AccueilL'Université et la ville

L'Université et la ville

L'université et la ville (Moyen Age -XVIe siècle): des questions pour le XXIe siècle.

*  *  *

Publié le lundi 15 septembre 2003 par Natalie Petiteau

Résumé

Avec le soutien du Programme Culture 2000 de l'Union européenne E U x I N European Union cross Identity Network Affiliée au groupe de Coïmbra Universités participantes : Bologne - Heidelberg Louvain - Montpellier - Salam

Annonce


Avec le soutien du Programme Culture 2000 de l'Union européenne


E U x I N



European Union cross Identity Network
Affiliée au groupe de Coïmbra


Universités participantes : Bologne - Heidelberg
Louvain - Montpellier - Salamanque



L'université et la ville (Moyen Age — XVIe siècle).
Des questions pour le XXIe siècle


2 — 4 octobre 2003
Espace République
20 rue de la République
Montpellier


Colloque organisé par l'équipe d'accueil
Centre d'études et de recherches médiévales sur la Méditerranée occidentale
Université Paul-Valéry — Montpellier III


Dans le cadre de la troisième rencontre montpelliéraine du projet Euxin, l’équipe des médiévistes de Montpellier III a souhaité mettre à son programme la question des liens entre villes et universités au Moyen Age. A travers des études de cas, de l’Angleterre au Portugal, de la Bohême à l’Italie, la carte universitaire européenne dessine une géographie du savoir académique qui est aussi une géographie des villes. Pourtant le lien n’est nullement assuré aux débuts du mouvement universitaire. Si des capitales européennes se dotent très tôt de Studia prestigieux, il s’en trouve qui refusent absolument la création d’universités dans leur périmètre urbain, préférant envoyer leurs citoyens dans des cités voisines ou lointaines. La présence d’une masse de jeunes gens souvent déracinés pose aux autorités urbaines, religieuses et politiques des problèmes d’encadrement, de surveillance, de police des mœurs et des idées, et de cohabitation avec les populations locales.
Ces soucis qui agitent en permanence les autorités urbaines n’empêchent pas les villes de tirer une légitime fierté (et de substantiels revenus) de ces institutions scolaires. Aussi veillent-elles jalousement à ne pas perdre leur université, quelles que soient les tensions que cela entraîne sur place.
Ces questions d’actualité au Moyen Age sont-elles aujourd’hui passées de mode ? Rien n’est moins sûr. La compétition européenne qui a commencé dans l’éducation supérieure incite les municipalités et les Etats à investir dans le bâti et dans de nouvelles institutions universitaires. Un peu partout en Europe, les cités font des efforts pour améliorer l’accueil des étudiants locaux ou, de plus en plus, étrangers. La présence d’une forte université peut apporter un surcroît de prestige, de visibilité internationale dans la politique des villes. Dans le même temps, les projets de campus virtuel rendent moins sensible le lien entre ville et université, en favorisant un transfert immatériel de la connaissance. Quels atouts possèdent les villes dans cette bataille " de l’information académique " ? Comment faire converger les intérêts des étudiants, ceux de la cité et ceux de l’université, alors même que l’investissement éducatif est présenté comme un pari nécessaire sur l’avenir ?
En mettant en regard des questions contemporaines les difficultés et les réussites des villes universitaires médiévales, le colloque de Montpellier se veut une contribution éclairée à des enjeux qui n’ont pas fini de tarauder usagers et décideurs de l’université ou de la ville.



Jeudi 2 octobre

9h : Ouverture du colloque

9h30 : Patrick Gilli, Université Paul-Valéry – Institut universitaire de France
Introduction

I. L’université dans ses murs et dans la ville

10h : Olivier Marin, Université Paris XIII
" Les lieux du savoir. Contribution à la géographie universitaire praguoise (1347-1419) "

10h30 : Angel Vaca Lorenzo, Université de Salamanque
" Origen y configuracion del primitivo campus de la universidad de Salamanca "

11h : Pause

11h30 : Julian Munby, Université d’Oxford
" La topographie universitaire d’Oxford au Moyen Age "

12h : Discussion

II. L’université face aux autorités urbaines

14h30 : Carlos Heusch, Université Paul-Valéry
"Villes et universités dans la couronne d'Aragon (XIVe-XVIe siècles)"

15h : José Luis Martin, Université de Salamanque
" La universidad y su entorno : relacion entre audoridades ecclesiasticas, municipales y universitarias en la Salamanca medieval "

15h30 : Pause

16h : Robert Gramsch, Université de Iena
" Universität, städtische Politik und städtische Führungsgruppen in Erfurt, 1378/92-1509"

16h30 : Elda Martellozzo Forin, Université de Padoue
"Vescovo e canonici in una Università di stato : il caso di Padova"

17h : Discussion

17h30 : Rencontre avec Jean-Marie Lechat, ancien directeur de l'Administration des Domaines de l'Université catholique de Louvain
"L'université dans la ville : Louvain-la-Neuve, un cas exemplaire ?"


Vendredi 3 octobre 2003

9h30 : Sante Bortolami, Université de Padoue
"Comunità studentesca, società cittadina e potere politico a Padova nei secoli XIII-XIV"

10h : Carla Frova, Université de Pérouse
" L’université de Pérouse et les pouvoirs urbains "

10h30 : Pause

III. Universités et sociétés urbaines

11h : Karl Ubl, Université de Tubingen
" Un problème de l'offre et de la demande. L'université de Vienne au XIVe siècle".

11h30 : Concetta Bianca, Université de Florence
"Curia, accademia e Studium Urbis nel secondo Quattrocento"

12h : Discussion


14h30 : Maria Helena Coelho, Université de Coimbra
" Coimbra et l’université : complémentarités et oppositions"

15h : Maria Agata Pincelli, Université de Florence
"I professori di retorica dello Studium nel secondo Quattrocento".

15h30 : Discussion

16h : Table ronde : "L'université et la ville, aujourd'hui et demain", sous la présidence de Jean-Paul Volle, professeur à l'Université Paul-Valéry.


Samedi 4 octobre 2003

9h30 : Jürgen Miethke, Université de Heidelberg
"Universitätsbesucher und nichtjuristische Karrieren"

10h : Jacques Verger, Université de Paris-IV — Ecole pratique des Hautes Etudes
" Les conflits ‘Town and Gown’ au Moyen Age : essai de typologie "

10h30 : Pause

11h : Nathalie Gorochov Université Paris XII — Val de Marne — CNRS
"L'Université recrute-t-elle en ville ? Le cas de Paris au XIIIe siècle"

11h30 : Discussion

12h : Conclusions du colloque, par Jacques Verger

12h30 : Bilan du programme EUxIN, "La place des universités dans la construction d'une identité culturelle européenne", par Bernard Coulie, doyen de la Faculté de philosophie et lettres de l'Université catholique de Louvain, coordinateur académique du programme.




Comité d’organisation :

Patrick Gilli, Université Paul-Valéry — Institut universitaire de France
Daniel Le Blévec, Université Paul-Valéry
Jacques Verger, Université Paris-IV — Ecole pratique des Hautes Etudes





Lieux

  • Montpellier, France

Dates

  • jeudi 02 octobre 2003

Mots-clés

  • Université, Ville, Moyen Age

Contacts

  • Daniel Le Blévec
    courriel : Daniel [dot] Le-Blevec [at] univ-montp3 [dot] fr
  • Patrick Gilli
    courriel : patrick [dot] gilli [at] univ-montp3 [dot] fr

Source de l'information

  • Vincent Challet
    courriel : vincent [dot] challet [at] univ-montp3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'Université et la ville », Colloque, Calenda, Publié le lundi 15 septembre 2003, http://calenda.org/188306