AccueilXIe congrès international de diplomatique

ColloqueLangage

Dates

Catégories

XIe congrès international de diplomatique

La langue des actes XIe Congrès international de diplomatique organisé par l’École nationale des chartes avec le concours des Archives départementales de l’Aube

*  *  *

Publié le mardi 03 juin 2003 par Anne Gentil-Beccot

Résumé

L’incription est gratuite mais obligatoire pour des raisons d’organisation Jeudi 11 septembre Introduction par Martin-Dietrich Glessgen (Université de Strasbourg), L’écrit documentaire dans l’histoire linguistique

Annonce

L’incription est gratuite mais obligatoire pour des raisons d’organisation


Jeudi 11 septembre

Introduction par Martin-Dietrich Glessgen (Université de Strasbourg), L’écrit documentaire dans l’histoire linguistique de la Romania.


Latin-vernaculaire : substitutions et recouvrements (I)

Maria Josefa Sanz Fuentes et Miguel Calleja Puerta (Université d’Oviedo), La lengua de los documentos asturianos en los siglos XII y XIII : del latin al romance.


Ma Luisa Pardo Rodriguez (Université de Séville), Latin y castellano en la documentación notarial del reino de Castilla y León (siglos XIII al XV).


Giovanna Nicolaj (Université la Sapienza, Rome), Il volgare nei documenti italiani medievali.


Latin-vernaculaire : substitutions et recouvrements (II)

Silio P.P. Scalfati (Université de Pise), Latin et langue vernaculaire dans les actes notariés corses, XIe-XVe siècle.


Michael Jones (Université de Nottingham), L’usage du français dans la Bretagne médiévale.


Rudolf Hiestand (Université de Düsseldorf), Le passage du latin au français dans les chartes de l’Orient latin.


Latin-vernaculaire : le rôle des chancelleries

Pilar Ostos Salcedo (Université de Séville), Inicio y consolidación de la lengua vernácula en la cancillería castellana.


Ivan Hlavácek (Université de Prague), Der Sprachgebrauch in den städtischen Kanzleien im mittelalterlichen Böhmen und Mähren.


Bernard Barbiche et Olivier Poncet (École des chartes), Maintien et recul du latin dans les actes royaux français au XVIe siècle.


Vendredi 12 septembre 2003

Introduction par Michel Zimmermann (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines), À l’écoute de la voix diplomatique : L’histoire médiévale coule-t-elle de sources ?


Confrontations et confins linguistiques

Walter Prevenier et Thérèse De Hemptinne (Université de Gand), La Flandre du Moyen Âge : un trilinguisme administratif.


Huw Pryce (Université de Galles à Bangor), Uses of the vernacular in the acts of Welsh rulers, 1120-1283.


Jean Richard (Académie des inscriptions et belles-lettres), Le plurilinguisme dans les actes de l’Orient latin.


László Solymosi (Université de Debrecen), Langues parlées et langues écrites dans la Hongrie médiévale.


Tomasz Jurek (Institut d’histoire de l’Académie polonaise des sciences), Die Urkundensprache im mittelalterlichen Schlesien.


Krzysztof Skupienski (Université de Lublin), L’usage des langues dans la Pologne médiévale.


Samedi 13 septembre 2003

Introduction par Benoît Grévin (École française de Rome), “ Linguistic mysteries of State ” : la tension entre intelligibilité et sacralisation dans la rhétorique politique latine des XIIIe et XIVe siècles.


Langues de communication, langues de pouvoir

Hans-Henning Kortüm (Université de Ratisbonne), “ Le style, c’est l’époque ” ? Jugements d’hier et d’aujourd’hui sur le latin de l’époque mérovingienne.


Michel Parisse (Université Paris-I), La langue des chartes des évêques au XIe siècle : l’exemple bisontin.


Giovanni Feo et Armando Antonelli (Université de Bologne), La lingua dei notai a Bologna ai tempi di Dante.


Andrea Rapp (Université de Trèves), Westmitteldeutsche Urkundensprache zwischen Norm und Varianz : diplomatische, sprachwissenschaftliche und historische Kriterien zur Einordnung und Bewertung volkssprachigen Varietäten.


Reinhard Härtel (Université de Graz), Anthroponymie et diplomatique.
Pouvoirs de la langue, langues du pouvoir

Christian Gastgeber (Académie autrichienne des sciences), Langue et rhétorique dans les actes de la chancellerie impériale byzantine.


Peter Herde (Université de Würzburg), La propagande dans la querelle entre papauté et Empire au temps de Frédéric II.


Maria Bláhova (Université de Prague), Die Sprache der Herrscherurkunden im Böhmen der premyslidischen Zeit (bis 1306) : Stilistik, Formular, Terminologie.


Thomas Frenz (Université de Passau), “ Vocavit nos Pius… ” : Öffentlichkeitsarbeit durch päpstlichen Urkunden im Spätmittelalter und der frühen Neuzeit.


Table-ronde conclusive

Serge Lusignan (l’approche socio-politique des usages de la langue), Pascale Bourgain (l’apport des actes aux études de latin médiéval), Françoise Vielliard (les études de philologie), Anita Guerreau (actes et lexicographie), Nelly Andrieux-Reix (le linguiste face au matériau documentaire).

Catégories

Lieux

  • Troyes, France

Dates

  • jeudi 11 septembre 2003

Mots-clés

  • diplomatique, actes, langue

Contacts

  • Olivier Guyotjeannin
    courriel : olivier [dot] guyotjeannin [at] enc [dot] sorbonne [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Gautier Poupeau
    courriel : webenc [at] enc [dot] sorbonne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« XIe congrès international de diplomatique », Colloque, Calenda, Publié le mardi 03 juin 2003, http://calenda.org/188142