AccueilVoyages et discours scientifiques

Voyages et discours scientifiques

Relations savantes : voyages et discours scientifique à l'Âge classique Conférences du Séminaire de François Moureau

*  *  *

Publié le mercredi 15 janvier 2003 par François Ploux

Résumé

Relations savantes : voyages et discours scientifique à l'Âge classique Conférences du Séminaire de François Moureau le Centre de Recherche sur la littérature des Voyages en liaison avec l'Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Oc

Annonce

Relations savantes : voyages et discours scientifique à l'Âge classique

Conférences du Séminaire de François Moureau

le Centre de Recherche sur la littérature des Voyages

en liaison avec l'Institut de Recherche sur les Civilisations de l'Occident moderne

Année universitaire 2002-2003 en Sorbonne Salle G. 366 (ex Salle 326), Escalier G, 2e étage: le mardi de 11 h. à 12 h. 30




Avant l'invention tardive de l'écrivain-voyageur au cours du XIXe siècle, le "relateur" n'est jamais un voyageur "pour le plaisir", ce qu'un néologisme britannique appellera vers la fin du XVIIIe siècle un "touriste". Le voyage et sa relation ont une fonction "utile" pour reprendre un adjectif de Baudelot de Dairval ("De l'utilité des voyages", 1686) donnant des conseils aux "savants" de son époque en quête de belles "antiquités". Missionnaires, diplomates, archéologues, naturalistes, ethnologues plus ou moins conscients voient dans la relation de voyage un discours spécialisé qui doit faire volontairement l'impasse sur l'anecdote au profit d'une mise en forme d'un simple fragment du réel justifiant cette entreprise d'écriture. Le voyage savant se donne des oeillières pour mieux voir. Mais c'est aussi la condition pour avoir l'impression, peut-être illusoire, de dominer l'infinie variété du monde. Dans les décennies de l'âge moderne où se développe la science expérimentale et "l'autopsie" personnelle qui se substitue à la vérité d'autorité, la relation savante témoigne pour sa part de ce déchirement et de cette remise en question. Le texte lui-même offre l'occasion de vérifier la marche de "l'esprit humain" dans cette rhétorique oscillant entre discours lettré et paradoxes du réel.



2003


07 janvier : Manuel COUVREUR (Université libre de Bruxelles) : Antoine Galland et la querelle des anciens et des nouveaux voyageurs.

14 janvier : Jean-Claude LABORIE (C.R.L.V.) : Le missionnaire et le savant : jésuites et lazaristes à Madagascar au XVIIe siècle.

21 janvier : Alain BLONDY (Université de Paris-Sorbonne (Paris IV)) : L'émergence de la science préhistorique : une laïcisation du regard et du discours sur l'antédéluvien.

18 février : Jean-Daniel CANDAUX (Bibliothèque publique et universitaire de Genève) : Le voyage géologique au XVIIIe siècle.

25 février : Isabelle TURCAN (Université de Lyon 3, Institut universitaire de France) : Motivations des références aux relations de voyage dans le Dictionnaire Universel de Trévoux : discours scientifiques ?

04 mars : Gracie DELÉPINE (Bibliothèque Nationale de France) : La Relation d'un voyage dans la mer du Nord par le chevalier de Kerguelen (1767-1768).

11 mars : Jacques BERCHTOLD (Université de la Sorbonne nouvelle - Paris III) : Jean-Jacques Rousseau face au séjour d'Isaac Rousseau à Constantinople (1705-1711).

18 mars : Daniela VAJ (Université de Lausanne) : Le voyage médical entre théorie et pratique (XVIIIe-XIXe).

25 mars : Miorita ULRICH (Otto-Friedrich Universität Bamberg) : Alexander von Humboldt et Wilhelm von Humboldt : voyage scientifique / voyage linguistique.

1er avril : Roland LE HUENEN (Université Victoria (Toronto)) : Des côtes de l'Amérique à celles de l'Afrique à la conquête des longitudes : le voyage de Jean-Dominique Cassini de Thury de 1768.

22 avril : Alexandre STROEV (Université de Bretagne Occidentale) : Contexte politique des voyages du comte Potocki à la recherche des antiquités slaves.

29 avril : Michel JANGOUX (Université Libre de Bruxelles) : Sur les biologistes de l'expédition Baudin.

06 mai : Philippe HAUDRERE (Université d’Angers, Faculté des Lettres) : Les voyages du capitaine de Mannevillette et l'élaboration de la carte marine de l'Océan Indien, fin XVII s.-début XVIII s.

13 mai : Sonia FAESSEL (Université de Nouvelle-Calédonie) : Imaginaire et ethnologie : de l'imaginaire du voyage dans les relations des voyageurs des XVII et XVIIIe siècles à sa transposition par les Océaniens.

20 mai : François MOUREAU (Université de Paris-Sorbonne (Paris IV)) : Conclusion du séminaire: Relations savantes

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • mardi 07 janvier 2003

Mots-clés

  • voyage, science

Pour citer cette annonce

« Voyages et discours scientifiques », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 15 janvier 2003, http://calenda.org/187742