AccueilPertinences et impertinences de Thorstein Veblen

Pertinences et impertinences de Thorstein Veblen

Héritage et nouvelles perspectives pour les sciences sociales

*  *  *

Publié le jeudi 18 septembre 2003 par Marin Dacos

Résumé

Le 3 août 1929, s'éteignait un penseur phare trop peu connu du public francophone et négligé en Amérique du Nord. Il alliait dans son travail de recherche les disciplines sociologiques, historiques et économiques. Afin d'en souligner la pertinence enc

Annonce

Pertinences et impertinences de Thorstein Veblen
Héritage et nouvelles perspectives pour les sciences sociales

Un colloque pour faire le point et débattre de l'actualité de Thorstein Veblen 75 ans après son décès

Le 3 août 1929, s'éteignait un penseur phare trop peu connu du public francophone et négligé en Amérique du Nord. Il alliait dans son travail de recherche les disciplines sociologiques, historiques et économiques.

Afin d'en souligner la pertinence encore aujourd'hui, nous pensons nécessaire de nous pencher sur la production de l'auteur iconoclaste, critique incisif de la société et de la science économique américaine, qu'était Veblen par le biais de la tenue d'un colloque et par la publication d'un ouvrage.


1. Que retenir des thèses de Veblen?
Trois quarts de siècle après le décès de Veblen, nous nous pencherons sur l'héritage laissé aux sciences sociales par Thorstein Veblen. Quels sont les grands traits que nous pouvons retenir de la pensée et de la critique de celui qui forgera le terme « néo-classique » en économie? L'œuvre de Veblen est amplement critique, il s'y adresse à l'économie et aux économistes, à la société américaine et à ses classes les plus aisées, à la démocratie et à l'organisation totalitariste allemande, à la logique commerciale et aux universités. En nous penchant sur son héritage, nous tâcherons de montrer toute la diversité de ce système de pensée.

2. Quelles applications pouvons-nous faire de Veblen?
Nous questionnerons aussi la pertinence du système de pensée légué aux sciences sociales contemporaines par Veblen. Quelle est aujourd'hui l'utilité pour les sciences sociales de certains concepts de Veblen tels la « consommation ostentatoire » ou une approche « institutionnaliste »? Qu'en est-il de la justesse des critiques adressées par Veblen? Nous nous demanderons aussi si la pensée de Veblen ne peut s'appliquer qu'à la société américaine du début du vingtième siècle ou si elle est pertinente pour appréhender d'autres contextes?


Ce colloque, qui aura lieu dans le cadre du congrès annuel de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS) à Montréal (Québec - Canada) au mois de mai 2004, se veut multidisciplinaire. Nous cherchons des contributions de chercheurs, d'étudiants, de professeurs des disciplines indiquées ci-dessous. Les jeunes chercheurs et les étudiants sont fortement encouragés à soumettre une proposition. Nous suggérons aux participants du colloque la soumission d'une proposition de chapitre pour l'ouvrage portant sur le même thème.

Économie, Histoire, Philosophie, Science politique, Sociologie ...

Longueur
» Présentation: une quinzaine de minutes
» Proposition de présentation: environ 350 mots

Échéancier
» Date limite pour proposer une communication pour ce colloque: 18 janvier 2004
» Nous vous confirmerons l'acceptation de votre communication pour ce colloque: 26 janvier 2004
» Jour du colloque: vendredi 14 mai 2004

Veuillez noter que parallèlement à ce colloque, il s’organise un ouvrage sur les mêmes thèmes.


Personne ressource pour ce colloque

Dimitri della Faille (Département de sociologie, Université du Québec à Montréal)
Contact: dellafaille.dimitri@uqam.ca

Lieux

  • Montréal, Canada

Dates

  • dimanche 18 janvier 2004

Source de l'information

  • Dimitri della Faille
    courriel : dimitridf [at] yahoo [dot] com

Pour citer cette annonce

« Pertinences et impertinences de Thorstein Veblen », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 18 septembre 2003, http://calenda.org/188319