AccueilFigures de l'ennemi en Italie

Figures de l'ennemi en Italie

Figures de l'ennemi en Italie, de la Renaissance au XXe siècle

*  *  *

Publié le mercredi 15 mai 2002 par Olivier Tur

Résumé

" Figures de l'ennemi en Italie, de la Renaissance au XXe siècle " Caen, Maison de la Recherche en Sciences Humaines, 24 et 25 mai 2002 Responsable : Laura FOURNIER-FINOCCHIARO A cette rencontre participeront des chercheurs français, italiens et br

Annonce

" Figures de l'ennemi en Italie, de la Renaissance au XXe siècle "
Caen, Maison de la Recherche en Sciences Humaines, 24 et 25 mai 2002
Responsable : Laura FOURNIER-FINOCCHIARO


A cette rencontre participeront des chercheurs français, italiens et britanniques, appartenant à diverses disciplines (Etudes italiennes, Histoire, Cinéma).

L'objectif du colloque est d'analyser, par de multiples types d'approches et à partir d'un matériel varié, des représentations de l'ennemi en Italie, dans leur spécificité nationale. Nous souhaiterions mettre en lumière, au travers de termes-clefs, les ennemis qui ont marqué la mémoire italienne, et qui ont fait partie des images du patrimoine culturel partagé par un grand nombre d'Italiens.

Les « guerres nationales » du XIXe siècle (de la Révolution française à la première guerre mondiale) et l'expérience fasciste, par leur impact dans la culture et la littérature italiennes, auront une place significative, mais également l'étude de tout adversaire qui a été perçu et représenté comme un ennemi de l'Italie, au-delà des conflits militaires, de l'âge des « guerres d'Italie » (XVIe siècle) jusqu'à la guerre froide.


Contact : Tél : 01 45 54 26 03
Email : l.fournier@mrsh.unicaen.fr



PROGRAMME



Vendredi 24 mai 2002, matin


L'ennemi et la naissance du sentiment national italien


Jean-Louis FOURNEL, de l'Université Paris VIII, montera comment la connaissance de l'ennemi devient une forme nécessaire de la politique à la Renaissance, notamment dans la Florence républicaine à travers les écrits de Machiavel, Guicciardini, Vettori ou Giannotti.
Gian Carlo D'AMICO, de l'Université de Caen, analysera la vision par les Italiens de la Renaissance des soldats espagnols, et retracera quelques moments significatifs d'une cohabitation difficile et très souvent dramatique.
Christian DEL VENTO, de l'Université de Caen, interviendra sur les concepts de « misogallismo » et de « patriotismo » en Italie au début du XIXe siècle.
Laura FOURNIER-FINOCCHIARO, de l'Université de Caen, reconstituera la représentation de l'Eglise comme une « ennemie » du nouvel Etat et de la nation italienne en général dans l'oeuvre du poète Giosuè Carducci.



Vendredi 24 mai 2002, après-midi


Mariella COLIN, de l'Université de Caen, s'intéressera à la représentation des Italiens comme « premiers ennemis de la nouvelle Italie », notamment dans les très nombreux ouvrages pédagogiques de « littérature populaire » publiés dans la seconde moitié du XIXe siècle.
John DICKIE, de l'University College de Londres, se penchera sur la façon dont sont désignés les boucs émissaires et les ennemis intérieurs après le tremblement de terre de Messine-Reggio Calabria en 1908.


L'ennemi et la montée du nationalisme italien


Enzo R. LAFORGIA étudiera la perception de l'Autre africain, parfois considéré comme un ennemi.
Paolo BRIGANTI, de l'Université de Parme, et Marie-José TRAMUTA, de l'Université de Caen, interviendront sur les écrivains qui s'interrogent à propos de la notion d'ennemi autour de la première guerre mondiale (Jahier, Svevo, Saba, Stuparich, Slataper, Bazlen).



Samedi 25 mai 2002, matin


La littérature nourrie par la première guerre mondiale, qui passe de la représentation de l'ennemi-monstre et animal à celle de l'ennemi-frère, sera explorée par Luisa RICALDONE, de l'Université de Turin.
Nicolas BONNET, de l'Université de Bourgogne, nous parlera de la façon dont Borgese a mis en forme dans son roman Rubè un certain nombre de métaphores de l'ennemi.


La propagande fasciste et ses ennemis


Xavier TABET, de l'Université Paris VIII, nous illustrera le cadre historique et théorique qui aboutit aux lois pour la défense de l'Etat de 1926, inspirées par la question des « ennemis intérieurs » du régime fasciste.



Samedi 25 mai 2002, après-midi


La propagande fasciste sera également explorée par Brigitte LE GOUEZ, de l'Université de Caen, à partir de textes et d'images publiés dans la revue Difesa della razza.
Au tournant de la seconde guerre mondiale, la représentation italienne de l'ennemi qui inspire le cinéma du fascisme et le néo-réalisme feront l'objet de la communication de Enrique SEKNADJE-ASKENAZI, de l'Université Paris VIII.

Catégories

Lieux

  • Caen, France

Dates

  • vendredi 24 mai 2002

Mots-clés

  • ennemi, guerre, militaire, national, patriotisme, Italie, Etat

Contacts

  • Laura FOURNIER-FINOCCHIARO
    courriel : l [dot] fournier [at] mrsh [dot] unicaen [dot] fr

URLS de référence

Pour citer cette annonce

« Figures de l'ennemi en Italie », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 15 mai 2002, http://calenda.org/187189