AccueilHistoire des risques naturels

Histoire des risques naturels

Le traitement médiatique des catastrophes dans l'histoire: entre oubli et mémoire

*  *  *

Publié le jeudi 06 février 2003 par Natalie Petiteau

Résumé

Troisième colloque international sur l’histoire des risques naturels Le traitement médiatique des catastrophes dans l’histoire : entre oubli et mémoire Maison des Sciences de l’Homme – Alpes de Grenoble 10, 11 et 12 avri

Annonce

Troisième colloque international sur l’histoire des risques naturels

Le traitement médiatique des catastrophes dans l’histoire :

entre oubli et mémoire

Maison des Sciences de l’Homme – Alpes de Grenoble

10, 11 et 12 avril 2003

Les recherches historiques développée depuis plusieurs années ont engagé les chercheurs à s’interroger sur le rôle des médias dans la construction d’une mémoire des catastrophes naturelles. Parmi les questions posées figurent au premier plan la question des modalités de restitution des événements catastrophiques et la manière dont les médias participent ou non à l’élaboration d’une culture du risque. L’analyse de cette restitution est évidemment indissociable de leur sensibilité à la « vulnérabilité » des personnes et des biens, en fonction de la qualité des populations concernées, de l’évolution de l’emprise humaine sur le territoire et de la prise en compte de la notion du développement durable.

Il convient aussi de s’interroger sur la manière dont certains événements, récents ou anciens, ont été valorisés (sur-valorisés ?) pour devenir des « événements référents » ou instrumentalisés, et à l’inverse, comment d’autres ont été oubliés ou occultés. Les processus de construction des savoirs, tant vernaculaires que ceux des érudits, sont, dans cette perspective, particulièrement importante à examiner, tout autant que les antagonismes existants entre ces savoirs et ceux transmis par les médias.

Ce sont ces questions, inscrites dans la longue durée, qui seront abordées lors du colloque international organisé à la Maison des Sciences de l’Homme – Alpes de Grenoble les 10, 11 et 12 avril 2003. Autour des historiens, se retrouveront historiens de l’art, archéologues, géographes, sociologues, politistes, urbanistes, littéraires, spécialistes de la communication ou des sciences de la terre pour interroger en priorité le rôle de la presse sous toutes ses formes (périodiques, libelles, canards…) ainsi que celui, plus particulier, de la télévision. Mais une large place sera faite également à d’autres types de médias aussi divers que la littérature, les récits exemplaires médiévaux, les supports iconographiques ou le cinéma qui, sous des formes très diverses, ont pu également contribuer à façonner une culture du risque.

Pour le comité d’organisation

René FAVIER

Fiche d’inscription

Nom……………………………………………………………………………………………

Prénom…………………………………………………………………………………………

Adresse……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Tél : …………………………………………………

Fax : ………………………………………………...

E-mail : ……………………………………………..

Droit d’inscription : 25 euros par chèque au nom de M. l’Agent Comptable de l’Université Pierre Mendès France ou bon de commande (inscription au colloque, dossier de présentation, pauses café)

A adresser à :

René FAVIER

HESOP – Maison des Sciences de l’Homme Alpes

1221 avenue centrale, Domaine Universitaire

BP 47, F-38040 GRENOBLE CEDEX 9

E-mail : rene.favier@upmf-grenoble.fr

Comité d’organisation

Bernard BOUHET, Directeur de la Maison des Sciences de l’Homme-Alpes, Grenoble

René FAVIER, Professeur d’histoire moderne, Université Pierre Mendès France – Grenoble 2

Maurice GARDEN, Professeur émérite, ENS Cachan

Anne-Marie GRANET-ABISSET, Maître de conférences d’histoire contemporaine, Université Pierre Mendès France – Grenoble 2

Jean GUIBAL, Directeur de la Conservation du Patrimoine, Grenoble

Bruno HELLY, Directeur de recherches au CNRS, Maison de l’Orient Méditerranéen, Lyon

Philippe LEVEAU, Professeur d’archéologie, Université de Provence

Claude GILBERT, Directeur de recherches au CNRS (CERAT), Gis Risques Collectifs et Situations de Crise

 

Le traitement médiatique des catastrophes :

entre oubli et mémoire

10-12 avril 2003 – Grenoble – MSH-Alpes

Jeudi 10 avril 2003

9h00 Accueil des participants

9h30 Sciences et médias

Présidence : Michel Campillo, Université Joseph Fourier – Grenoble 1

9h30 Mythe, référence à l’Antique et mémoire des catastrophes dans les médias scientifiques. Le déluge de la Bible à Platon

Philippe LEVEAU (Université Aix-en-Provence)

9h50 Les catastrophes naturelles au Maroc entre la rigueur scientifique et la médiatisation

Abdelmalik SALOUI, (Université Hassan II, Casablanca)

10h10 Séchilienne, les risques d’une catastrophe annoncée

Olivier DECARD (Université Lyon III, Laboratoire ERSICO

10h30 Un événement, deux regards : ce qui fut écrit en France et au Mexique sur le tremblement de terre de 1985 à Mexico

Gabriela ESTRADA DIAZ (Institut d’Urbanisme, Université Paris XII-Val-de-Marne)

10h50 Photographies du Dust Bowl

Christophe MASUTTI (Université Louis Pasteur, Strasbourg)

11h00 Pause

11h30 Discussion générale

12h30 – 14h00 Repas

14h00 Instrumentalisation et mémoire des catastrophes

Présidence : Dominique Rigaux, Université Pierre Mendès France – Grenoble 2

Au service du pouvoir politique

14h00 Les séismes dans la documentation épigraphique et numismatique sous le Haut-Empire : entre élaboration de la mémoire et reconstruction de l’événement.

Agnès BERENGER (Université Paris IV – Sorbonne)

14h20 Jean Skylitzès, les empereurs et les séismes

Eric LIMOUSIN (Université de Lorient)

Discussion

L’Eglise et la catastrophe

15h00 Les catastrophes naturelles (inondations et tremblements de terre) dans quelques sermons parisiens et viterbiens du XIIIe siècle)

Alexis CHARANSONNET (Université Lumière/Lyon 2)

15h20 Les inondations dans la plaine du Baix Ter d’après un livre des miracles du XIIe siècle

Xavier SOLDEVILA I TEMPORAL (Université de Girone)

15h40 Catastrophes naturelles au XVIIe et XVIIe siècles. Entre avertissement de Dieu et science naturelle

Rosmarie ZELLER (Université de Lausanne)

16h00 Earthquakes as wake up calls: Interpretation patterns in sermons regarding the 1755 Valais earthquake

Monika GISLER (Swiss Seismological Service, ETH Zurich)

Discussion

Mémoire des hommes

17h10 Les mémorialistes des XVIIe et XVIIIe siècles et les récits de catastrophes

Maurice GARDEN (ENS Cachan)

17h30 1820, première tragédie alpestre : l’avalanche de la caravane du docteur Hamel Michel TAILAND (Université de Toulon et du Var)

Discussion

Vendredi 11 avril 2003

9h00 La presse écrite et la catastrophe

Présidence : René FAVIER, Université Pierre Mendès France – Grenoble 2

9h00 -9h30 Rapport de synthèse de Joseph GOY

9h30 - 10h30 Eclairages complémentaires

(5 minutes par intervenants)

- Un Ancien Régime médiatique de la catastrophe ?– Grégory QUENET (Paris)

- The periodical press and the diplomatic correspondence in 17th and 18th century Europe: a joint network on records on natural disasters?) – Paola ALBINI (Istituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia, Milan)

- L’écho du tonnerre : le retentissement de l’orage du 13 juillet 1788 – Jérôme BURIDANT (Université de Reims)

- Les catastrophes naturelles vues par la presse généraliste de l’Ouest dans la deuxième moitié du XIXe siècle – Jean-François TANGUY (Université de Rennes 2)

- La presse et les inondations dans la région du bas Rhône (1840-1856) – Paul ALLARD (Université de la Méditerranée),

- Mémoire d’une avalanche : Saint-Hilaire-du-Touvet (1853) – Marion GUIGNIER (Université Pierre Mendès France, Grenoble)

- Les héros du devoir. La presse populaire et le traitement médiatique des catastrophes au XIXe siècle – Frédéric CAILLE (Université de Haute-Alsace – Mulhouse)

- La crue du Queyras de 1957 et sa médiatisation – Julia MONTREDON (Université Pierre Mendès France, Grenoble)

- La catastrophe de Fourvière (Lyon, novembre 1930) à travers la presse écrite : en quoi une construction polymorphe peut-elle faire culture ? – Emmanuel MARTINAIS (ENTPE – laboratoire Rives, Lyon)

- Les catastrophes naturelles dans le Reader’s Digest – Thierry COTTOUR (Université de Bretagne occidentale)

- La mise en série des catastrophes de grande envergure par la presse informative – Gaëlle CLAVANDIER (Université de Saint-Etienne)

- Le traitement de l’information sur les inondations dans le nord de la France : entre déni et rumeur (deux exemples dans la Somme et dans le Nord) – Marion AMALRIC (Département de géographie, Université de Lille 1

10h30 Pause

11h00 Discussion générale

12h30 – 14h00 Repas

14h00 Représentations et fictions

Présidence François WALTER, Université de Genève

L’image

14h00 La représentation du tremblement de terre romain de 62 ap. J.-C

Noëlle GEROUDET (Université Pierre Mendès France – Grenoble 2)

14h20 L’iconographie médiévale de l’Apocalypse (titre provisoire)

Laurence RIVIERE-CIAVALDINI (Université Pierre Mendès France Grenoble 2)

14h50 Etna 1669 – 2002 : Confrontation iconographique de deux évènements

Simona CALVAGNA (Université de Catane – Département d’architecture et d’urbanisme)

15h20 Les inondations de Paris en 1910 vues par les photographes Séeberger et Branger. Un témoignage entre esthétisme et humour

Françoise DENOYELLE (ENS Louis Lumière)

Discussion

16h20 Pause

La littérature et cinéma

16h50 La joyeuse apocalypse et la peur de la fin du monde. Tendances de la littérature germanophone du XXe siècle

F. LOQUAI (Université de Munich)

17h10 Le traitement de la catastrophe dans la littérature de jeunesse

Françoise HACHE-BISSETTE (Université de Versailles)

17h30 Entre films-catastrophes et apocalypses symboliques. Catastrophes et SF : de la représentation à la représentation de la représentation

Eric VIAL (Université Pierre Mendès France Grenoble 2)

17h50 Le film catastrophe américain : entre devoir de mémoire, catharsis et peur jouissive

Henri LARSKI (Université de Metz)

Discussion

19h00 Buffet

20h00 Conférence avec projection :

La catastrophe en région de montagne dans le cinéma suisse

Remy PITHON (Université de Genève)

Samedi 12 avril

9h00 La télévision et la catastrophe

Présidence Maurice Garden, ENS Cachan

9h00 L’Inathèque : l’historien et les archives de la télévision

Christine BARBIER-BOUVET (Institut National de l’Audiovisuel) et

Anne-Marie GRANET-ABISSET (Université Pierre Mendès France Grenoble 2)

9h30 – 10h30

- Télévision, catastrophe et histoire : des « liaisons dangereuses » ou difficiles – Jean-Philippe ROY (Université de Tours),

- Gros temps, sur les JT – Michel DUPUY,

- Une émission de télévision peut-elle devenir l’archive vivante d’une catastrophe naturelle ? Réflexions à partir de l’enregistrement de « Prise directe » à Lézignan Corbières (Aude), le 18 novembre 1999 – Jacques ROUX (Université de Saint-Etienne) et Christian MAGRO (Université Paris VIII),

- Les inondations de l’Aude de novembre 1999 : LA catastrophe – François OGE (CNRS Lyon)

10h30 Pause

11h00 Discussion générale

 

Lieux

  • Grenoble, France

Dates

  • jeudi 10 avril 2003

Mots-clés

  • Risques naturels; médias, mémoire

Contacts

  • René FAVIER
    courriel : rene [dot] favier [at] upmf-grenoble [dot] fr
  • MSH-Alpes Grenoble
    courriel :

Source de l'information

  • René FAVIER
    courriel : rene [dot] favier [at] upmf-grenoble [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Histoire des risques naturels », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 06 février 2003, http://calenda.org/187792