AccueilLes défis de la publication sur le Web

Les défis de la publication sur le Web

Hyperlectures, cybertextes et méta-éditions

*  *  *

Publié le jeudi 27 juin 2002 par Marin Dacos

Résumé

Colloque organisé dans le cadre des " Quinzièmes entretiens " du Centre Jacques-Cartier 9-11 décembre 2002 Lyon - ENSSIB

Annonce



Colloque organisé dans le cadre des
" Quinzièmes entretiens " du Centre Jacques-Cartier



9-11 décembre 2002

Lyon - ENSSIB

RESPONSABLES SCIENTIFIQUES

Canada :

Ollivier Dyens
Département d'études françaises
Université Concordia
odyens@hotmail.com

Christian Vandendorpe
Département des lettres françaises
Université d'Ottawa
cvanden@uottawa.ca


Denis Bachand
Département de communication
Université d'Ottawa
dbachand@uottawa.ca

France :

Cl. Bélisle (LIRE/ISDN, Université Lumière Lyon 2 et CNRS)
claire.belisle@ish-lyon.cnrs.fr

Y. Maignien (CID/ISDN, ENS Lettres - Sciences humaines)
Yannick.Maignien@ens-lsh.fr

J.-M. Salaün (GRESI/ISDN, ENSSIB)
salaun@enssib.fr

Problématique

En permettant au texte de s'émanciper du papier, l'ordinateur l'a doté des attributs de plus en plus appréciés que sont l'ubiquité, la fluidité, la connectivité généralisée et l'indexation intégrale. Par ailleurs, l'écran d'ordinateur, avec ses fenêtres et la position de lecture qu'il impose, induit des contraintes et des limitations sur l'organisation et la mise en page du texte. L'interactivité, qui sollicite autrement l'intérêt du lecteur, pousse aussi à multiplier les points où l'usager peut s'introduire dans le texte et favorise une poétique nouvelle où la textualité est fragmentée et fait une large place à la séduction visuelle.

Les dispositifs que sont le livre électronique et l'écran d'ordinateur en réseau sont moins adaptés à la lecture linéaire et séquentielle que le livre papier, mais favorisent différemment des parcours inventifs et interactifs de lecture-écriture. En effet, les nouveaux supports du texte permettent des usages, des maniements et des interventions du lecteur infiniment plus nombreux et plus libres que n'importe quelle forme de livre papier. Quels effets cela va-t-il avoir sur les stratégies, postures et attitudes des lecteurs ?

En complémentarité avec ces nouveaux comportements de lecture, ce colloque tentera de cerner quelques-unes des avenues explorées par les créateurs et les rédacteurs de contenus, qu'ils soient professionnels ou amateurs, issus du monde de la création, de l'information ou de la formation. Comment s'y prend-on pour retenir l'attention fugace du surfeur ?

L'édition numérique, entraînée par la jeune tradition de l'Internet et l'offre de contenant, favorise la multiplication de publications libres et de portails mis en place pour des lecteurs plus ou moins intéressés. Face à cette explosion, les acteurs traditionnels de la chaîne du livre doivent repenser leur place et leurs stratégies, et de nouveaux venus imaginent des services inconnus jusqu'alors. Mais la valeur ajoutée des professionnels de la filière (validation, mise en forme, promotion…) a du mal à trouver les modalités de sa rémunération. Faut-il reprendre les modèles anciens, en verrouillant les accès et vendant les contenus ou en vendant des espaces publicitaires ? Peut-on imaginer de nouveaux services associés à des formes inédites de retour sur investissement ? A partir du moment où potentiellement tout peut être lié à tout, qui doit payer à qui, combien, comment et pour quel service ?

En même temps, l'édition est encore à la recherche des supports susceptibles de s'imposer sur un marché en évolution permanente. Un moment considéré comme périmé, l'espace tabulaire du codex pourrait bien retrouver une nouvelle vie sous la forme du livre électronique et, bientôt, de l'encre électronique, qui permettrait de réaliser la jonction entre le monde clos du livre et l'océan du Web. Ces nouveaux supports textuels bouleversent le modèle économique et juridique sur lequel avaient prospéré la civilisation du livre et la culture de la bibliothèque.

Programme

Intervenants confirmés et titres des communications

Lundi 9 décembre : Cybertextes

14h Ouverture

14h15 - 16h30 Cybertextes
· Bertrand Gervais, (Université du Québec à Montréal) : "Entre le texte et l'écran. De quelques paramètres pour décrire l'actuelle diversité des expériences textuelles. "
· François Mangenot, (Université de Franche-Comté, Besançon) : Ecriture collective par forum sur le Web: un nouveau genre d'écrit universitaire? "
· David Johnston, (Collectif en art numérique : Year01.com, Montréal): " Digital Literacy and Digital Literature: Programmers as Poets. "


17h - 19h Table Ronde: Livres électroniques en bibliothèques. Résultat de l'expérimentation de livres électroniques dans cinq bibliothèques en Rhône-Alpes (ISDN-RNRT). Avec la participation des principaux acteurs : Cytale, Gemstar, Decitre, bibliothécaires et chercheurs. Présentation d'un livre édité à cette occasion.
Séminaire ISDN ouvert à tous + visioconférence avec Grenoble, St Etienne.


Mardi 10 décembre : Cybertextes et méta-éditions

9h - 11h15 Cybertextes
· David Olson, (OISE, Université de Toronto) : " Writing and quotation: Why writing is less an alternative to speaking and more like quoting one-step "
· Stevan Harnad, (Université du Québec à Montréal/Université de Southampton) : " Interactive publication. " (À confirmer)
· Christian Vandendorpe, (Université d'Ottawa) : "Les conditions d'une lecture continue. Le codex électronique. "


Pause

11h30 - 13h Méta-éditions
· Pierre Le Loarer, (Institut d'études politiques, Grenoble) : " Quelle stratégie éditoriale pour des manuels numériques universitaires ? "
· Marc Minon, (Université de Liège) : " Edition numérique universitaire et accès en ligne. " (À confirmer)

Pause repas

14h30 - 16h Méta-éditions
· Jean-Michel Salaün, (Ecole Nationale Supérieure des Sciences de l'information et des Bibliothèques, Lyon) : " L'édition entre biens et services. "
· Ollivier Dyens, (Université Concordia, Montréal) : " Le web et l'émergence d'une nouvelle structure de connaissances. "

Pause

16h30 - 18h Méta-éditions
· Pierre Robert, (Cybermensuel Archée, Montréal) : " La fabrication du cybermensuel Archée : la portée du réseau. "
· Yannick Maignien, (École Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines, Lyon) : " Vérité et fiction sur Internet : le statut des publications en ligne. "



Mercredi 11 décembre : Hyperlectures

9h - 10h30 Hyperlectures
· Benoît Melançon, (Université de Montréal) : " Sommes-nous les premiers lecteurs de l'Encyclopédie ? "
· Claire Bélisle, (Centre National de la Recherche Scientifique, Lyon) : " Lire avec un livre électronique : un nouveau contrat de lecture ? "

Pause

11h - 12h30 Hyperlectures
· Gloria Origgi, (Université de Bologne) : " Connaissance en réseau : vers une science humaine de l'Internet. " (À confirmer)
· Jean Clément, (université Paris 8) : " Hypertexte et fiction. " (A confirmer)

Pause repas

14h - 15h30 Hyperlectures
· Denis Bachand, (Université d'Ottawa) : " Cybertextes et hyperlectures dans l'enseignement universitaire. "
· Emmanuël Souchier, (Ecole nationale supérieure des télécommuni-cations, Paris) : " Lire, écrire, récrire : quelle mémoire pour les réseaux ? "

15h30 - 16h Conclusion

Lieu : Enssib


Toutes les interventions sont d'une durée de 30 minutes, suivies de 15 minutes de débat.



Catégories

Lieux

  • Lyon, France

Dates

  • lundi 09 décembre 2002

Contacts

  • Ollivier Dyens
    courriel : odyens [at] hotmail [dot] com
  • Claire Belisle
    courriel : claire [dot] belisle [at] ish-lyon [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les défis de la publication sur le Web », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 27 juin 2002, http://calenda.org/187248