AccueilLe politique : construire le corps symbolique

ColloqueNon classée

Dates

Catégories

    Le politique : construire le corps symbolique

    Faire corps dans la ville III. Le politique : construire le corps symbolique

    *  *  *

    Publié le vendredi 21 mars 2003 par Hervé Leuwers

    Résumé

    Maison des sciences de l'homme Alpes Salle du 2e étage Cette troisième journée d‘étude prend place au sein du programme de travail monté par les historiens du CRHIPA en collaboration avec le CERAT (Politique-Administration-Ville-Territoi

    Annonce



    Maison des sciences de l'homme Alpes
    Salle du 2e étage

    Cette troisième journée d‘étude prend place au sein du programme de travail monté par les historiens du CRHIPA en collaboration avec le CERAT (Politique-Administration-Ville-Territoire) de l’IEP de Grenoble et l’Ecole française de Rome (Palais Farnese). L’originalité de ce programme, intitulé “Faire corps. Rituels publics et espace urbain”, réside dans l’idée que les rituels ont une vie, un destin, une dynamique. Il ne s’agit donc pas d’en inventorier une nouvelle fois la vaste panoplie, mais de s’interroger sur leur fabrication et leur utilisation, leur évolution, leurs métamorphoses, leur récupération, leur effilochement, leurs reprises. Sous l’effet de quelles contraintes ont lieu ces opérations? Qu’est-ce qui sous-tend les processus par lesquels les rituels se créent, renaissent, se transforment ou disparaissent?
    Faisant suite à la journée du 25 octobre 2002 consacrée à la notion du faire corps urbain, puis à celle du 31 janvier 2003 au cours de laquelle ont été envisagés les rituels professionnels et le problème de l’identification des corps, groupes et métiers avec tout ou partie de l’espace urbain, la réflexion se concentrera cette fois-ci sur les rituels liés à la dimension politique, de l'entrée médiévale aux liturgies contemporaines. Il y sera question de l'adhésion ou de la désobéissance qui se manifeste à travers eux, des lieux dans lesquels celles-ci s'expriment (places, rues...), des filtres et médiations que constituent les corps intermédiaires, des manières dont se donnent à voir les rapports de la ville et des groupes qui la composent avec la chose publique, le prince, le chef d’Etat, ses représentants ou l’idée nationale.
    La dimension plus spécifiquement religieuse fera l’objet d’une ultérieure rencontre à Grenoble les 13 et 14 novembre 2003. Un colloque conclusif se tiendra à Rome en octobre 2004.

    9 h 30 13 h 00

    - Introduction : Jacques Rossiaud (Lyon 2), Gérard Sabatier (Grenoble, CRHIPA)

    - Anne Lemonde (Grenoble) : La ville face au roi, XIVe-XVe siècle

    - Stéphane Gal (Grenoble) : Rituels civiques d’obéissance ou de dissidence politique et religieuse au XVIe siècle: ville, religion et monarchie

    - Clarisse Coulomb (Grenoble) : Entre la ville et le prince : les stratégies cérémonielles des parlementaires grenoblois au XVIIIe siècle

    15 h 00 17 h 30

    - Elsa Guillalot (CERAT, IEP Grenoble) : Le corps des révoltés : usages et emblématique de la rue chez Auguste Blanqui

    - Catherine Brice (IEP, Paris) : Les rituels politiques à Rome, entre le religieux et le laïc, de 1870 à 1900.

    - Conclusion : Olivier Ihl (Grenoble, CERAT), Eric Vial (Grenoble, CRHIPA)


    Une discussion est prévue après chacune des interventions.

    Comité scientifique: Gilles Bertrand, Philippe Dujardin, Olivier Ihl, Brigitte Marin, Gérard Sabatier, Ilaria Taddei et Eric Vial

    Lieux

    • Grenoble, France

    Dates

    • vendredi 28 mars 2003

    Mots-clés

    • ville, cérémonie, révolte, rituels politiques

    Contacts

    • Catherine Brun
      courriel : catherine [dot] brun [at] univ-grenoble-alpes [dot] fr

    Pour citer cette annonce

    « Le politique : construire le corps symbolique », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 21 mars 2003, http://calenda.org/187932