AccueilLittérature et lacs de montagne

ColloqueNon classée

Dates

Catégories

    Littérature et lacs de montagne

    Littérature et lacs de montagne

    *  *  *

    Publié le mardi 25 mars 2003 par Natalie Petiteau

    Résumé

    Lieu : Chambéry, Centre des Congrès Le Manège. Rue de la république. 73 000 CHAMBERY ou amphithéâtre Marcoz. Accès : Libre Intervenants: Jean SGARD - LE CALME DU LAC On peut à la rigueur définir un lac, et même en esquisser la typolo

    Annonce



    Lieu : Chambéry, Centre des Congrès Le Manège. Rue de la république. 73 000 CHAMBERY ou amphithéâtre Marcoz.

    Accès : Libre

    Intervenants:

    Jean SGARD - LE CALME DU LAC
    On peut à la rigueur définir un lac, et même en esquisser la typologie. Mais comment classer les modes de rêverie qui se rapportent aux lacs? Bachelard, qui sépare si bien les lacs des torrents, et les eaux dormantes des eaux violentes, n'épuise pas la richesse des rêveries aquatiques. Le lac rassure par sa calme étendue, mais il inquiète par sa profondeur invisible; il protège le secret et le divin ; il cache la tempête, la violence et le feu. C'est à quoi pensait Lamartine en se promenant vers 1822 dans les rues de Chambéry, rêvant à tous les lacs qu'il avait connus.

    Bernard-Jean RAMADIER Interviendra sur W.Wordsworth et le lake district.

    Catherine COEURE
    Projection sur les peintures de lacs de montagne

    Alain GUYAUX
    "Le lac de Chède et le mont Blanc : étape pittoresque ou étape sublime ?" Sur la route de Chamonix, le lac de Chède devient vite, au 18e et au 19e siècles, au même titre que le Montenvers ou la caverne de l'Arveyron, une étape obligée pour les excursionnistes au mont Blanc. Ce petit lac, appelé aussi lac Vert, semble attirer les amateurs de pittoresque pour le contraste qui s'établit entre le calme de ses eaux et la violence du paysage de haute montagne qui le domine. Il se pose donc comme un élément d'un particulier intérêt pour comprendre ce qui motive l'engouement suscité en cette période par la haute montagne chez les artistes, peintres ou écrivains.

    Philippe BERTHIER Stendhal et les lacs italiens
    « Les lacs de Lombardie, en particulier le lac Majeur et surtout le lac de Côme, ont apporté à Stehdhal la révélation d’un paysage comblant par le mariage harmonieux et unique du pittoresque naturel et de l’art humain, décor d’opéra et promesse de bonheur. » Philippe Berthier

    Gérard LUCIANI
    Les Voyageurs français de l’époque romantique et les lacs des Alpes italiennes.
    Nous ignorons s’ils sont partis pour l’Italie munis du précieux guide (Voyages en Italie, 1831-1833) de VALERY qui consacrait au moins quelques lignes aux plus petits lacs alpins, mais CHATEAUBRIAND, dans ses Mémoires d’Outre-Tombe, Edgar QUINET dans son recueil Allemagne et Italie, Alexandre DUMAS , dans ses Impressions de voyage en Suisse, ont tous vu et décrit le lac Majeur, parfois le lac de Côme, voire le Léman. STENDHAL, dans la Vie d’Henri Brulard et la Chartreuse de Parme évoque le lac de Côme et le lac Majeur, auxquels il consacre bien des pages de sa correspondance et de ses voyages d’Italie, pour finir par le lac de Garde. On essaiera de montrer les traits communs et les particularités de ces diverses versions.

    André PALLUEL GUILLARD

    Michael JAKOB

    Jacques BERCHTOLD—Le lac des Quatre-Cantons et la légende de Guillaume TELL.
    La figure de Guillaume TELL, associée à l’imaginaire pastoral de la Suisse primitive, connaît une fortune littéraire remarquable au siècle des Lumières.
    Nous montrerons que le lac alpin des Quatre-Cantons est inséparable de ce mythe fondateur de liberté.

    Jean-François PERRIN
    L’image du lac de montagnard chez quelques poètes contemporains

    Mireille VEDRINE

    Et deux interventions sur le Bourget et le lac d’Annecy


    Contenus :
    L’objectif de cette rencontre est d’aborder l’eau dans son approche poétique. De Lamartine, à Rousseau en passant par Menzoni, Shelley, ou Stendhal, d’éminentes personnalités nous donneront leur interprétations des textes, des œuvres et nous feront partager leur savoir sur la symbolique de l’eau.

    Lieux

    • Chambéry, France

    Dates

    • mercredi 24 septembre 2003

    Mots-clés

    • eau, littérature, poésie, lacs de montagne, symbolique de l'eau

    Contacts

    • Monique MARCHAL
      courriel : m [dot] marchal [at] mairie-chambery [dot] fr

    URLS de référence

    Source de l'information

    • MONTANEA #
      courriel : m [dot] marchal [at] mairie-chambery [dot] fr

    Pour citer cette annonce

    « Littérature et lacs de montagne », Colloque, Calenda, Publié le mardi 25 mars 2003, http://calenda.org/187950