AccueilLes relations franco-suisses autour de 1803

*  *  *

Publié le mardi 04 février 2003 par Natalie Petiteau

Résumé

Société des études robespierristes Institut d’Histoire de la révolution française Université de Paris I Panthéon-Sorbonne JOURNEE D’ETUDES coordonnée par Alain-Jacques CZOUZ-TORNARE LA GENESE ET LA MISE EN ŒUVRE DE L’ACTE DE MEDIATI

Annonce

Société des études robespierristes
Institut d’Histoire de la révolution française
Université de Paris I Panthéon-Sorbonne

JOURNEE D’ETUDES
coordonnée par Alain-Jacques CZOUZ-TORNARE

LA GENESE ET LA MISE EN ŒUVRE DE L’ACTE DE MEDIATION
ASPECTS DES RELATIONS FRANCO-SUISSES AUTOUR DE 1803

Paris Sorbonne : Samedi 8 mars 2003
Salle Louis Liard


9h 30 – 12h30 - Président : François JEQUIER (Université de Lausanne)
Introduction de la journée par Michel PERTUE, Président le la Société des études robespierristes.
Alain-Jacques CZOUZ-TORNARE (Université de Fribourg) : Exposé préliminaire : Commémoration du Bicentenaire et historiographie de la Médiation.
Raffaello CESCHI (Bellinzone) : Une constitution trop philosophique : les communes du Tessin et la constitution cantonale de 1803.
Patrick BIRCHER (Wölflinswil): A la recherche d’un équilibre entre diversité et unité : la création du canton d’Argovie en 1803.
Ivo BERTHER (Collaborateur scientifique aux Archives de l’Etat des Grisons) : Les formes de protestation et de résistance dans le canton des Grisons en 1802-1803.
Ulrich SCHLAGINHAUFEN (Université de Zurich) : Le canton de Saint-Gall : création du Premier consul ou œuvre d’une élite régionale ?

14h - 17h 30 – Président : Jean-Clément MARTIN (Université de Paris I)
François JEQUIER (Université de Lausanne) : Le canton de Vaud “ sauvé ” par l’Acte de Médiation.
Elizabeth KASTL et Philippe BASTIDE (Université de Lausanne) : Frédéric-César de La Harpe d’après sa correspondance (1800-1803).
Georges ANDREY (Université de Fribourg) : Relecture de l’Acte de Médiation (1803-1813).
Hubert FOERSTER (Archiviste de l’Etat de Fribourg) : L’armée, école de la nation ? De la force nationale centralisée de l’Helvétique à l’armée fédérale de la Médiation.
Discussion générale et table ronde avec la participation de Marita GILLI (Université de Besançon) : La perception dans les cantons de l’influence française, entre occultation et reconnaissance.



Lieux

  • Paris, France

Dates

  • samedi 08 mars 2003

Contacts

  • Alain-Jacques Czouz-Tornare
    courriel : tornare [at] hotmail [dot] com

Source de l'information

  • Raymonde MONNIER
    courriel : Ray [dot] Monnier [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les relations franco-suisses autour de 1803 », Colloque, Calenda, Publié le mardi 04 février 2003, http://calenda.org/187782