AccueilConflits interethniques

Conflits interethniques

Nazi rule, soviet rule interethnic conflicts at the ukrainian-Polish Borderlands 1939 1947

*  *  *

Publié le mardi 27 mai 2003 par Natalie Petiteau

Résumé

Laboratoire de l’extrême : Conflits interethniques aux confins des empires nazi et soviétique, 1939-1947 Paris 13 Juin 2003 École Normale Supérieure. 45, rue d’Ulm, 75005 Paris, salle Thomas Beckett. Pendant les années charnières de 1939 à

Annonce

Laboratoire de l’extrême : Conflits interethniques aux confins des empires nazi et soviétique, 1939-1947

Paris 13 Juin 2003
École Normale Supérieure. 45, rue d’Ulm, 75005 Paris, salle Thomas Beckett.



Pendant les années charnières de 1939 à 1947, la Pologne et l’Ukraine se sont trouvés sur la ligne mouvante de partage et de confrontation entre les empires nazi et soviétique, avec une succession de changements de régime. Le cataclysme géopolitique fut aussi le déclencheur de violences internes, opposant les populations polonaise, ukrainienne, allemande et juive. La région a constitué un laboratoire de l’extrême de quelques-uns des conflits les plus brutaux du vingtième siècle européen ; il se trouve aussi au croisement de différentes traditions historiographiques. Les politiques d’occupation nazie sur le front de l’Est ; le génocide des juifs européens ; la soviétisation de la Pologne et de l’Ukraine et les opérations de nettoyage ethnique touchant les habitants polonais et ukrainiens se trouvant de l’autre côté de chaque frontière ainsi que les populations allemandes et juives, ont chacun été au cœur d’historiographies innovantes depuis 1989, mettant à profit l’accès à de nouvelles sources, mais plus encore le développement de nouvelles approches et interprétations. Le principal défi conceptuel de ces nouveaux développements est le degré interdépendance de domaines de recherche jusque récemment déconnectés : la soviétologie, l’historiographie du nazisme et du génocide et l’histoire des sociétés polonaise et ukrainienne. La complexité même de cet ensemble d’événements et la diversité linguistique des sources constituent un seuil qui a longtemps empêché l’intégration de l’histoire de cette région dans des interprétations d’ensemble de l’histoire européenne. Pourtant, pendant ces années, ces confins de l’Europe ont été au cœur de la transformation brutale des sociétés européennes au vingtième siècle. Cette journée d’étude veut encourager l’échange entre différentes traditions historiographiques sur cet objet à la fois périphérique et central de l’histoire contemporaine.

Journée organisée par l’Institut d’Histoire du Temps Présent, avec la collaboration du Centre d’étude du Monde russe, soviétique et Postsoviétique (CMR).
Dans le cadre du Projet « Borderlands. Identity, Ethnicity and violence in the Shatter-zone of Empires since 1848 », initié par l’Université de Brown (USA)

Les intervenants s’exprimeront en anglais, mais pour la discussion les participants pourront s’exprimer en français.

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • vendredi 13 juin 2003

Mots-clés

  • guerres, conflits interethniques, génocide occupation, nazisme, stalinisme,

Contacts

  • Christian Ingrao
    courriel : christian [dot] ingrao [at] ihtp [dot] cnrs [dot] fr
  • Pieter Lagrou
    courriel :

URLS de référence

Source de l'information

  • Christian Ingrao
    courriel : christian [dot] ingrao [at] ihtp [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Conflits interethniques », Colloque, Calenda, Publié le mardi 27 mai 2003, http://calenda.org/188135