AccueilCent ans de relations culturelles franco-britanniques

*  *  *

Publié le samedi 08 février 2003 par Natalie Petiteau

Résumé

CENTRE D’HISTOIRE CULTURELLE DES SOCIETES CONTEMPORAINES DE l’UNIVERSITE DE VERSAILLES SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES Le Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines de l'Université de Versailles-St Quentin-en-Yvelines organise, en

Annonce

CENTRE D’HISTOIRE CULTURELLE DES SOCIETES CONTEMPORAINES DE l’UNIVERSITE DE
VERSAILLES SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES


Le Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines de l'Université de Versailles-St Quentin-en-Yvelines organise, en partenariat avec l’Institut Charles V de Université Paris VII et l’Institut Jean-Baptiste Say, département d’histoire de l’université Paris XII-Val de Marne. Un colloque franco-britannique à l’occasion du centenaire de la signature de l’Entente Cordiale :« Cent ans de relations culturelles franco-britanniques ».

Ce colloque se tiendra les 27, 28 et 29 mai 2004 à l’université Paris XII-Val de Marne et à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines ; 15 octobre 2004 à Londres ou à Oxford.

Organisé à l’occasion du centième anniversaire de la signature de l’Entente cordiale en avril 1904, ce colloque doit permettre de faire le point sur les différents aspects des relations culturelles entre la France et le Royaume-Uni. Le regard porté sera un « regard croisé », à la fois français et britannique. Ouvert par un exposé introductif traçant de façon synthétique le cadre général d'évolution des rapports entre les deux nations, posant la question des institutions culturelles et de leur financement, ainsi que celle des acteurs, ce colloque abordera ensuite les multiples thèmes qui éclairent les diverses facettes de la politique et des échanges culturels bilatéraux au XX° siècle.


Les organisateurs proposent les axes de recherche suivants, mais cette liste n’est pas limitative :

- les échanges artistiques. Dans le domaine musical, par exemple l’influence du Royaume-Uni dans l’introduction de la musique baroque ou encore la vogue de Benjamin Britain en France, réception de la chanson française en Angleterre... Dans le domaine de la peinture et des arts plastiques, par exemple étude des expositions d’artistes et de courants artistiques français au Royaume-Uni et inversement... Dans le cinéma et le théâtre, création et représentation, succès des films anglais en France, présence de réalisateurs français en Grande-Bretagne ...

- la place du livre, des revues, de l’édition et de la traduction. Les communications portant sur ces aspects des échanges culturelles feront l’objet d’une attention particulière, tant ils semblent importants. Par
exemple, introduction de Past and Present en France ou de la NRF en Angleterre.

- Les médias. Influence de la BBC et des séries télévisées anglaises ?

- Les échanges et la communication scientifiques. Place et rôle des rencontres scientifiques bilatérales, des publications périodiques scientifiques...

- L’éducation et l’enseignement. Rôle des institutions, comme le British Council, le British Institute of Paris, l’Institut Français et le lycée Charles de Gaulle à Londres.... place des assistants, des lecteurs et des boursiers...

- Les acteurs de la vie culturelle. Les hommes de théâtre, comme Peter Brook, les directeurs d’institutions culturelles, les conseillers culturels, les chefs d’orchestre, les écrivains...

- Les modes de vie. Influences réciproques des modes vestimentaires, la cuisine française en Angleterre, la place des vins français outre-Manche...

- Etude des stéréotypes et des représentations, tels qu’ils sont véhiculés par les manuels scolaires, les caricatures....

Cet appel à communications s’adresse aux chercheurs de toutes les disciplines : musicologues, scientifiques, traducteurs... mais également aux conservateurs de musées, aux commissaires d’exposition et aux acteurs de la vie culturelle dans chacun de ces deux pays, en tant qu’intervenants et témoins.

Les responsables scientifiques de ce colloque sont : Isabelle Bour et Diana Cooper-Richet, Centre d’Histoire culturelle des sociétés contemporaines de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Marie-Françoise Cachin, Institut Charles V, Université Paris VII et Michel Rapoport, Institut Jean-Baptiste Say, département d’histoire université Paris XII-Val de Marne.

Différents partenaires ont également été pressentis : les départements d’anglais des universités de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, de Paris XII, Paris VII (Charles V), les universités François Rabelais de Tours et Paris III.

Les propositions de communication doivent parvenir avant le 15 juin 2003 à Diana Cooper-Richet

Dates

  • dimanche 15 juin 2003

Contacts

  • Diana Cooper-Richet
    courriel : Diana [dot] Cooper-Richet [at] uvsq [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Cent ans de relations culturelles franco-britanniques », Appel à contribution, Calenda, Publié le samedi 08 février 2003, http://calenda.org/187805