AccueilViolence et politique dans les espaces lusophones

*  *  *

Publié le vendredi 27 décembre 2002 par Marin Dacos

Résumé

Un regard rapide porté sur l’histoire de l’espace lusophone peut d’abord donner à penser que ses sociétés sont traversées depuis longtemps par des violences multiples, depuis la traite, l’esclavage et les guerres d’indépendance, jusqu’aux coups d’Etats ré

Annonce

Un regard rapide porté sur l’histoire de l’espace lusophone peut d’abord donner à penser que ses sociétés sont traversées depuis longtemps par des violences multiples, depuis la traite, l’esclavage et les guerres d’indépendance, jusqu’aux coups d’Etats récurrents, aux révolutions, guérillas et guerres civiles, en passant par l’insécurité dans les grandes villes ou les assassinats liés au crime organisé. Mais une telle impression s’accompagne aussi du sentiment qu’il existe aujourd’hui un contraste net entre des espaces européen et brésilien pacifiés et re-démocratisés depuis plus d’une trentaine d’années, et des espaces africains secoués par des guerres longues et meurtrières.
Quoi qu’il en soit, si le continent latino-américain n’est pas épargné par les violences, de leur côté, les sociétés africaines n’ont pas attendu le départ du colonisateur pour en souffrir…Aujourd’hui, même dans les systèmes politiques récemment démocratisés, ou qui ont tenu depuis une quinzaine d’années des élections concurrentielles, la question de la sécurité continue de mettre à mal l’état de droit, les libertés publiques, et la nature démocratique des régimes, alors que se multiplient les espaces tant géographiques que sociaux que les Etats ne contrôlent plus.
Ces constats soulèvent de multiples questions, que Lusotopie se propose de discuter dans un dossier thématique, autour d’une interrogation principale : les violences constituent-elle une dimension historique d’un modèle politique et social qui serait spécifique aux espaces lusophones, où les systèmes politiques se seraient construits sur le fond d’interactions violentes entre des acteurs en conflit, et où le champ du pouvoir se serait structuré autour de la discrimination ami-ennemi comme critère du politique ?

Ce dossier de Lusotopie, dont la publication est prévue pour mai 2003, se propose d’aborder le thème des violences, dans leur rapport à la politique, mais pas exclusivement. En effet, les chercheurs intéressés peuvent faire parvenir à la revue leurs textes (inédits) ou des propositions d’articles sur les thèmes suivants, qui ne sont pas exclusifs :

- La nature des violences politiques :
1- leur sens politique a-t-il changé et quelles en sont les transformations (de la guerre de décolonisation à la guerre civile, de la violence politique à la criminalité ?)
2- leurs enjeux (enrichissement personnel et motivations économiques ? stratégies de pouvoir ?)
3- les différentes modalités de la violence politique :
- Guerres civiles : enjeux politiques et criminalisations
- Violences en politiques : les assassinats politiques

- Violence en politique ou politique violente ?
1- La violence dans les discours politiques
2- Acteurs de la violence politique (quel est le rôle des Etats ?)
3- Politiques publiques de sécurité

- Géographies des violences :
1- géographies sociales et politiques des violences
2- cartographie des violences
3- problèmes méthodologiques posés par la recherche sur les violences (statistiques, typologies…)

- Les expressions culturelles et sociales de cette violence :
1- quelles expressions, euphémisations, symbolisations dans la production artistique et littéraire ?
2- Quelle présence des violences dans la sociabilité ?
3- La couverture médiatique des violences


Les articles sont à adresser par courrier ou courrier électronique à :
Lusotopie,
ENS, section de géographie
Unité mixte de recherche « temps »
48 bd Jourdan, 75014 Paris, France
Courriel : armelle.enders@ens.fr

Date limite de réception des articles : fin mars 2003

La parution de ce dossier de Lusotopie est prévue pour novembre 2003

Dates

  • vendredi 28 février 2003

Contacts

  • Armelle Enders
    courriel : armelle [dot] enders [at] paris-sorbonne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Violence et politique dans les espaces lusophones », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 27 décembre 2002, http://calenda.org/187714