AccueilL'Analyse des réseaux

ColloqueNon classée

Dates

Catégories

    *  *  *

    Publié le jeudi 13 mars 2003 par Natalie Petiteau

    Résumé

    Colloque international L’Analyse des réseaux (Littérature, sociologie, histoire) Colloque inaugural organisé par le "CIEL" (collectif interuniversitaire d’étude du littéraire), action de recherche concertée de l'Université Libre de Bruxelles

    Annonce

    Colloque international
    L’Analyse des réseaux (Littérature, sociologie, histoire)


    Colloque inaugural organisé par le "CIEL" (collectif interuniversitaire d’étude du littéraire),
    action de recherche concertée de l'Université Libre de Bruxelles et de l'Université de Liège.



    Liège, 20-21 mars 2003
    Société Littéraire
    5 place de la République Française
    4000 Liège
    Belgique


    Les études littéraires ont bénéficié depuis une vingtaine d’années d’avancées théoriques significatives dans le domaine de la sociologie. La notion d’institution a permis à la fois d’intégrer les acquis de l’histoire littéraire et de conceptualiser les effets sociaux de leurs manifestations. Il apparaît aujourd’hui que le tournant opéré par les études d’histoire culturelle (notamment en terme de « sociabilité ») et les investigations concrètes menées sur les maisons d’édition, les cafés littéraires, les académies, les groupes et les mouvements d’écrivains, les prix, les salons, les revues et leurs comités de rédaction offrent le moyen de repenser en terme de réseaux l’institution littéraire, institution que la critique a depuis longtemps qualifiée de « molle » mais dont l’efficience est en partie redevable de son autonégation en tant que dispositif institutionnel. La notion de réseau devrait faire apparaître entre autres ce qui soutient la littérature dans ses mécanismes de reconnaissance et de légitimation : formels ou non, les réseaux peuvent être politiques, idéologiques, esthétiques, générationnels, affectifs ; ils ont pour fonction de fédérer des forces, et donc de détenir un certain pouvoir tout en dispensant des formes de savoir et de connaissances ; par ailleurs, on cherchera à analyser les processus d’identification (de cooptation, de reconnaissance, etc.) que les réseaux permettent dans la carrière des écrivains ; enfin on cherchera à proposer une modélisation de l’analyse des réseaux.


    – Programme –


    Jeudi 20 mars 2003


    9h30. Ouverture du colloque. Présentation du "CIEL" et allocution de bienvenue

    I. Perspectives théoriques
    Modérateur : Alain Viala (Paris III et Oxford)

    10h00. Frédéric Claisse (ULg) : “ La notion de réseau en sociologie ”
    10h45. Gisèle Sapiro (EHESS-Paris) : “ Réseaux, institutions et champ ”
    11h30. Pause
    11h45. Alain Vaillant (Montpellier III) : “ Réseau et histoire littéraire : de la sociologie à la poétique ”
    12h30. Jean-Marie Klinkenberg (ULg-CIEL) : “ Réseaux et trajectoires ”
    13h15. Repas


    II. Séminaire sur les revues
    Modérateur : Paul Aron (ULB)


    15h00. Bibiane Fréché et Björn-Olav Dozo (CIEL) : “ Réseau et base de données ”
    15h45. Anna Boschetti (Venise) : “ Les revues autour d’Apollinaire ”
    16h30. Pause
    16h45. Hélène Millot (Saint-Étienne) : “ Le rôle des petites revues fin de siècle dans la structuration du champ littéraire ”
    17h30. Gérald Purnelle (ULg-CIEL) : “ Poésie et revues en Belgique francophone dans les années 1920 ”
    18h15. Karine Cellard (Montréal) : “ Littérature et nationalisme : Les Débats (1900) ”


    Vendredi 21 mars


    III. Études de cas
    Modérateur : Denis Saint-Jacques (Laval)


    9h00. Christian Berg (Anvers) : “ Le réseau du boxon. Réflexions sur la modernité en Belgique francophone avant la Jeune Belgique ”
    9h45. Maria Chiara Gnocchi (Bologne) : “ Le “ réseau de Rieder ” : description historique et questionnement méthodologique ”
    10h30. Michel Fincoeur (ULB-CIEL) : “ Les réseaux rexistes pendant la guerre ”
    11h15. Pause
    11h30. Cécile Vanderpelen (ULB-CIEL) : “ Réseau et constitution de groupe, l'exemple des écrivains catholiques ”
    12h15. Pierre Halen (Metz) : “ À propos des réseaux de la francophonie ”
    13h00. Repas
    14h30. Micheline Cambron (Montréal) : “ Des acteurs aux réseaux. L'intrication des divers aspects de la vie culturelle à Québec (1836-1845) ”
    15h15. Michel Lacroix (Trois-Rivières) : “ Coupes, cellules, triades : anatomie du réseau — à propos de Les Engagés du Grand portage ”
    16h00. Pause
    16h15. Jean-Pierre Bertrand et Anthony Glinoer (ULg-CIEL) : “ La Nouvelle génération romancière face à ses réseaux ”
    17h00. Nancy Delhalle (CIEL) : “ Les réseaux dans le théâtre contemporain ”
    17h45 Clôture du colloque

    Lieux

    • Liège, Belgique

    Dates

    • jeudi 20 mars 2003

    Mots-clés

    • Réseaux, sociologie de la littérature, Liège, Bruxelles

    Contacts

    • Jean-Pierre Bertrand
      courriel : jp [dot] bertrand [at] ulg [dot] ac [dot] be

    Source de l'information

    • Anthony Glinoer
      courriel : anthony [dot] glinoer [at] gmail [dot] com

    Pour citer cette annonce

    « L'Analyse des réseaux », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 13 mars 2003, http://calenda.org/187912