AccueilLa mémoire des origines

ColloqueNon classée

Dates

Catégories

    *  *  *

    Publié le jeudi 23 mai 2002 par Natalie Petiteau

    Résumé

    LA MEMOIRE DES ORIGINES DANS LES INSTITUTIONS MÉDIÉVALES ÉCOLE FRANÇAISE DE ROME PIAZZA NAVONA, 62 6, 7 et 8 JUIN 2002 Responsable: Cécile Caby (Université de Nice)    Parce qu’il n’y a rien de naturel dans la mémoire du passé, m

    Annonce

    LA MEMOIRE DES ORIGINES DANS LES INSTITUTIONS MÉDIÉVALES

    ÉCOLE FRANÇAISE DE ROME
    PIAZZA NAVONA, 62

    6, 7 et 8 JUIN 2002


    Responsable: Cécile Caby (Université de Nice)
      

    Parce qu’il n’y a rien de naturel dans la mémoire du passé, mais qu’elle est au contraire  le fruit d’un processus complexe de création, de production et de transmission de la tradition, celle-ci peut devenir un objet historique. C’est à partir de cette constatation qu’est née en 1999 une recherche collective sur la mémoire des origines dans les institutions médiévales, qui touche  aujourd’hui  à sa fin. Il va de soi que ce ne sont pas les origines en elles-mêmes à retenir notre attention, mais la mémoire des origines, c'est-à-dire le mode de création, de compréhension et d'expression du passé et, en particulier, du moment (ou des moments) fondateur, dans la mesure où ce dernier constitue une étape privilégiée dans le processus de création ou de transformation du passé par les hommes. Les contextes de cette recherche, définis au gré des intérêts de chacun, ressortissent toutefois tous au cadre de l’institution en tant qu’organisme doté de règles communes qui en définissent le fonctionnement collectif, les équilibres et fixent les relations des unités singulières en son sein et vis-à-vis de l’extérieur.

    Trois séminaires “fermés” ont déjà eut lieu, qui ont permis d’aborder le sujet dans le cadre du monachisme “bénédictin” indépendant, sorte de degré zéro de l’institutionnalité, et dans le cadre des ordres religieux juridiquement structurés. La table ronde sera l’occasion de suomettre ces travaux au regard  externe de modérateurs et de traiter le volet des institutions civiles

    Jeudi 6 juin

    15 h

    André Vauchez (École française de Rome), Ouverture

    Cécile Caby (Université de Nice), Introduction

    CONTEXTE ABBATIAL

    Amy Remensnyder, (Brown University), Rapport

    Michel Lauwers (Université de Nice), Mémoire des origines et projets idéologiques dans les églises monastiques du XIe siècle. À propos de Saint-Pierre-des-Fossés et de Saint-Victor de Marseille

    Antonio Sennis (Université de Rome « La Sapienza »), Tradizione monastica e racconto delle origini nell'Italia centro-meridionale (secoli XI-XII)

    Umberto Longo (Université de Rome III), La funzione della memoria nella definizione dell'identità religiosa in comunità monastiche dell’Italia centrale (secoli XI e XII)

    Discussion



    9 h 30

    LES ORDRES RELIGIEUX COMME CONTEXTE INSTITUTIONNEL

    Roberto Rusconi,(Université de L'Aquila), Rapport

    Cécile Caby (Université de Nice), De l'abbaye à l'ordre : écriture des origines et institutionnalisation des expériences monastiques, XIe-XIIe siècles

    Luigi Canetti, (Université de Bologne), Rito, narrazione, memoria. Primi raconti sulle origini dei frati Predicatori

    Anne Reltgen-Tallon (Université de Picardie), Quelles origines pour le Tiers-ordre dominicain?

    Sylvie Barnay (Paris), La Vierge pour mémoire : récrire ses origines dans l'ordre servite


    15 h 00

    Caterina Bruschi (Université de Birmingham), La memoria dall'eresia alla riammissione : le cronache quattrocentesche degli Umiliati

    Dominique Donnadieu-Rigaut (Université de Marne-la-Vallée), L’arbre bénédictin de Jean de Stavelot : une image observante entre historiographie et négation du temps

    Discussion

    CONTEXTE CIVIL

    Enrico Artifoni (Université de Turin), Rapport

    Marina Gazzini (Université de Parme), Memoria religiosa e memoria laica : sulle origini di ospedali di area padana (secoli XII-XIV)


    Samedi 8 juin

    9 h 00

    Giuliano Milani, (Université de Bologne), Dispute sulle origini a Bologna tra Due e Trecento

    Amedeo De Vincentiis, (Université de Viterbe), Tradizione angioina e tradizione comunale a Firenze nel XIV secolo. La rifondazione di Carlomagno

    Serge Lusignan (Université de Montréal), La mémoire des origines : les cas des universités et du Parlement de Paris

    Discussion

    André Vauchez, Conclusions



    Lieux

    • Rome
      Rome, Italie

    Dates

    • jeudi 06 juin 2002

    Contacts

    • Huguette GIBLIN          
      courriel : secrma [at] ecole-francaise [dot] it

    Pour citer cette annonce

    « La mémoire des origines », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 23 mai 2002, http://calenda.org/187208