AccueilProjet éducatif, territoires et habitants

Projet éducatif, territoires et habitants

Les 2, 3 et 4 octobre 2002 à l'Espace culturel Le Triangle à Rennes (35) se dérouleront les 3e Rencontres nationales de l'éducation, sur le thème "Projet éducatif, territoires et habitants"

*  *  *

Publié le jeudi 04 juillet 2002 par Natalie Petiteau

Résumé

3èmes Rencontres Nationales de l'Education: "Projet Educatif, Territoires et Habitants"

Annonce

3èmes Rencontres Nationales de l'Education:
"Projet Educatif, Territoires et Habitants"



Les 2, 3 et 4 octobre 2002, à l'espace culturel Le Triangle à Rennes, chercheurs, militants associatifs, élus et fonctionnaires des collectivités territoriales, enseignants, parents d'élèves, représentants d'organismes publics… vont échanger leurs savoirs, leurs expériences, leurs réflexions, débattre et produire.


Créées à l'initiative d'une collectivité locale, la Ville de Rennes, et d'un grand réseau d'association d'éducation populaire, la Ligue de l'Enseignement, ce qui marque leur première originalité, les Rencontres nationales de l'éducation proposent régulièrement (tous les 18 mois environ) aux acteurs de l'éducation en France de se retrouver pendant trois jours autour d'une problématique éducative.
Lieu d'incubation, moment d'échange, les Rencontres sont l'occasion de créer des passerelles entre élus, chercheurs et acteurs de l'éducation. Réunir experts de renom et acteurs de terrain qui n'ont que rarement l'occasion de se rencontrer, mobiliser tous les savoir-faire, créer un lieu de dialogue où le recul permet de s'émanciper des visions parfois trop passionnelles, telles sont les ambitions des Rencontres de Rennes.
Ainsi, les ateliers et tables rondes sont conçus pour favoriser l'échange, l'analyse des situations, la réflexion entre professionnels et bénévoles associatifs, élus et professionnels de collectivités territoriales, chercheurs, enseignants, animateurs, parents d'élèves, représentants des services de l'Etat et des organismes publics…
Quand les Rencontres font place à des chercheurs de premier plan dans des conférences qui ponctuent les journées de travail, c'est en les invitant à mobiliser leurs travaux pour éclairer les problématiques traitées ou l'analyse des expériences présentées.
Depuis 1998, les Rencontres nationales de l'éducation se sont imposées comme un lieu de réflexion capable de rassembler à Rennes des acteurs éducatifs de toutes les régions de France.
Chaque édition donne lieu à la publication d'un ouvrage conçu pour prolonger la réflexion mais aussi comme ouvrage pratique destiné à favoriser l'innovation éducative.

Cette année, le thème "Projet éducatif, territoires et habitants" fera donc l'objet de conférences, tables rondes et ateliers. Trois problématiques rythmeront ces échanges:

- "Projet éducatif territorial, facteur de lien social?"
Comment sa construction doit-elle en faire un cadre de cohérence?

- "Mailler les territoires par divers dispositifs éducatifs: une réponse suffisante aux besoins?"
Faut-il inventer de nouveaux dispositifs ou améliorer ceux qui existent? Quelle articulation possible entre les déclinaisons locales des dispositifs nationaux et les initiatives locales?

- "Projet éducatif territorial: place des habitants, des citoyens, des usagers, des acteurs, des institutions…"
L'appel récurrent à la participation dans les politiques publiques est-il contrôle ou aide à l'émancipation? Comment inscrire la participation dans les projets éducatifs territoriaux?

La dernière demi-journée sera quant à elle rythmée par des débats et interventions sur le thème de "La lutte contre les discriminations propres au champ éducatif", avec le soutien du FASILD et des exemples pris à l'étranger.

Nous sommes actuellement en phase active de recherche d'expériences concrètes, qui pourraient être présentées lors de ces ateliers par les acteurs qui les ont mis en œuvre.
En effet, c'est à travers l'échange d'exemples concrets de réalisations liées à des projets éducatifs, de la confrontation des problèmes rencontrés et des méthodes employées, que pourra émerger une réflexion collective entre les différents acteurs qui sont amenés à travailler dans ce champ.

Vous avez pu être confrontés à des expériences qui pourraient illustrer l'un des trois premiers thèmes abordés lors de ces Rencontres. Si vous estimez qu'une ou plusieurs action(s) dont vous avez connaissance pourrai(en)t s'inscrire dans cette démarche et que l'un de ces acteurs souhaiterait échanger à ce sujet en participant à l'un de nos ateliers, nous serions ravis que vous les fassiez connaître au groupe de pilotage des Rencontres.
N'hésitez donc pas à prendre contact avec nous de toute urgence:

Ligue de l'Enseignement – FOL 35
3èmes Rencontres Nationales de l'Education
Hélène Grimbelle
45, rue du Capitaine Maignan – 35000 RENNES
Tél. 02 99 67 10 67 – Fax. 02 99 67 68 88 – E-mail. Hgrimbelle@laligue.org

Si vous souhaitez en savoir plus, ou tout simplement vous inscrire, vous pouvez également consulter notre site http://www.laligue.org


APPEL A TEMOIGNAGES

Projet éducatif, territoires et habitants



Outre des conférences et des tables rondes, chacun des thèmes ci-dessous donnera lieu à des ateliers, au cours desquels pourront être présentées vos réalisations, vos expériences… ou d’autres que vous connaîtriez.

Pour cela, faites parvenir vos propositions au groupe de pilotage de toute urgence, en remplissant le questionnaire joint.


Thème 1 – Projet éducatif territorial, facteur de lien social?

Mercredi 2 octobre 2002
Construire un projet éducatif territorial, cadre de cohérence, capable de donner du souffle et du sens aux différents dispositifs contractuels, et vecteur de transformations sociales

Le projet éducatif territorial a encore trop souvent tendance à n’être qu’un habillage de vocabulaire pour présenter autrement un dispositif, généralement un Contrat éducatif local (CEL), plus ou moins heureusement articulé avec d’autres opérations comme le Contrat local d’accompagnement à la scolarité (CLAS), le volet éducation d’un Contrat de ville, le Contrat local de sécurité (CLS), le Contrat temps libres (CTL), la Zone ou le Réseau d’éducation prioritaire (ZEP ou REP)… Il peut alors être vécu, par ses acteurs, comme dépourvu de sens, décevant, incapable de donner du souffle et vidant de son contenu ce qui devrait être le cadre de cohérence d’évolutions, de mobilisations pour la réussite scolaire et éducative, de transformations pour faire pièce aux discriminations, prévenir la violence et conforter et/ou (re)créer des solidarités entre les générations, les ethnies, les couches sociales… En un mot, créer une véritable « mixité ».
S’inspirant de l’esprit des politiques publiques portées par l’État, par les collectivités territoriales, par les associations, par le Fonds d’action et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discriminations (FASILD) ou encore par la Caisse nationale des allocations familiales et les CAF, des réalisations démontrent que les projets éducatifs territoriaux peuvent jouer pleinement leur rôle en matière de renforcement et/ou de construction du lien social et du tissu social. Comment ? À quelles conditions ? Qui est concerné ? Quelle y est la place de l’École ? Est-ce que des dispositifs tels que les CEL, CLAS, CLS, CTL, Contrats de ville, ZEP, REP, Conseils des délégués de la vie lycéenne (CVL), Conseils municipaux d’enfants et de jeunes, ateliers de lutte contre l’illettrisme et des projets existants (d’établissements scolaires, d’associations, d’institutions culturelles et sportives, de restaurants d’enfants et de jeunes) peuvent s’avérer, par leurs effets partenariaux, sociaux et psychologiques, de bons leviers pour avancer en cette matière ?


Thème 2 – Mailler les territoires par divers dispositifs éducatifs: une réponse suffisante aux besoins?

Jeudi matin 3 octobre 2002
Inventer de nouveaux dispositifs ou améliorer ceux qui existent ?
Pour une articulation des déclinaisons locales des dispositifs nationaux et des initiatives locales.


CEL, CLAS, CTL, ZEP, REP, CLS, volets éducation des Contrats de ville et des Grands projets de ville (GPV), cellules de veille éducative, réseaux d’aide à la parentalité, etc. Tous sont mis en place et développés pour répondre à des besoins repérés au bénéfice des populations.
Dans quelle mesure parviennent-ils à y répondre ? La découverte de besoins non encore pris en compte doit-elle mener à l’invention de nouveaux dispositifs ou doit-elle nous pousser à réfléchir sur la manière dont ceux déjà mis en œuvre pourraient, voire devraient, déjà y répondre, par exemple en évitant l’effet d’empilement par une meilleure coordination ?
L’interaction permanente entre les déclinaisons locales des dispositifs nationaux elles-mêmes, d’une part, et entre celles-ci et des initiatives et projets locaux « spontanés », émanant de professionnels comme de bénévoles, d’autre part, n’est-elle pas une impérieuse nécessité ?


Thème 3 – Projet éducatif territorial: place des habitants, des citoyens, des usagers, des acteurs, des institutions…

Jeudi après-midi 3 octobre 2002
L'appel récurrent à la participation dans les politiques publiques : contrôle ou aide à l'émancipation ?
Comment inscrire la participation dans les projets éducatifs territoriaux ?


L’appel à la participation des habitants est une donnée permanente des politiques publiques. Pourquoi, sur quoi et avec quel pouvoir ? Est-ce possible ou hors de propos dans le domaine éducatif, qui est celui des professionnels et des institutions responsables ? Ne serait-ce pas alors une simple incantation ou un prétexte pour masquer une volonté de contrôle social ? Ne cacherait-il pas une injonction stigmatisante envers des populations « à problèmes », dans un objectif d’instrumentalisation au seul service des institutions (établissements scolaires, services de l’État, organismes sociaux, établissements publics, voire associations…) ? Avec les institutions, ne peut-il y avoir que des rapports de soumission ou bien une relation d’écoute de la parole ? Un rôle actif des habitants peut-il s’instaurer ? Quel partage est-il possible entre les professionnels, les services publics, les habitants, les associations, les élus et quelles formes de coopération sont-elles envisageables ? Les dénominations « habitant », « citoyen », « usager », « acteur » sont-elles équivalentes et ne doivent-elles pas être clarifiées ?
Que faut-il ne pas ou ne plus faire ? Quelles sont les pistes de travail pour réaliser la démocratisation et exercer la citoyenneté dans ce champ ?



Présentation de réalisations dans les ateliers
Recherche de témoignages




Structure (association, collectivité territoriale, autre) :



Adresse :



Tél : Fax :

E-mail :


Contact : Nom-Prénom :

Fonction :


Préciser adresse et téléphone si différents de ceux de la structure :







Titre de l'action :


Description :









Partenaire(s) de l'action (et type(s) de partenariat(s)) :







L'action est-elle en cours - Depuis quand ?

achevée - Combien de temps a-t-elle duré ?

Cette action s'inscrit-elle dans un ou des dispositifs publics ?
Non
Oui Dans quel(s) dispositif(s) ?



Public(s) concerné(s) (type - âge – nombre) :




Territoire concerné (rural ou urbain ? dans quelles limites : quartier, arrondissement, commune, canton, intercommunalité, pays… ?)




Vous souhaitez présenter cette action dans l'atelier suivant :

Projet éducatif territorial, facteur de lien social ?

Mailler les territoires par divers dispositifs éducatifs : une réponse suffisante aux besoins ?

Projet éducatif territorial : place des habitants, des citoyens, des usagers, des acteurs, des institutions…

Merci de joindre un résumé de la réalisation que vous souhaitez présenter.

Vous pouvez joindre tout document qui nous serait utile (compte-rendu, évaluation, articles de presse…).




A retourner DE TOUTE URGENCE à :

Ligue de l’Enseignement – FOL 35
3èmes Rencontres nationales de l’éducation
Hélène Grimbelle
45, rue du Capitaine Maignan - 35000 RENNES
Tél. 02.99.67.10.67 – Fax : 02.99.67.68.88 – e-mail : hgrimbelle@laligue.org



Lieux

  • Rennes, France

Dates

  • samedi 20 juillet 2002

Mots-clés

  • territoires,éducation,projet éducatif,collectivités territoriales

Contacts

  • Hélène Grimbelle
    courriel : hgrimbelle [at] laligue [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Valérie Tellier
    courriel : hgrimbelle [at] laligue [dot] org

Pour citer cette annonce

« Projet éducatif, territoires et habitants », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 04 juillet 2002, http://calenda.org/187261