AccueilOrigine et évolution des langues

ColloqueNon classée

Dates

Catégories

    Origine et évolution des langues

    Colloque international : Origine et évolution des langues : approches, modèles, paradigmes

    *  *  *

    Publié le vendredi 02 août 2002 par Natalie Petiteau

    Résumé

    Le colloque se déroulera dans l'amphithéâtre Marguerite de Navarre au Collège de France Avant propos Les recherches sur les origines de l’homme ont été spectaculairement relancées depuis une dizaine d’années par les travaux d’équipes de

    Annonce



    Le colloque se déroulera dans l'amphithéâtre Marguerite de Navarre au Collège de France


    Avant propos

    Les recherches sur les origines de l’homme ont été spectaculairement relancées depuis une dizaine d’années par les travaux d’équipes de généticiens, de linguistes, d'anthropologues et d’archéologues, qui ont abouti à la proposition d’un nouveau modèle d’ensemble.

    Selon ce modèle, parfois qualifié de “Nouvelle Synthèse”, l’homme moderne, à l’issue d’un “goulot d’étranglement” biologique, serait apparu entre 200.000 et 100.000 ans avant notre ère, sans doute en Afrique orientale, à partir d’évolutions locales de l’Homo erectus. Au nombre de quelques milliers, les individus composant ce type humain, aux performances psychomotrices identiques aux nôtres, se seraient ensuite répandus dans l’ensemble de l’Ancien, puis du Nouveau Monde, dispersant ainsi leurs gènes, mais aussi leurs langues.

    Avec leurs méthodes propres, et à partir des langues et des gènes actuels, certains courants de la génétique des populations et de la linguistique typologique sont ainsi parvenus à proposer une reconstitution des arbres généalogiques respectifs des langues et des gènes de l’ensemble de l’humanité, tandis qu'un certain nombre d'archéologues proposaient de corréler ces arbres avec des migrations préhistoriques attestées, notamment lors de la diffusion de l’agriculture au cours du néolithique.

    Si cette nouvelle synthèse occupe aujourd'hui le devant de la scène épistémologique, on ne saurait oublier que les questions liées à l'origine et l'évolution de l'homme et des langues ont suscité au cours de l'histoire scientifique récente un grand nombre d'hypothèses, de modèles et de paradigmes variés, depuis les modèles de la linguistique aréale jusqu'aux modèles de mélange de langues en passant par les modèles de diffusion ondulatoire.

    Sur le terrain plus proprement anthropologique, la mise à l'épreuve du modèle unicentriste et monogénétique n'a pas été sans susciter débats et contre arguments. La réflexion sur l'origine et l'évolution des langues humaines dans un cadre darwinien reste problématique.

    - Sur le terrain archéologique, les reconstructions proposées ne sont pas toutes compatibles avec les modèles de diffusion des techniques, des mythes ou des cultures.

    - Sur le terrain linguistique enfin, dès que la question de l'origine et de l'évolution de l'homme et des langues est reposée dans ses dimensions évolutives, cognitives, sociales et culturelles, d'apprentissage et de transmission générationnelle, l'ensemble des théories linguistiques à vocation universaliste (programme chomskyen, linguistique cognitive, programme optimaliste etc.) comme la plupart des théories du changement et de la variation (linguistique variationniste, programme monogénétiste etc.) se trouvent convoquées et de nombreuses contre-propositions peuvent être évoquées.

    L'objectif de ce colloque international est de confronter, sur chacun de ces terrains scientifiques, les différentes hypothèses et les différents modèles proposés pour rendre compte de l'origine et de l'évolution des langues. La présence conjointe de linguistes, d'anthropologues, d'archéologues, de généticiens et de spécialistes des sciences cognitives de renommée internationale devrait permettre d'aborder ce débat dans toute son ampleur et de rendre compte de la diversité des positions défendues, tout en montrant l'existence de nombreuses convergences disciplinaires et interdisciplinaires.

    Ce colloque est proposé en collaboration étroite avec le programme “ origine de l’homme, du langage et des langues (OHLL) ” du CNRS, avec le soutien des Universités de Paris I et Paris X, de l’EHESS, du CNRS (Programme Origine de l'Homme, Origine des langues), du Réseau Sciences Cognitives d'Ile de France, du Collège de France (Chaire du Prof. A. Berthoz), de la Maison de l'Archéologie et de l'Ethnonologie, du Ministère de la Recherche, du Musée du quai Branly, de la Délégation Générale à la langue française et aux langues de France.


    COMITE SCIENTIFIQUE

    Alain Berthoz (Collège de France), Serge Cleuziou (CNRS), Jean-Paul Demoule (Paris I), Pierre Encrevé (EHESS), Jean-Marie Hombert (Lyon II), Jean-Jacques Hublin (Bordeaux I), Bernard Laks (Paris X), Alain Peyraube (CNRS), Bernard Victorri (CNRS).


    PROGRAMME


    Jeudi 26 septembre
    9h 30 – 10h : ouverture du colloque
    Alain Berthoz (Collège de France)
    Jean-Marie Hombert (CNRS et programme OHLL)
    Jean-Paul Demoule (Comité de Programme)

    10h-10h45
    Luca L. Cavalli-Sforza (Stanford)
    Relationships between genetic evolution and evolution of languages

    10h45-11h : pause

    11h-11h45
    Merritt Ruhlen (Stanford)
    Linguistic Evidence for the First ‘Out-of-Africa’ Migration.
    11h45-12h30
    Colin Renfrew (Cambridge)
    The origins of linguistic diversity: some problems with the 'New Synthesis'.

    12h30-14h : repas

    14h14h45
    Luciano Fadiga (Ferrare)
    Speech understanding and "action-perception" debate: experimental observations and theoretical speculations.
    14h45-15h30
    Richard Klein (Stanford)
    How modern humans were able to replace the Neanderthals and other non-modern Eurasians beginning 50,000 years ago.

    15h30-15h45 : pause

    15h45-16h30
    Gilles Fauconnier (San Diego)
    Double-scope blending and the integration continuum
    16h30-17h15
    Andrew Carsters MacCarty (Canterbury, N.Z.)
    Poor design features in language as clues to its prehistory: why language is the way it is
    17h15-18h
    Bill Labov (Philadelphie)
    Driving forces

    Vendredi 27 septembre

    9h30-10h15
    Gillian Sankoff
    Speaker Trajectories in Language Evolution: Longitudinal Evidence from French
    10h15-11h
    Salikoko S. Mufuéné
    What do creoles and pidgins tell us about the evolution of language.

    11h-11h15 : pause

    11h15-12h
    André Langanney (Paris)
    Histoires génétique et linguistique : causalités communes et corrélations fortuites.
    12h-12h45
    David Sankoff
    The introspector’s paradox

    12h45-14h30 repas

    14h30-15h15
    Domenico Parisi (Rome)
    Simulating the origin and evolution of language
    15h15-16h
    William S. Wang (Hong Kong)
    Language and complexity

    16h-16h15 pause

    16h15-17h
    Tandy Warnow (Austin) et Donald Ringe (Philadelphie)
    Perfect Phylogenetic Networks and Indo-European Evolution
    17h-17h45
    William Croft (Manchester)
    The origin of language: an evolutionary approach
    17h45-18h
    Jean-Pierre Changeux (Collège de France)
    Conclusions

    Lieux

    • Paris, France

    Dates

    • jeudi 26 septembre 2002

    Mots-clés

    • origine de l'homme, langage, linguistique,migration, anthropologie, archéologie

    Contacts

    • Serge Cleuziou
      courriel : cleuziou [at] isis [dot] mae [dot] u-paris10 [dot] fr

    Source de l'information

    • Blandine Nouvel
      courriel : nouvel [at] mmsh [dot] univ-aix [dot] fr

    Pour citer cette annonce

    « Origine et évolution des langues », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 02 août 2002, http://calenda.org/187282