AccueilSigne, déchiffrement, interprétation

Signe, déchiffrement, interprétation

Séminaire sur la question herméneutique au XIXe siècle

*  *  *

Publié le jeudi 06 mars 2003 par Natalie Petiteau

Résumé

SIGNE, DÉCHIFFREMENT, INTERPRÉTATION Recherche interdisciplinaire sur le XIXe siècle avec la collaboration de l’équipe « Littérature et herméneutique » de Toulouse le Mirail, du « Centre de poétique et génétique romanesques » de Paris III, de l’é

Annonce

SIGNE, DÉCHIFFREMENT, INTERPRÉTATION
Recherche interdisciplinaire sur le XIXe siècle

avec la collaboration de l’équipe « Littérature et herméneutique » de Toulouse le Mirail, du « Centre de poétique et génétique romanesques » de Paris III,
de l’équipe « Littérature et histoires » de Paris VIII et du groupe de recherche « Fabula »


La question herméneutique, plus que toute autre, traverse l’ensemble des champs disciplinaires et prend au XIXe siècle une importance cruciale. Selon Carlo Ginzburg, un véritable « paradigme indiciaire » se constitue alors, fondé sur le repérage de formes sensibles s'offrant à l’interprétation. Plus généralement, la notion de signe permet d’explorer les systèmes d’intelligibilité émergeant à l’époque. Nous nous proposons d’examiner les usages qu’en ont faits la littérature, la philosophie, l’histoire, les arts visuels, les sciences naturelles, médicales.

Une telle approche implique de croiser des perspectives complémentaires. Par exemple, si la reconstitution du passé met en œuvre le relevé des indices, des traces, et leur déchiffrement, l’analyse des signes de reconnaissance autorise catégorisations et hiérarchisations. Ailleurs, le corps s’expose, s’exprime, délivre ses symptômes ; tandis que les rites, la mise en spectacle rendent visible le signe dans l’espace social.


L’année 2002-2003 aura permis d’étudier les usages du signe dans le roman français au XIXe siècle, mais aussi dans la pratique photographique et le discours scientifique. Nous souhaitons poursuivre cette réflexion collective en l’engageant sur les pistes complémentaires de la constitution du savoir et des pratiques esthétiques. Une nouvelle Journée d’études sera consacrée au roman le 4 octobre 2003 ; au cours de l’année, le séminaire proposera des séances ouvertes aux autres champs de recherche. Dans cet esprit, seront privilégiées les analyses théoriques, transversales et comparatives.


Les propositions de communication pour l’année 2003-2004 sont à adresser à Boris Lyon-Caen, 57 rue du Mont-Cenis, 75018 Paris, ou à l’adresse électronique : boris.lyoncaen@free.fr


Andrea Del Lungo, Boris Lyon-Caen, Christèle Couleau,
Agathe Lechevalier, Nicolas Wanlin

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • jeudi 15 mai 2003

Mots-clés

  • Signe, herméneutique, XIXe siècle

Contacts

  • Boris LYON-CAEN
    courriel : boris [dot] lyoncaen [at] free [dot] fr

Source de l'information

  • Boris LYON-CAEN
    courriel : boris [dot] lyoncaen [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Signe, déchiffrement, interprétation », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 06 mars 2003, http://calenda.org/187894