AccueilContemplation et vie contemplative au Moyen Age

SéminaireNon classée

Dates

Catégories

    *  *  *

    Publié le mardi 25 mars 2003 par Benoît Beyer de Ryke

    Résumé

    COLLEGE INTERNATIONAL DE PHILOSOPHIE 1 rue Descartes - 75005 PARIS Christian TROTTMANN vous convie à son séminaire Contemplation et vie contemplative Séminaire organisé en collaboration avec le Centre d'Études Supérieures de

    Annonce

    COLLEGE INTERNATIONAL DE PHILOSOPHIE
    1 rue Descartes - 75005 PARIS

    Christian TROTTMANN

    vous convie à son séminaire

    Contemplation et vie contemplative

    Séminaire organisé en collaboration avec le Centre d'Études Supérieures de la Renaissance

    Pour notre problématique générale : « action/contemplation, quelle philosophie première ? », le pôle le plus délicat au regard de la pensée contemporaine est celui de la contemplation. C’est donc par lui que commenceront nos travaux. Le terme est d’emblée plurivoque, renvoyant à l’esthétique, à la métaphysique, à la mystique. Hannah Arendt a montré que la question de l’action devenait impensable à moins de rapporter l’action à la thématique de la vita activa. N’en va-t-il pas de même de la contemplation ?
    Notre parcours est reparti au premier semestre de l’articulation entre contemplation et vie contemplative, telle que la pensent les auteurs médiévaux, mais aussi de l’exploration de la convergence entre les trois dimensions esthétique, métaphysique et mystique de la contemplation autour du thème de l’icône et dans la peinture flamande. Est-on parvenu au cœur du Moyen Âge à une unité de la sagesse spéculative et pratique ? Même l’harmonie entre action et contemplation poursuivie à Saint-Victor ne restait-elle pas précaire ?
    Cette réflexion partant de l’élaboration médiévale et renaissante de la question de la contemplation s’ouvrira en direction de l’orient et de la modernité. Comment s’articulent méditation, prière et contemplation dans un tout autre contexte, celui du Yoga ? L’occident semble avoir été oublieux de l’idéal de vie contemplative à partir de la renaissance. Après sa relecture par le Moyen Âge, qu’advient-il de l'idéal aristotélicien de la félicité contemplative à l'âge classique, voire au-delà ?

    Intervenants :

    - Mercredi 26 mars : Dominique Poirel (IRHT) : L’unité de la sagesse à l’école de Saint-Victor,
    une harmonie précaire
    - Mercredi 30 avril : Marc Ballanfat (CIPh) : Méditation, prière et contemplation à l’école du Yoga
    - Mercredi 21 mai : Laurence Renault (Université Paris 4) : Le devenir de l’idéal aristotélicien de
    la félicité contemplative à l’âge classique


    Le séminaire a lieu

    Amphi B, Carré des Sciences, 1 rue Descartes, 75005 Paris
    Mer 26 mars, Mer 30 avr, Mer 21 mai

    de 18h-20h

    Entrée libre et gratuite

    Lieux

    • Paris, France

    Dates

    • mercredi 26 mars 2003

    Contacts

    • Christian Trottmann
      courriel : trottmannchristian [at] wanadoo [dot] fr

    Pour citer cette annonce

    « Contemplation et vie contemplative au Moyen Age », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 25 mars 2003, http://calenda.org/187952