AccueilTerritoires institutionnels, territoires fonctionnels

Territoires institutionnels, territoires fonctionnels

Colloque Territoires institutionnels, territoires fonctionnels organisé par l'Institut de recherche du Val de Saône-Mâconnais

*  *  *

Publié le lundi 16 juin 2003

Résumé

Programme du colloque Territoires institutionnels, territoires fonctionnels Jeudi 25 septembre 2003 9 h 00 accueil des participants 9 h 45 ouverture du colloque 10 h 00 conférences introductives Armand Frémont (ministère de l’Edu

Annonce

Programme du colloque
Territoires institutionnels,
territoires fonctionnels




Jeudi 25 septembre 2003

9 h 00 accueil des participants
9 h 45 ouverture du colloque
10 h 00 conférences introductives
Armand Frémont (ministère de l’Education nationale, DATAR),
« Les territoires entre nécessité et liberté »
Annie Bleton-Ruget (université de Bourgogne),
« Territoires de l’Etat, territoires des sociétés : les rythmes de l’histoire »
Anne-Catherine Lyon (Conseillère d’Etat, membre du gouvernement du Canton de Vaud)
« La fusion des communes, ou comment réconcilier espaces institutionnels et espaces réels »

Territoires, jeux d’échelles et logiques d’acteurs

Jeudi 25 après-midi, président : Dominique Royoux
Jean-Bernard Racine (université de Lausanne), « Territoires institutionnels, territoires fonctionnels, territorialité virtuelle, territorialité en éveil, gouvernance et échelles spatiales »
Michel Bussi (université de Rouen), « Territoires et découpages électoraux : théorie de la représentation politique et exemples français »
Gérald Billard (université de Rouen), « La place des associations dans le développement local : l’exemple de la démarche Pays en Haute-Normandie »
Georges Gay (université de Saint-Etienne), « Sauve qui peut dans une région qui perd : territoires politiques contre territoire pertinent dans le bassin stéphanois stéphanois »
Eric Grasset (université de Lyon 3), Monique Léonard (université de Grenoble 1), « La relation local/global et l’Habitant-Usager-Citoyen : outils de la compréhension des décalages entre les territoires institutionnels et les territoires fonctionnels »
Bruno Lecoquierre (université du Havre), « Estuaire de la Seine : espace de conflit et territoires de projets »
Bernard Gainot (université de Paris I), « Le contrôle de l’espace de Chalon à Mâcon de 1780 à 1815 ; enjeux stratégiques, enjeux politiques »

Vendredi 26 matin, président : Jean-Bernard Racine
Olivier Zeller (université Lyon 2), « Pour une géopolitique des villes de l'Europe moderne »
Nicolas Verdier (CNRS), « Mobiliser l’argument du pays pour obtenir une ligne de chemin de fer dans le deuxième tiers du XIXe siècle : deux cas de superposition entre territoires administratifs et économiques et vieux pays »
Pierre Zembri (université de Cergy-Pontoise), « La régionalisation des transports ferroviaires depuis le début des années 1980 : des gestions différenciées de l’antagonisme entre territoire institutionnel et territoire fonctionnel des réseaux »
Samuel Arlaud, Dominique Guillemet, Yves Jean, Dominique Royoux (université de Poitiers), « Poitiers, un pays, des Pays : continuités et discontinuités fonctionnelles et institutionnelles »
Cécile Helle (université d’Avignon), « Territoire institutionnel, territoire fonctionnel : à Avignon, l’impossible correspondance »
Bernard Reitel (université de Mulhouse), « La gestion des espaces urbains transfrontaliers par les collectivités locales : la frontière comme objet de protection ou d’invention. Exemples de Strasbourg-Kehl et de l’Agglomération trinationale de Bâle »
Olivier David (université de Rennes II), « Action sociale et territoire(s). Le cas de la petite enfance »

Territoires, identités et distance à l’institution

Jeudi 25 après-midi, président : Guy Di Méo
Isabelle Garat (université de Nantes), « Le mythe de la cohérence territoriale »
Sylvie Duvillard (université de Grenoble II), « Quels indicateurs pour appréhender la fonctionnalité des territoires ? Interrogations sur la pertinence de l’approche foncière dans diagnostic territorial »
Stéphane Rosière (université de Nancy 2), « Fait ethnique (et national) et découpages administratifs (adaptation ou non du découpage à cette dimension) »
Nicolas Lebrun (UT de Compiègne), « Adaptabilité des découpages territoriaux aux enjeux socio-économiques des implantations marchandes »
Lilian Barakat (université de Beyrouth), « Identités et territoires à Beyrouth »

Vendredi 26 matin, président : Armand Frémont
Guy Di Méo (université de Bordeaux III), « Entre l’institution territoriale et l’espace vécu : le cas du Pays de Serres (Agenais) »
Henri Chamussy (université de Grenoble 1), « Naissance ou recomposition d’un territoire »
Pierre-Yves Le Rhun (université de Nantes), « La renaissance (ou réaffirmation) de territoires régionaux dans la France de l’Ouest remet en cause le découpage régional »
Xavier Lejeune (université de Rouen), « Enjeux et tensions face à la mise en place d’une politique territoriale : la création des Provinces Autonomes à Madagascar »
David Giband (université de Perpignan), « A la recherche de la bonne architecture régionale : du paradigme néo-régionaliste à la fabrique du Grand Philadelphie… »

Territoires, découpages et pertinences

Jeudi 25 après-midi, président : Jean Peyrony
Alain Guerreau (CRH-CNRS), « Topographie de l’ancien diocèse de Mâcon : des paroisses aux communes (14e-19e s.) »
Jean-René Bertrand, Colette Muller (université de Caen), « Nouveaux territoires de la pastorale catholique et coopérations intercommunales »
Emmanuelle Renaud-Hellier (université de Bourgogne), « L’assise territoriale de l’intercommunalité urbaine en France »
José Chaboche (université d’Orléans), « Cohérences et décalages spatio-institutionnels des intercommunalités à fiscalité propre en France »
Bruno Faivre d’Arcier (université de Lyon 2), « Territoires institutionnels, territoires de la mobilité : le rôle du Versement Transport »
Cynthia Ghorra-Gobin (CNRS), « Territoires institutionnels et territoires fonctionnels : que nous apprend le débat américain ? »
Jean Peyrony (DATAR), « De nouveaux territoires européens : « les petites Europe »

Vendredi 26 matin, président : Cynthia Ghorra-Gobin
Pierre Pech (université de Paris I), « Les espaces naturels sensibles : un outil de territorialisation pour les départements ? »
Sylvie Lardon, Vincent Piveteau, Guillaume Warrot, Cédric Mahé (ENGREF-POP’TER Clermont-Ferrand), « Entre territoires institutionnels et territoires fonctionnels : l’organisation spatiale des territoires de projet »
Pascal Chevalier (université de Tours), « Pertinence des critères et constitution d’un territoire d’action : le cas du projet de PNR Margeride-Aubrac »
Stéphanie Lima (université de Poitiers), « La 'fabrique' de territoires politiques au Mali. Quelles articulations entre les espaces de vie des habitants et les mailles fonctionnelles de l’Etat ? »
Pierre Bergel (université de Caen), « Echelles politiques et échelles de l’aménagement dans l’aire urbaine caennaise »
Alexandre Moine (université de Franche-Comté), « Le Pays horloger franc-comtois »
Frédéric Santamaria (université de Paris 7), « L’aire urbaine Belfort Montbéliard-Héricourt ou la valeur d’un exemple »

Territoires en tension, politiques territoriales

Jeudi 25 après-midi, président : Antoine Bailly
Marie-Laure Legay (université de Lille 3), « Le territoire provincial : réalité, légitimité et fonctionnalité de la province (XVIe-XVIIIe siècles) »
Marie-Vic Ozouf-Marignier (EHESS), « Province, département, profession : le débat de 1903 sur la décentralisation »
Lahouari Kaddouri (université de Montpellier 3), « Typologie de méthodes de découpage de l’espace »
Régis Guillaume (université de Toulouse 2), « Dynamiques économiques et découpages institutionnels : une impossible adéquation ? »
Christian Jamot (université de Clermont-Ferrand), « Périurbanisation, intercommunalité et espace géographique »
Philippe Thiard (université de Paris XIII), « Le Bassin parisien, un espace fonctionnel reconnu mais instrumentalisé par les politiques d’aménagement du territoire »
Pierre Bodineau (université de Bourgogne), « 'Territoires de gendarmes' : l’exemple bourguignon »

Vendredi 26 matin, président : Pierre Bodineau
Samuel Depraz (Lab. MTE), « Du territoire identitaire au maillage fonctionnel : la réforme graduelle des communes dans les nouveaux Länder allemands »
Emmanuelle Boulineau (ENS LSH), « La difficile émergence des régions en Europe centrale et orientale. Le cas de la Bulgarie »
Olivier Sanmartin (IEP Lyon), « Entre conquête et contact : les enjeux de la territorialisation du Sinaï (Egypte) »
Antoine Bailly (université de Genève), « Démocratie directe et recompositions territoriales : le cas suisse »
Dominique Rivière (université de Paris 12), « Le maillage local et régional en Italie : les enjeux du débat sur le découpage territorial et la réforme 'fédérale' »
Frédéric Giraut (université de Grenoble 1), « Héritages, contraintes et choix opérés pour la municipalisation sud-africaine post-apartheid »
Stephen Hall (université de Birmingham), « La troisième voie et la ville »

Territoires émergents, territoires à construire

Jeudi 25 après-midi, président : Brigitte Prost
Jacques Daligaux (université de Provence), « La Loi Littoral : de la protection de l’environnement à la constitution de nouveaux territoires fonctionnels et institutionnels. Le cas du Var »
Stéphane Ghiotti (université de Montpellier 3), « Réforme territoriale de la politique de l’eau au Liban : les logiques naturelles au secours de la modernisation ? »
Franck Guérit (université d’Orléans), « Intégration européenne et régionalisation hongroise »
Jean Renard (université de Nantes), « Nantes dans l'organisation des territoires dans l'ouest de la France »
Simon Eddelblutte (université de Nancy 2), « Géohistoire de l’adaptation de la maille communale à l’organisation spatiale. L’exemple de la ville-usine »
Franck Chignier-Riboulon (université de Clermont-Ferrand), « L’institutionnalisation de territoires par la politique de la ville participe-t-elle à la définition de territoires fonctionnels ? »
Yvette Jaggi (université de Lausanne, Pro Helvetia, Europan), « La cause des villes, une affaire d'états »
Austin Barber (université de Birmingham), « La 'vie urbaine' et la concurrence entre les villes : les implications du développement résidentiel au centre-ville dans les agglomérations régionales de l’Angleterre »

Vendredi 26 matin, président : Jean Renard
Solange Montagné-Villette (université de Paris XIII), « Roissy-Charles de Gaulle : de l’aviation à la structuration de l’espace »
Bernard Boureille (université de Saint-Etienne), Nicole Commerçon (CNRS), « Offre de soins et recomposition territoriale : le réseau ONCORA »
Huguette Mauss (ministère de la Santé), « Les territoires et l’accès aux soins : une nouvelle démarche pour les schémas d’organisation sanitaire »
Brigitte Prost (CRGA Confluences), « Ni institutionnels ni fonctionnels, les territoires du périurbain »
Samuel Arlaud, Yves Jean (université de Poitiers), « Fragmentations institutionnelles et similitudes fonctionnelles : l’exemple de quatre espaces de marge »
Jean-Jacques Bavoux (université de Bourgogne), « Fonction circulatoire et territorialité réticulaire : l’exemple bourguignon »

Session Posters
Alexandre Mignotte (université de Grenoble 1), « Entre concertation et mobilisation collective : quelle intégration locale des espaces naturels protégés ? »
Boris Lebeau (université de Paris X), « Les plaines Saint-Denis »
Steven Bobe (université de Rennes 2), « Franges spatiales pour les Pays ou associations de marginalités pour un Parc Naturel Régional: le cas des espaces ruraux des Parcs Naturels Régionaux d'Armorique et des Marais du Cotentin et du Bessin »
Julien Aldhuy (université de Pau), « Du projet de territoire à sa réification : exemples aquitains »
Odile Heddebaut, Fabienne Baslé (INRETS), « Entre territoires urbains et littoral : les pratiques de transport des usagers du TER pour motif de tourisme dans le Nord-Pas-de-Calais »
Nicolas Dupuy, Edwige Garnier (université de Grenoble 1), « Découpage administratif/territoire-territorialité »
Eric Masson, « Aménagement du territoire et gestion du risque hydrologique. Fonctionnement et dysfonctionnements institutionnels. L’exemple du bassin versant de l’Eure »
Fabien Venon (université de Clermont-Ferrand), « Les nouvelles paroisses rurales du diocèse de Clermont, de nouveaux territoires ? »
Sandrine Vaucelle (université de Bordeaux III), « Les choix territoriaux à l’œuvre pour gérer les eaux souterraines : le cas de la mise en place du SAGE 'nappes profondes de Gironde' »


Vendredi 26 septembre 2003
14 h 00 Conclusions, Martin Vanier (université Lyon 2)
15 h 30 Table ronde
Yvette Jaggi (université de Lausanne, Pro Helvetia, Europan), Jean-Patrick-Courtois (Sénateur-maire de Mâcon), Marie-Vic Ozouf-Marignier (EHESS), Martin Vanier (université Lyon 2), Guy Di Méo (université Bordeaux III), Christophe Terrier (min. de l’Equipement, des Transports, du Tourisme et de la Mer), Jean Peyrony (DATAR).


Samedi 27 septembre 2003
Une excursion en car est organisée à la journée. A partir de Mâcon, nous nous rendrons à la Chapelle des Moines à Berzé-la-Ville. Nous ferons ensuite étape au Montsard, à Bussières avant de déjeuner à Solutré. L’après-midi sera consacré à la découverte de la Roche de Solutré « Grand site hde France ». Le retour est prévu vers 18h00 ; la connexion avec le TGV en direction de Paris sera assurée.




Renseignements :
Philippe Gonod
Institut de recherche du Val de Saône-Mâconnais
Centre d’Enseignement supérieur
18, cours Moreau – 71000 Mâcon
Tél. : 03 85 39 88 79 – Fax : 03 85 38 44 07
e-mail : irvsm@imaginet.fr





Lieux

  • Mâcon, France (71)

Dates

  • jeudi 25 septembre 2003

Mots-clés

  • territoires, construction, identités, logiques d'acteurs, politiques territoriales

Contacts

  • Philippe Gonod
    courriel : irvsm [at] imaginet [dot] fr

Source de l'information

  • Philippe Gonod
    courriel : irvsm [at] imaginet [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Territoires institutionnels, territoires fonctionnels », Colloque, Calenda, Publié le lundi 16 juin 2003, http://calenda.org/188157