AccueilSciences & spectacle au temps des Lumières

Sciences & spectacle au temps des Lumières

Journées Sciences & spectacle au temps des Lumières

*  *  *

Publié le lundi 14 avril 2003 par Anne Gentil-Beccot

Résumé

Journées Sciences & spectacle au temps des Lumières Lundi 19 mai - Mardi 20 mai 2003 Cité des Sciences et de l’Industrie Médiathèque (niveau 2, salle Jean Painlevé) Organisées par le Centre de Recherche en Histoire des Sc

Annonce


Journées Sciences & spectacle au temps des Lumières
Lundi 19 mai - Mardi 20 mai 2003


Cité des Sciences et de l’Industrie
Médiathèque (niveau 2, salle Jean Painlevé)



Organisées par le Centre de Recherche en Histoire des Sciences et des Techniques (Christine Blondel, CNRS) et le Centre d’histoire et de philosophie des sciences (Bernadette Bensaude-Vincent, Université Paris X Nanterre)

Pompe à air, machine électrique, boules d'ivoire s'entrechoquant, étincelles colorées, planétaires mécaniques, miroirs de sorcières et automates parlants, tous ces dispositifs ingénieux ont donné lieu à des spectacles scientifiques fort goûtés au siècle des Lumières. Dans l’Europe du XVIIIe siècle la science est mise en spectacle en des lieux extrêmement divers : académies et sociétés savantes, lieux d'enseignement, salons aristocratiques et bourgeois, cours princières, cabinets de curiosités, salles de spectacles publiques ou privées, foires et boulevards par des démonstrateurs qui, souvent, circulaient à travers l'Europe.
Ces diverses formes de démonstrations publiques et de spectacles scientifiques soulèvent une foule de questions pour les historiens des sciences. Dans quelle mesure les divers espaces de démonstration, matériels et sociaux, ont-ils façonné les contenus, la mise en scène, les dispositifs expérimentaux ainsi que les discours accompagnant ces démonstrations? Quelles sont les ressources techniques et visuelles mises en jeu ? Comment s'articulent l'appel au "merveilleux", au mystère, voire à la mystification, et une présentation de la philosophie naturelle comme modèle de la pensée rationnelle ? Quels sont les enjeux de ces démonstrations pour la communauté scientifique et pour les publics aristocratiques ou populaires ?
Ces journées d’étude se donnent quatre objectifs principaux:
- Tenter de saisir le phénomène à l’échelle européenne grâce à une approche comparatiste faisant appel à des contributions sur divers pays.
- Examiner dans quelle mesure les démonstrations publiques ont contribué à l'avancée des connaissances, à la découverte de nouveaux phénomènes, à la mise au point de nouveaux instruments
- Repérer l'évolution des fonctions de la démonstration publique au cours du siècle : légitimation du fait d'expérience dans le "théâtre de la preuve", propagation de l'idéal philosophique des Lumières ou de la foi dans le Créateur, production d'un spectacle marchand, etc.
- Enfin tenter de cerner les raisons du déclin de la vogue des spectacles scientifiques au début du XIXe siècle et les arguments avancés pour discréditer l'appel au spectaculaire dans la transmission des connaissances scientifiques.


Lundi 19 mai 2003

9h30 Pietro Corsi (Université Paris I CRHST), Ouverture
9h45 Bernadette Bensaude-Vincent (Université Paris X), Christine Blondel(CNRSCSI), Introduction

1e session. Des boulevards à l’Académie.
10h15 Michael Lynn (Agnes Scott College Atlanta, USA), Experimental Physics in Eighteenth-Century Paris: The Practice of Popularization in Urban Culture
10h45 Pause
11h Gilles Chabaud (Université de Limoges), La surenchère fantasmagorique, de l'Ancien Régime au Consulat.
11h30 Paolo Brenni (Istituto e Museo di storia della scienza, Florence), La physique à la mode: l’Abbé Nollet et les démonstrations de salon

2e session. Physiciens et chimistes face à leurs publics
14h Christine Blondel (CNRSCSI) & Denise Hazebrouk (CSI), Du théâtre à l’amphithéâtre: quelle place pour les ‘prestiges’ et les ‘merveilles’ des physiciens ?
14h30 Oliver Hochadel (Université de Vienne, Autriche), The Sale of Shocks and Sparks. Itinerant Electricians in the German Enlightenment
15h Pause
15h15 Bernadette Bensaude Vincent & Christine Lehman(Université Paris X), Entre commerce et philanthropie: les démonstrations de chimie en France
15h45 Jan Golinski (University of New Hampshire, USA), Joseph Priestley and the Chemical Sublime in British Public Science
16h15 Discussion

Mardi 20 mai

3e session.Des boutiques aux places publiques
9h30 Lissa Roberts (Université de Twente, Pays-Bas), What makes a “public demonstration” public ?
10h Marie Thébaud-Sorger (Centre François Viète, Nantes), Entre physique expérimentale et spectacle: Les premiers vols en ballon en 1784
10h30 Pause
10h45 Liliane Hilaire-Pérez (CNAM Paris), Les démonstrations d1inventions dans l1économie des savoirs en France et en Angleterre au XVIIIe siècle
11h15 Robert Fox (Université d’Oxford, Grande-Bretagne), Contrepoint

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • lundi 19 mai 2003

Contacts

  • Christine Blondel
    courriel : christine [dot] blondel [at] universcience [dot] fr

Source de l'information

  • Christine Blondel
    courriel : christine [dot] blondel [at] universcience [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sciences & spectacle au temps des Lumières », Informations diverses, Calenda, Publié le lundi 14 avril 2003, http://calenda.org/188017