AccueilViolences, occupations et libérations en Belgique

Violences, occupations et libérations en Belgique

Journée d'étude sur la violence des deux occupations et des fins de guerre en Belgique

*  *  *

Publié le vendredi 11 juillet 2003 par Anne Gentil-Beccot

Résumé

Journée d’étude “Violences en temps de guerre : occupations et libérations en Belgique au 20e siècle” - fin 2004 Dans le cadre des séminaires organisés sur les cultures de la violence par le Groupe Européen des Recherches sur les Normativités (GERN

Annonce

Journée d’étude “Violences en temps de guerre : occupations et libérations en Belgique au 20e siècle” - fin 2004

Dans le cadre des séminaires organisés sur les cultures de la violence par le Groupe Européen des Recherches sur les Normativités (GERN), le Centre d’Etudes « Guerre et Sociétés contemporaines » (CEGES, Bruxelles) organise une journée d’étude sur le thème de la violence des deux occupations et des fins de guerre en Belgique au 20e siècle. Cette journée est organisée en partenariat avec l’Université catholique de Louvain et la Rijksuniversiteit Gent.
L’objectif est de mettre l’accent sur les violences interpersonnelles à la fois dans le chef des acteurs et des victimes. Les guerres ont-elles donné lieu à des formes de violence spécifiques, nouvelles ou s’inscrivent-elles dans une certaine continuité ? Quel est le rôle joué par les forces d’occupation ? Y a-t-il une évolution dans le temps et des spécificités régionales ? Quels sont les acteurs et les groupes qui inclinent à la violence et quels sont ceux qui la refusent ? Comment expliquer des usages fondamentalement différents de la violence lors des deux conflits mondiaux ? Quelles formes de violence caractérisent les sorties de guerre ? Quels en sont les auteurs ? Comment se comporte l’Etat en tant qu’acteur et régulateur de la violence ?
Cette journée d’étude se tiendra à Bruxelles fin 2004. Les propositions de communication (une page accompagnée d’un bref curriculum vitae) sont à transmettre pour le 15 octobre 2003. Les organisateurs tiendront une première rencontre préparatoire avec les auteurs de contributions au printemps 2004. Les langues de travail sont le français, le néerlandais et l’anglais. Une traduction simultanée vers l’anglais est prévue.

Les propositions sont à envoyer à José Gotovitch, CEGES, 155, rue de la loi à B-1040 Bruxelles, téléphone 00 32 2 287 48 11, télécopie 00 32 2 287 47 10. (jose.gotovitch@cegesoma.be).

Lieux

  • Bruxelles, Belgique

Dates

  • mercredi 15 octobre 2003

Mots-clés

  • Belgique, guerres, violence

Contacts

  • Centre d'Etude et de Documentation "Guerre et Société contemporaines" ~
    courriel : jose [dot] gotovitch [at] ulb [dot] ac [dot] be

URLS de référence

Source de l'information

  • Chantal Kesteloot
    courriel : pubhisint [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Violences, occupations et libérations en Belgique », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 11 juillet 2003, http://calenda.org/188213