AccueilOpéra et société dans le monde anglophone

*  *  *

Publié le mercredi 04 septembre 2002 par Natalie Petiteau

Résumé

Opéra et société dans le monde anglophone 17 octobre 2003 à la MRSH Journée d'études organisée par l'équipe de recherche en littérature et civilisation des pays de langue anglaise Responsables scientifiques : Xavier Cervantes, Renée Dickason

Annonce

Opéra et société dans le monde anglophone

17 octobre 2003 à la MRSH

Journée d'études organisée par l'équipe de recherche en littérature et civilisation des pays de langue anglaise

Responsables scientifiques : Xavier Cervantes, Renée Dickason



APPEL A COMMUNICATION

Le genre opéra, né à cette époque dite baroque pendant laquelle l'homme européen porta un intérêt tout particulier aux diverses possibilités d'expression artistique et à leurs combinaisons possibles, est parfois considéré comme une des plus hautes créations de l'esprit humain, dans la mesure où il repose sur une authentique fusion d'arts différents. Mêlant intimement musique, poésie, représentation dramatique, et parfois danse également, pour aboutir à un tout dépassant théoriquement la somme des parties, le genre opératique peut se définir comme un véritable Gesamtkunstwerk, et il correspondait à cette définition bien avant que Wagner ne forge le terme.

Si la dimension esthétique de l'objet opéra fait fréquemment l'objet de recherches, les études sur l'ancrage social de cet objet n'ont commencé à susciter l'intérêt des chercheurs que de façon relativement récente. La discipline que l'on pourrait appeler sociologie de l'opéra s'organise selon les deux axes suivants, qui seront également ceux de cette journée d'études, traitant de l'opéra anglais et américain, de Purcell et Hændel à Britten et Tippett.

1) L'opéra en tant que forme artistique porteuse d'un message social, politique et/ou idéologique
Il s'agit de voir en quoi un opéra isolé ou un genre ou sous-genre lyrique spécifique est porteur d'un message social, surtout si celui-ci est véhiculé selon des modalités inhérentes au genre opéra. Plus généralement, les spécialistes adoptant cet axe de recherche s'interrogent sur la façon dont tel opéra - en particulier son livret, mais pas uniquement - est révélateur de la société et de la culture de l'époque et du lieu qui l'ont vu naître, dans la mesure où il se prête à la projection des idées, des conflits et des désirs caractérisant la société au sein de laquelle l'artiste accomplit son acte créatif.

2) L'opéra dans son contexte social : production et consommation
Ce second axe, bien plus exploré par les chercheurs jusqu'à présent, concerne les dynamiques sociales, politiques, idéologiques et économiques qui influent sur la création lyrique et définissent le rapport de l'opéra au public. Sont étudiées en particulier les questions relatives à la production et à la consommation de l'art lyrique, son financement et le rôle du mécénat.
Prière d'envoyer vos propositions à Renée Dickason ou à Xavier Cervantes d'ici mars 2003. Les actes seront publiés.

Contacts : voir fiche technique ci-dessous

Lieux

  • Caen, France

Dates

  • vendredi 28 février 2003

Contacts

  • Gilles Couderc
    courriel : gilles [dot] couderc [at] unicaen [dot] fr
  • Renée Dickason
    courriel : Renee [dot] Dickason [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Opéra et société dans le monde anglophone », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 04 septembre 2002, http://calenda.org/187311