AccueilL’Italie et la méditerranée au XIXe siècle

SéminaireNon classée

Dates

Catégories

    L’Italie et la méditerranée au XIXe siècle

    Redecouverte politique et culturelle de la Mediterranee par l'Italie au XIXe

    *  *  *

    Publié le vendredi 08 novembre 2002 par Marin Dacos

    Résumé

    ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE SÉMINAIRE DE DEA DANS LE CADRE DE L’ÉCOLE DOCTORALE DE PARIS I Gilles PÉCOUT Professeur d’histoire contemporaine à l’École normale supérieure L’Italie et la méditerranée au X

    Annonce

    ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE

    SÉMINAIRE DE DEA DANS LE CADRE

    DE L’ÉCOLE DOCTORALE DE PARIS I




    Gilles PÉCOUT

    Professeur d’histoire contemporaine à l’École normale supérieure





    L’Italie et la méditerranée au XIXe siècle


    - Tradition et vocation méditerranéennes de l’Italie : enjeux et représentations -






    Au XIXe siècle l’Italie s’affirme comme l’une des puissances méditerranéennes de l’Europe. Cette donnée politique, propre à définir une réelle vocation géopolitique, bénéficie-t-elle d’une tradition historique et culturelle ? De quand date la construction d’une « identité méditerranéenne » de l’Italie ? Quels en sont les vecteurs artistiques et scientifiques, pour les archéologues, les géographes, les anthropologues et les historiens, par exemple ? Comment le discours politique s’en imprègne-t-il ?
    La première année de ce séminaire de recherche ouvert à tous tentera de reconstituer la genèse de cette « redécouverte de la Méditerranée » en Italie, du Risorgimento à la veille de la Première Guerre mondiale.


    12.11.2002
    Gilles Pécout : Historiographies, géographies et anthropologies.



    26.11.2002
    Anne Ruel (IUE de Forence) : La Méditerranée, des images aux discours.


    10.12.2002
    Gilles Ferragu (Un. de Paris X) : L'Italie du Quai d'Orsay, puissance méditerranéenne ou « petite soeur latine » ?


    07.01.2003
    Luigi Mascilli Migliorini (Un.de Naples Orientale) : Méditerranée italienne et géopolitique napoléonienne.


    21.01.2003
    Daniel Grange (Un. de Grenoble) : L’Italie à la fin du siècle, l’émergence d’une nouvelle puissance méditerranéenne dans le concert européen.


    04.02.2003
    Eduardo Gonzales Calleja (CSIC, Madrid) : Italie et Espagne au XIXe
    siècle, perceptions réciproques et mythes politiques alternatifs.


    25.02.2003
    Francesco Guida (Un. de Rome III) : Risorgimento italien et Risorgimento balkanique.


    11.03.2003
    Mario Isnenghi (Un. de Venise) : Mythe et « anti-mythe » de Venise.


    25.03.2003
    Massimo Baioni (Un. de Sienne) : Méditerranée et culte risorgimental, de l’Unité italienne au fascisme.


    01.04.2003
    Salvatore Lupo (Un. de Palerme) : Le Midi dans la pensée politique.


    22.04.2003
    Gilles Pécout : Les philhellènes italiens des années 1820 à la guerre de 1897.


    06.05.2003
    Didier Francfort (Un. de Nancy II) : La Méditerranée dans la musique italienne et européenne du XIXe siècle.


    13.05.2003
    Gilles Pécout : Actualités de l’historiographie italienne sur la Méditerranée.



    Séances le mardi de 17 h à 19 h, salle d’histoire de L’IHMC
    École normale supérieure 45, rue d’Ulm 75005 PARIS ;
    Escalier D, troisième étage.
    Contact : Gilles.Pecout@ens.fr ; téléphone ENS : 01 44 32 30 31 ou 30 28

    Lieux

    • Paris, France

    Dates

    • mardi 12 novembre 2002

    Mots-clés

    • Italie, Mediterranee, Risorgimento, geopolitique, anthropologie, diplomatie

    Contacts

    • Gilles Pécout
      courriel : Gilles [dot] Pecout [at] ens [dot] fr

    Source de l'information

    • Gilles Pécout
      courriel : Gilles [dot] Pecout [at] ens [dot] fr

    Pour citer cette annonce

    « L’Italie et la méditerranée au XIXe siècle », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 08 novembre 2002, http://calenda.org/187560