AccueilLégitimité politique et contre-révolution

*  *  *

Publié le samedi 07 juin 2003 par Anne Gentil-Beccot

Résumé

Institut d'histoire de la Révolution française (Université Paris 1) et Centre d'Histoire "Espaces et Cultures" (Université Blaise-Pascal) Dans le cadre de l'atelier "Réseaux politiques et intellectuels sous la Révolution Française", une séance de

Annonce



Institut d'histoire de la Révolution française (Université Paris 1) et Centre d'Histoire "Espaces et Cultures" (Université Blaise-Pascal)

Dans le cadre de l'atelier "Réseaux politiques et intellectuels sous la Révolution Française", une séance de travail est organisée sur le thème suivant :

« Légitimité politique et contre-révolution »

Intervenants : Jean-Clément Martin, Natalie Petiteau, Pauline Hodille, Hélène Becquet

Samedi 14 juin, 9 h 30 - 13 h
Bibliothèque de l'Institut d'Histoire de la Révolution française
17, rue de la Sorbonne
75005 Paris

Organisation : Karine Rance

Cette séance est organisée dans le cadre d'un atelier :
Atelier « Réseaux et pratiques politiques »


Après une année de suspension, l'atelier « Réseaux et pratiques politiques » reprend ses activités. Créé et organisé par Bernard Gainot, cet espace de travail a constitué pendant plusieurs années un espace riche de rencontres et de réflexions. Karine Rance (I.H.R.F.) et Jean-Luc Chappey (Université de Clermont-Ferrand/C.H.E.C.) ont décidé de poursuivre le travail engagé dans la continuité des chantiers ouverts par Bernard Gainot. Deux axes de réflexion seront en effet privilégiés : les réseaux intellectuels et artistiques (J.L. Chappey), les réseaux contre-révolutionnaires (K. Rance). L‚étude des formes de solidarités (réseaux, cadres de sociabilité), des logiques sociales (méthodes biographiques et prosopographiques) et des pratiques individuelles ou collectives doivent permettre d'approfondir les voies d‚une histoire sociale de la Révolution française dans laquelle les organisateurs entendent inscrire cet atelier. Les transformations de « l'espace » intellectuel et artistique, les formes de sociabilité et les modalités d'intervention des savants, hommes de lettres et artistes en politique, les cadres de construction et de diffusion des discours et des idées, constitueront autant de thèmes de réflexion et d'interrogation.



Dans la continuité du travail engagé les années précédentes, six séances se tiendront chaque année, à raison de trois séances organisées à l'Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand (autour des réseaux intellectuels et artistiques) et de trois séances organisées à l'Université de Paris I. Il s'agira soit de mises au point historiographiques ou bibliographiques présentées par une ou deux personnes de l'atelier, soit de conférences, plus classiques, organisées autour d'un ouvrage en présence de son auteur. Enfin, il sera possible d'envisager des séances présentant des recherches en cours. Nous espérons ainsi que cet atelier continue d'être un lieu d‚échanges et de travail collectif. Un rapport de synthèse sera réalisé, et soumis aux membres de l'atelier, à la fin de chaque année.



Une séance a déjà eu lieu : le jeudi 22 Mai à l‚Université Blaise Pascal en présence de Sylvie GRANGER (Les Musiciens dans la ville, Le Mans, 2002)



Une autre est prévue : le samedi 14 juin à l'Université de Paris I : « Légitimité politique et Contre-Révolution », en présence de Hélène Becquet, Pauline Hodille, Jean-Clément Martin, Natalie Petiteau, 9h30-13h, bibliothèque de l'I.H.R.F.



Lieux

  • Paris, France

Dates

  • samedi 14 juin 2003

Contacts

  • Karine Rance
    courriel : karine [dot] rance [at] blueyonder [dot] co [dot] uk
  • Jean-Luc Chappey
    courriel : Jean-Luc [dot] Chappey [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Légitimité politique et contre-révolution », Informations diverses, Calenda, Publié le samedi 07 juin 2003, http://calenda.org/188148