AccueilLes usages politiques du passé

Les usages politiques du passé

Les usages politiques du passé dans la France contemporaine, des années 70 à nos jours

*  *  *

Publié le jeudi 24 juillet 2003 par Natalie Petiteau

Résumé

Ce colloque se veut l'occasion de formaliser et de discuter la spécificité du rapport social contemporain au temps historique et, notamment, l'hypothèse d'un changement de régime d'historicité qui octroierait une place prépondérante au présent et un n

Annonce


Ce colloque se veut l'occasion de formaliser et de discuter la spécificité du rapport social contemporain au temps historique et, notamment, l'hypothèse d'un changement de régime d'historicité qui octroierait une place prépondérante au présent et un nouveau rôle au passé en raison de l'effacement des horizons d'attente forts qui structuraient la perception de l'histoire depuis la rupture moderne et, surtout, la seconde moitié du XVIIIe siècle. Il s'interroge sur la valeur heuristique d'une étude des usages politiques de l'Histoire pour l'histoire politique française de ces trois dernières décennies, sur les usages du politique par l'historien et les usages de l'historien par le politique.


Jeudi 25 septembre 2003


ouverture par Michel Kaplan


9 heures -12 heures heures

Le pouvoir central
Présidence : Jean-Louis Robert - Rapporteur : Claire Andrieu

Claire Andrieu, Usages comparés de la Révolution et de la Shoah en France et aux États-Unis, 1985-2000
Christine Bard, (Mé)Usages sans risque d'usure de l'histoire des femmes
Annette Becker, Politique culturelle, commémorations et leurs usages politiques
Jean-Luc Bonniol, Échos politiques de l'esclavage colonial des départements d'Outre-mer au coeur de l'État
Christian-Marc Bosseno, Du temps au temps : l'inventaire historique de François Mitterrand
Patrick Garcia, Valéry Giscard d'Estaing et les modernisateurs
Jérôme Grévy, Le retour de Jules Ferry
Évelyne Héry, L'Histoire dans les textes officiels de l'enseignement secondaire
Denis Rolland, Histoire et relations internationales : les pratiques homogènes et linéaires des Affaires étrangères et des organismes affiliés
Valérie Rosoux, Les usages du passé dans le cadre de la politique étrangère
Benjamin Stora, Le retour des souvenirs de la guerre d'Algérie dans les sociétés française et algérienne

14 heures - 17 heures

Les pouvoirs locaux
Président : Antoine Prost- Rapporteurs : Patrick Garcia et Christian-Marc Bosseno

Bruno Benoit, Herriot es-tu là ? Lˆimage d'Édouard Herriot lors des élections municipales post-herriotistes à Lyon
Marc Bergère, Les usages politiques de l'Épuration en Bretagne : Histoire, mémoire et identité régionale
Marilyne Crivello, Les braconniers de l'Histoire. Les fêtes historiques, nouveaux lieux du politique ?
Hervé Glevarec, Un nouveau régime d'historicité porté par les associations du patrimoine
Anne-Marie Granet-Albisset, Des « Escartons » aux Interreg. Quand le passé est utilisé pour légitimer des recompositions transnationales : l'exemple des Alpes occidentales
Jean-Marie Guillon, Le Panthéon d'une fin de siècle. La toponymie urbaine et l'Histoire
Didier Guyvarc'h, Les silences, les us et les abus de l'Histoire dans une assemblée départementale. Le cas de la Loire-atlantique depuis 1968
Denis Maréchal, « Comment répondre à la demande du politique d'ancrer l'idée de la paix sur des champs de bataille ? »
Guillaume Mazeau, Le passé, entre acculturation politique et recherche d'une identité : des fêtes dans le nord du Cotentin
Jean-Louis Robert, Paris, la fin d'une capitale de la mémoire, 1977-2001
Loïc Vadelorge, Les affres de l'histoire locale, 1970-2000

Vendredi 26 septembre 2003


9 heures -12 heures

Acteurs politiques et sociaux
Président : Pierre Rosanvallon - Rapporteurs : Marie-Claire Lavabre et Danielle Tartakowsky

Hubert Bonin, L'Histoire comme outil de légitimation politique de l'entreprise pendant la Grande Crise de la fin du XXe siècle
Jean-François Boulanger, L'Église et les usages politiques de Clovis du Traité de Maastricht au XV e centenaire du baptême du roi des Francs
Axelle Brodiez, Le Secours populaire français. Du Communisme à l'humanitaire : la réinvention du passé
Frédéric Cépède, Les socialistes français entre références historiques et mémoire partisane
Jean-Louis Clément, Vichy et la mémoire catholique française, 1970-2002
Sylvie Guillaume, Le rapport à l'histoire des pro et anti-européens des années 70 à nos jours
Marie-Claire Lavabre, Bernard Pudal, Le Parti Communiste français
Nicolas Lebourg, Entre praxis, mythe et utopie : les Nationalistes révolutionnaires et l'Histoire
Emmanuelle Loyer, La « Nouvelle résistance populaire». Un exemple de construction d'une référence historique
Philippe Marlière, Histoire politique et mémoire : le cas du socialisme
Julian Mischi, Le travail partisan de légitimation historique dans la stratégie d'implantation du PCF
Sylvie Ollitrault, Présentation de soi des ONG sur Internet : créer une histoire « sans frontière » ?
Michel Pigenet, Entre exigences historiennes, impératifs d'organisation et démarche identitaire : l'Institut CGT d'histoire sociale (1982-2002)
Vincent Porhel, Usages politiques de l'Histoire par le régionalisme breton au travers des conflits sociaux des années 68
Frédéric Rousseau, Mémoires du conflit et conflits de mémoire : autour des cérémonies du 11 novembre
Jean-François Tanguy, Le discours chiraquien sur l'Histoire : partisan, consensuel, fédérateur ou utilitariste ? De droite, de gauche, du centre ou de nulle part ?
Danielle Tartakowsky, Le centenaire du 1er mai. Un changement de rythme d'historicité

14 heures-17 heures

Concurrences
Président : Henry Rousso - Rapporteurs : Maryline Crivello et Nicolas Offenstadt

Christian Amalvi, Usages politiques du Moyen-Age en France de 1970 à 2002
Christian Delacroix, Usages politiques de l'Histoire et régime d'historicité : une problématique à l'épreuve de l'histoire du temps présent
Sarah Gensburger, Usages politiques de la figure du Juste : quel rapport à l'Histoire ?
Olivier Ihl, Les rubans du passé. Sur le bicentenaire de l'Ordre national de la Légion d'honneur (2002-2003)
Jean-Clément Martin, Valmy dans la commémoration de 1992
Isabelle Merle, Emmanuelle Sibeud, Une histoire en marge : de l'histoire coloniale à l'histoire du fait colonial
Nicolas Offenstadt, Les mutins de 1917 dans l'espace public ou les temporalités d'une controverse (1998)
Guy Pervillé, Les historiens de la Guerre d'Algérie et ses enjeux politiques en France

Conclusions, par Antoine Prost et Jay Winter







Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • jeudi 25 septembre 2003

Contacts

  • Thérèse Lortolary
    courriel : lortolar [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les usages politiques du passé », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 24 juillet 2003, http://calenda.org/188241