AccueilGendarmerie et gendarmes du XXe siècle

*  *  *

Publié le vendredi 09 mai 2003 par Natalie Petiteau

Résumé

Colloque organisé par l'Université Paris IV-Sorbonne, le Centre Roland Mousnier (CNRS), avec le Concours du Service historique de la Gendarmerie nationale Responsable scientifique : Jean-Noël LUC

Annonce

Colloque organisé par l'Université Paris IV-Sorbonne, le Centre Roland Mousnier (CNRS), avec le Concours du Service historique de la Gendarmerie nationale

Responsable scientifique : Jean-Noël LUC

Lieu : Grand amphithéâtre de la Sorbonne

ouverture le vendredi 13 juin à 9 H

programme

vendredi 13 juin :


9 h – 9 h 15
Accueil : M. le président de l’université Paris IV-Sorbonne
Ouverture : Pierre Mutz, directeur général de la Gendarmerie nationale
9 h 15 – 9 h 30 : Introduction (professeur Jean-Noël Luc, Paris IV)

9 h 30 – 10 h 30 - Du Pandore au prévôt
Président : professeur Georges-Henri Soutou, Paris IV
Du bicorne au képi : la gendarmerie de la Belle Époque à l’heure des choix (Arnaud-Dominique Houte, assistant, Paris IV, et Aurélien Lignereux, assistant, université du Maine)
La gendarmerie et la mobilisation en 1914 (Louis Panel, doctorant, Paris IV et SHGN)
Un ordre français au carrefour des nations : la prévôté de l’armée d’Orient pendant la Grande Guerre (Isabelle Roy, ENS, Lyon)
* 10 h 30 – 11 h : discussion et pause

11 h – 12 h – Les mutations de l’entre-deux-guerres
Président : professeur Serge Berstein, IEP de Paris
Institution militaire, directeur civil : la question du commandement supérieur de la gendarmerie dans l’entre-deux-guerres (Xavier Borda, doctorant, Paris IV)
Police judiciaire, gendarmes et policiers mobiles de la circonscription de la 11e brigade mobile entre les deux guerres (Laurent Lopez, doctorant, Paris IV et Dijon)
Du maintien de l’ordre à la guerre : la garde républicaine mobile dans l’Est de la France, de 1935 à 1940 (général Philippot, chef du SHGN, doctorant, Metz)
* 12 h – 12 h 15 : discussion


14 h – 15 h 15 - La gendarmerie des années noires
Président : professeur Jacqueline Sainclivier, Rennes II
Que faire de la gendarmerie ? Les réponses de Vichy aux exigences allemandes, 1940-1944 (Bernard Mouraz, SHGN)
Gendarmerie et propagande festive dans la France de Vichy : ambiguïtés d’un corps et d’une pratique (Rémi Dalisson, maître de conférences, Rouen)
L’engagement volontaire des gendarmes dans les FFI et les FFL (Jean-François Nativité, doctorant, ESID–Montpellier III)
Pratiques et bilan de l’épuration administrative des officiers de gendarmerie à la Libération (Marc Bergère, IHTP-CNRS)
* 15 h 30 – 16h : discussion et pause

16 h– 17 h - Au cœur des Trente Glorieuses
Président : professeur Jean-Christophe Romer, Strasbourg III, directeur du CEHD
Régions et stratégies d’organisation de la gendarmerie dans le second XXe siècle : l’exemple de la Bourgogne et de la Franche-Comté (professeur Pierre Bodineau, Centre Georges Chevrier-Dijon)
Gendarmes des sixties (Corentin Segalen, Paris IV)
Les officiers de gendarmerie : du chef militaire au responsable d’un service public ? (sous-lieutenant Jean-Philippe Large, EOGN)
* 17 h – 17 h 15 : discussion

17 h 30 - 18 h : Musique de la Garde républicaine (La Sorbonne)

samedi 14 juin:

9 h –10 h :- De la Méditerranée aux Tropiques : la gendarmerie de la plus grande France
Président : professeur Jacques Frémeaux, Paris IV
Les gendarmeries syrienne et libanaise, relais de la puissance mandataire ou instrument de l’indépendance des nouveaux Etats ? (Hélène Grandemange, doctorante, Paris IV)
Gendarmes dans l’océan Indien : la brigade de Mayotte au XXe siècle (Isabelle Denis, doctorante, Paris IV)
Organisation et missions de la gendarmerie coloniale au Sénégal, de 1946 à 1958 (Papa Drame, doctorant, Paris IV)
* 10 h – 10 h 30 : discussion et pause


10 h 30 – 11 h 45 : L’épreuve de la décolonisation

Président : professeur Jean-Charles Jauffret, Aix-Marseille III-IEP
Gendarmerie et crise insurrectionnelle : l’exemple du Constantinois en mai 1945 (Benoît Haberbusch, doctorant, Paris IV et SHGN)
“ Comme un poisson dans l’eau ” ? Les gendarmes des hauts plateaux indochinois, 1947-1954 (Thibault Longuet, ENS, Paris)
La mutation éclair de la 10e légion ter de gendarmerie départementale au début de la guerre d’Algérie (Maria Romo-Navarette, doctorante, Paris IV)
La gendarmerie pendant la guerre d’Algérie (professeur Jacques Frémeaux, Paris IV)
* 11 h 45 – 12 h : discussion


13 h 30 – 14 h 30 : “ Marcher avec son temps ”
Président : professeur Jean Pradel, Poitiers
L’usage des armes par la gendarmerie au cours du XXe siècle (professeur Gaëtan di Marino, Aix-Marseille III)
Du téléphone au réseau numérique Saphir (lieutenant Cyril Krekounian, Gendarmerie mobile)
Du portrait parlé à l’analyse criminelle dans les enquêtes de police judiciaire de la gendarmerie au XXe siècle (Michèle Agrapart, psychocriminologue, expert près la cour d’appel de Paris)
* 14 h 30 – 14h 45 : discussion


14 h 45 – 15 h 45 : Une institution polyvalente

Président : René Lévy, directeur du CESDIP
Maintenir l’ordre face à l’évolution sociale : les gendarmes de l’Ouest entre archaïsme et modernité au cours du premier XXe siècle (Jean-François Tanguy, maître de conférences, Rennes II))
La gendarmerie face au défi de la “ société automobile ”, 1920-1980 (Jérôme de Lespinois, chargé de recherches, SHAA)
Gendarmes maritimes et gens de mer sur la côte atlantique dans les années 1950-1960 (Eric Kocher-Marboeuf, maître de conférences, Poitiers)
* 15 h 45 – 16 h 15 :discussion et pause


16 h 15 – 17 h 15 : L’enjeu des représentations

Président : professeur Dominique Kalifa, Paris I
Au delà du Pandore : les gendarmes des années trente à la recherche d’une image moderne (Lieutenant Aude Piernas, ESM)
L’écran de l’ordre : les gendarmes du XXe siècle dans le cinéma parlant (Yann Galera, doctorant, Paris IV et SHGN)
La gendarmerie à la une : la crise de 1989 vue par la grande presse (Pierre Lévêque, docteur en histoire, Paris I)

17 h 15 – 17 h 30 : Conclusion
(François Dieu, maître de conférences, IEP de Toulouse)

17 h 30 – 18 h 30 : Table ronde
Marc-Olivier Baruch (IHTP-CNRS), professeur Jean-Jacques Becker (Paris X), général Jean Delmas (ancien chef du SHAT), général Georges Philippot (chef du SHGN), Jean-Paul Jean (substitut général près la cour d’appel de Paris, directeur de la Mission de recherche Droit et Justice), professeur Danièle Tartakowsky (Paris VIII), lieutenant-colonel Marc Watin-Augouard (conseiller auprès du ministre de l’Intérieur).

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • vendredi 13 juin 2003

Contacts

  • Service Historique de la Gendarmerie Nationale
    courriel : shgn-gendarmerie [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Gendarmerie et gendarmes du XXe siècle », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 09 mai 2003, http://calenda.org/188084