention du Nord

L'invention du Nord

De l’émergence d’une image géographique à la fabrication d’un stéréotype régional

*  *  *

Publié le mardi 14 mai 2002 par Natalie Petiteau

Résumé

Le projet scientifique de ce colloque organisé, dans le cadre de l'Université Charles de Gaulle - Lille 3, par le CRHEN-O, s'est progressivement construit autour d'une problématique d'histoire des représentations. Il s'agira, en effet, non de s'engager

Annonce


Le projet scientifique de ce colloque organisé, dans le cadre de l'Université Charles de Gaulle - Lille 3, par le CRHEN-O, s'est progressivement construit autour d'une problématique d'histoire des représentations. Il s'agira, en effet, non de s'engager dans une étude positiviste de la géographie ou de l'histoire des espaces constitutifs de ce que l'on nomme aujourd'hui le « nord de la France », mais de s'inscrire dans la perspective d'une réflexion sur la genèse de l'imaginaire de ces territoires.
Le terme qui les désigne méritait à coup sûr que l'on s'interrogeât sur les conditions de son « invention », c'est-à-dire sur les processus qui ont amené ce signifiant d'un point cardinal à qualifier un espace terrestre, à la fois circonscription administrative - le département du Nord -, réalité géographique, économique et humaine - la région nord -, et support d'un faisceau de représentations dont la genèse remonte à l'Antiquité et que l'essor récent des pratiques touristiques a contribué à ériger en stéréotypes.
L'histoire de l'imaginaire du territoire occupe depuis une bonne vingtaine d'années une place de choix dans le champ de l'histoire culturelle contemporaine. Les travaux pionniers de Catherine Bertho et de Jean-Yves Guiomar sur la Bretagne, ceux d'Alain Corbin sur l'Occident et le désir du rivage, la prise en compte des « partages de l'espace-temps » dans Les lieux de mémoire, la thèse récente de François Guillet sur la genèse et l'épanouissement des images de la Normandie aux XVIIIe et XIXe siècles ont fait la preuve de l'intérêt qu'il y avait, pour l'historien, à analyser les processus affectifs qui concourent à l'élaboration des systèmes de représentations perceptibles tant dans les discours savants que dans les différents vecteurs de médiation qui ont contribué à les populariser, au point, parfois, de les figer en images archétypales.
Notion floue et complexe entre toutes, le « nord » s'est à la fois construit et dilué dans une polysémie dont nous tenterons d'élucider les étapes de la formation. Trois temps, ou, plus exactement, trois types de processus, parfois concomitants, seront tour à tour analysés qui permettront de saisir comment, de l'Antiquité à nos jours, de vieux schèmes ont été progressivement intégrés à des systèmes de représentations en perpétuelle évolution : au temps d'une géographie intuitive qui voit, dans les textes antiques et médiévaux d'abord, puis dans les mémoires des administrateurs de l'absolutisme naissant, l'émergence d'une première perception d'un espace nordique, succède celui de la définition du « nord » comme concept géographique, historique et ethnographique. Parallèlement à cette clarification, s'opère un processus de transfert symbolique de la réalité ainsi définie par le discours savant en stéréotypes sous le triple effet de l'essor du tourisme, de la récupération des images régionales par la rhétorique politicienne et de la complication des formes de la médiation artistique.
Le pré-programme ci-joint propose, pour chacun de ces trois axes, des thèmes et des pistes possibles de recherche que nous diffusons, pour l'instant, sous forme d'appel à communication.

Jeudi 14 novembre 2002
9 h - Accueil
9 h 30 - Ouverture du colloque

LE TEMPS DE LA GÉOGRAPHIE INTUITIVE : LE « NORD » DANS L'IMAGINAIRE DE LA LIMITE, DE L'ANTIQUITÉ À L'ÉPOQUE MODERNE
1) Espaces fantasmatiques : terres, mers et hommes du nord dans l'imaginaire géographique antique et médiéval

- Jacques BOULOGNE (Université de Lille 3), : « Espace et peuple septentrionaux dans les représentations mythiques de l'Antiquité grecque »
- Stéphane LEBECQ (Université de Lille 3), « Les hommes du bout du monde : protohistoire d'un mythe »
- Charles MÉRIAUX (Mission Historique française en Allemagne), « Quelques remarques sur la perception du nord de la Neustrie pendant le haut Moyen Âge. VIIe-Xe siècles »
- Eve-Marie HALBA (Université de Nancy II), « Le nord dans l'imaginaire des personnages épiques. Étude de la notion d'étranger dans le cycle de Doon de Mayence »

Repas

14 h :
2) Territoires conquis, territoires frontaliers : les "provinces du nord" à l'épreuve du genre descriptif (XVIe-XVIIIe siècles).

- Élodie LECUPRE-DESJARDIN (Université de Gand), « Premiers essais d'ethnographie : mœurs et coutumes des populations du nord d'après les observations des voyageurs méridionaux au tournant des XVe et XVIe siècles »
- Christophe DELPORTE (Doctorant, Université d'Artois), « La difficultueuse francisation d'une province septentrionale au XVIIe siècle. L'exemple de l'Artois »
- Sébastien DUBOIS (Université de Louvain-la-Neuve), « Le Nord de la France, Sud de la Belgique. Unité géographique et rêves de réunification des Pays-Bas, des guerres de Louis XIV à la Restauration »
- Thomas GLESENER (Université de Liège), « Le regard porté par les Espagnols sur les régions septentrionales aux XVIe et XVIIe siècles »
- Philippe GUIGNET (Université de Lille 3), « Provinces belgiques, provinces belgico-françaises : des référents politiques toujours présents en 1789-1790 »
18 h
19 h 30 Visite du Vieux Lille
20 h 30 Repas

Vendredi 15 novembre 2002
9 h
DE L'IMAGE MENTALE À LA DÉFINITION D'UN CONCEPT : LE « NORD » DANS LE DISCOURS SAVANT
3) le « nord » dans le discours des géographes (XIXe-XXe siècles)

- Florence DEPREST (Université de Valenciennes), « Le nord dans les Géographies Universelles de Malte-Brun (1810-1819) à R. Brunet (1990-1997) »
- Marie-Vic OZOUF-MARIGNIER (EHESS), « Le Nord comme laboratoire géographique : vers la notion moderne de région ? (1870-1920) »
- Jean-François CONDETTE (Docteur, Lille 3), « Entre science et croyance : l'image du nord chez les universitaires français sous la Troisième République.
Un discours savant confronté à une perception personnalisée de l'espace septentrional ».

4) Le nord dans le discours historien (XVIIIe-XXe siècles).
- Jean-Yves GUIOMAR, « Les peuples du nord, matrice d'un système culturel et politique ? »
- Catherine DENYS (Université de Lille 3), « L'inversion géographique dans le discours historique, ou quand le sud des Pays-Bas devient le nord de la France »
- Philippe MARCHAND (Université de Lille 3), « Le nord à l'École sous la Troisième République »

12 h 30 Repas

- Sophie-Anne LETERRIER (Université de Lille 3), « La querelle des trouvères et des troubadours aux XVIIIe et XIXe siècles : la question de l'origine de la langue et de la poésie nationales opposant le midi et le nord »
- François GUILLET (Docteur Université de Paris 1), « L'imaginaire septentrional des érudits normands au XIXe siècle : les origines vikings »


DE LA NOTION GEOGRAPHIQUE AUX STEREOTYPES REGIONAUX : LE « NORD » DANS LA GEOGRAPHIE SYMBOLIQUE
5) Voyage, tourisme et perceptions du territoire (XVIIe-XXe siècles).

- Charles ENGRAND (Université de Lille 3), « Les Délices des Pays-Bas de Jean-Baptiste Chrystin (fin XVIIe siècle) »
- Alain LOTTIN (Université d'Artois), « La vision du nord des voyageurs et administrateurs aux XVIIe et XVIIIe siècles »
- Gaëtane MAES (Université de Lille 3), « Le Voyage pittoresque de la France et du Brabant (1769) de J.-B. Descamps »
- Odile PARSIS-BARUBÉ (Université de Lille 3), « Le nord dans les Voyages pittoresques de l'époque romantique »
- Michèle GELLEREAU (Université de Lille 3), « Entre récit scientifique et récit de fiction :
le discours sur le pays noir dans l'accompagnement des visiteurs des sites miniers »
- Georges VANDALLE (Université de Lille3), « Les images du nord dans les revues touristiques régionales »

18 h
Visite envisagée de LA PISCINE Musée d’Art et d’Industrie à Roubaix
Les étudiants de l'IUP Ingéniérie culturelle et touristique de Lille 3 proposent d'organiser,dans le cadre de ce thème, une exposition consacrée à l'image du nord dans les affiches touristiques de la SNCF

Samedi 15 novembre 2002
9 h :
6) Les images du nord dans la rhétorique politicienne (XIXe-XXe siècle)

- Mathieu MERCIER (Doctorant, Université de Lille3), « Le nord théâtralisé : la rhétorique régionale dans le discours cérémoniel des entrées royales et impériales du XVIIe au XIXe siècle »
- Jean-Marc GUISLIN (Université de Lille 3), « Le nord dans le discours des parlementaires du XIXe siècle »
- Thibault THELLIER (Université de Lille 3), « De la reconstruction à la crise urbaine : l'image des territoires urbains du Nord d'après le discours des parlementaires entre 1945 et la fin des années 1970 »

7) Médiations artistiques, nouvelles technologies et diffusion des stéréotypes régionaux (XIXe-XXe siècle).
- Bénédicte GRAILLES (Archives départementales du Pas-de-Calais), « Le Nord rempart de la France. Images publicitaires, chansons et monuments, des guerres révolutionnaires à la guerre de 1870-71 »
- Sébastien CLERBOIS (Université Libre de Bruxelles), « Les idées qui agitent le monde viennent du nord : l'image du nord chez les paysagistes belges de la modernité (1880-1914) »
- Marie-Josèphe LUSSIEN-MAISONNEUVE (Université de Lille 3), « L'image du nord dans la revue de la Société des Architectes du nord de la France, de 1868 à 1914 »
- Louisette FARÉNIAUX (Université de Lille 3), « L'image du nord dans la filmographie »
- Martine AUBRY, Jean-Paul BARRIÈRE (Université de Lille 3), « Les images du Nord-Pas-de-Calais à l'épreuve des nouvelles technologies de communication »

12 h 30 : Repas

14 h : Reprise
<8) En manière de conclusion : le "nord" vu d'ailleurs.
- BenoÎt MIHAIL (Université Libre de Bruxelles), « Flamand, ce mot qui rapproche et qui éloigne le Nord de la Belgique : l'intérêt des Belges pour la Flandre française sous la Troisième République »
- Jean-Noël GRANGHOMME (Centre d'Études Germaniques de Strasbourg), « Nord et Pas-de-Calais dans les carnets des poilus de 1914-1918 »
- Patrice MARCILLOUX (Directeur des Archives du Pas-de-Calais), « L'anti-Nord ou le péril méridional »

16 h 30 : Conclusions du colloque




Catégories

Lieux

  • Villeneuve-d'Ascq, France

Dates

  • jeudi 14 novembre 2002

Contacts

  • Martine Aubry
    courriel : aubry [at] univ-lille3 [dot] fr
  • Odile Parsis-Barube
    courriel : odile [dot] parsis-barube [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'invention du Nord », Colloque, Calenda, Publié le mardi 14 mai 2002, http://calenda.org/187185