AccueilMédiation et technologies de l¹information

*  *  *

Publié le jeudi 18 septembre 2003 par Marin Dacos

Résumé

Aujourd¹hui, la tendance lourde dans les services d¹information est de développer de plus en plus des médiations « virtuelles », au travers des Intranets et/ou des sites web. Beaucoup de travaux de développement sont actuellement menés pour affiner ces ou

Annonce



23-24 octobre 2003 École Supérieure de Commerce de Paris - Amphithéâtre Vital Roux - Bâtiment 5 - Rdc - 79 avenue de la République - 75011 Paris


Aujourd¹hui, la tendance lourde dans les services d¹information est de développer de plus en plus des médiations « virtuelles », au travers des Intranets et/ou des sites web. Beaucoup de travaux de développement sont actuellement menés pour affiner ces outils Internet, notamment autour de la notion de web sémantique. Les documentalistes commencent cependant à se questionner sur l¹usage réel qui est fait de ces plates-formes documentaires, sur le ressenti de leurs utilisateurs par rapport à ces nouveaux outils et sur l¹évolution des relations entre le service d¹information et son public. Dans le même temps, dans d¹autres domaines, travaux et réflexions mettent en avant l¹importance accrue de la proximité, du lien, de la relation de service. C¹est le cas en particulier dans les sciences de gestion : le management des services a montré depuis longtemps l¹importance de la dimension relationnelle entre le prestataire et le client ; la performance des entreprises se joue aujourd¹hui sur leur capacité organisationnelle s¹ajuster au client et à être flexible ; les approches récentes du marketing montrent l¹importance de créer du sens pour le client, au-delà de la simple relation commerciale ; les études en cours sur le commerce électronique insistent sur l¹importance de recréer des lieux de sociabilité pour le client. On pourrait donc percevoir un paradoxe à ce que les documentalistes misent sur les technologies Internet pour rendre des services à leurs utilisateurs, au prix d¹une distanciation ou d¹un relâchement des contacts directs avec ceux-ci, alors que de nombreux chercheurs remettent au centre la relation et la médiation avec le client ou l¹usager. Ce paradoxe mérite en tout cas d¹être interrogé. Il a en effet d¹importantes conséquences, d¹une part sur l¹évolution de l¹activité et du fonctionnement des services d¹information, et d¹autre part sur le positionnement des documentalistes vis-à-vis de leurs publics. Ce colloque est l¹occasion de réunir des chercheurs de différentes disciplines (sciences de gestion, sciences de l¹information et informatique, sociologie) et des professionnels de l¹information autour de la question de l¹intermédiation et de ses évolutions actuelles et futures. Pour les professionnels, il est l¹occasion d¹affiner une réflexion sur les pratiques et de dégager des tendances à mettre en ¦uvre dans les services d¹information. Pour les chercheurs, il est l¹opportunité de confronter les problématiques au terrain et d¹élargir les perspectives d¹interrogation sur la notion d¹intermédiation. Comité scientifique - Olivier Badot, Professeur de marketing à l¹ESCP-EAP - Philippe Laublet, Co-responsable de l'Action Spécifique CNRS-STIC Web sémantique, Université de Paris-Sorbonne (Paris-4) - Claudine Masse, Délégation permanente de l¹ADBS - Frédéric Moatty, Co-directeur du GDR-TICS CNRS, Centre d'Études de l'Emploi - Florence Muet, Information & Management, Déléguée régionale ADBS Rhône-Alpes/Lyon - Jean-Michel Salaün, Professeur en sciences de l¹information et de la communication à l¹ENSSIB

PROGRAMME

JEUDI 23 OCTOBRE

13h30 Accueil

13h45 Ouverture du colloque par Caroline Wiegandt, présidente de l'ADBS

14h00-16h00 Session 1. Médiation et information, hier, aujourd'hui et demain ? Modérateur : Paul-Dominique Pomart, service Formation Bayard-Presse

La question de la médiation en documentation : une interrogation ancienne ? Florence Muet, Information & Management, ADBS

Quelle place pour l'intermédiation dans l'économie de l'information ? Pierre Chapignac, Stratégies et Mutations

Perspectives autour du web sémantique pour la gestion et l'exploitation des contenus, Philippe Laublet, Co-responsable de l'Action Spécifique CNRS-STIC Web sémantique, LaLICC, Université de Paris-Sorbonne

16h00-16h30 Pause

16h30-18h30 Session 2. Intermédiation et clients, utilisateurs ou usagers : quelles convergences ? Modérateur : Brigitte Guyot, enseignant-chercheur, INTD

La place du non marchand dans la relation de service, Eric Rémy, IAE de Rouen - CREGO

Quelle évolution de l'intermédiation dans l'économie du secteur automobile ? La problématique actuelle autour des concessionnaires automobiles, Christian Navarre, Professeur de marketing, Université d'Ottawa (par visio-conférence)

La mise en place d'un service de questions/réponses en ligne à la Bibliothèque Interuniversitaire de médecine : quel impact sur la médiation ? Christine Stotzenbach, BIUM


VENDREDI 24 OCTOBRE

9h00-11h00 Session 2 (suite) Modérateur : Martine Prévot-Hubert, Sciences-Po Paris

Médiation et intermédiation dans le canal de distribution, Olivier Badot, Professeur de marketing, EAP-ESCP

L'introduction de l'Internet dans les agences immobilières : quel impact sur les relations avec les clients ? Marie-Christine Monnoyer-Longé, Professeur en sciences de gestion, Co-responsable de l'équipe CHOCQ-Lerass, Université Toulouse 3

La médiation documentaire et ses évolutions actuelles au groupe HEC, Agnès Melot, responsable de la bibliothèque d'HEC

11h00-11h30 Pause

11h30-12h30 Synthèse de la session 2 et débat, Jean-Michel Salaün, Professeur en sciences de l'information et de la communication, Enssib

12h30-14h00 Repas sur place

14h00-16h30 Session 3. Quel devenir pour les professionnels de la médiation ? Modérateur : Frédéric Moatty, Co-directeur du GDR-TICS CNRS - Centre d'Études de l'Emploi

Le métier de documentaliste : une analyse des transformations en cours chez Total, Anne de Fenoyl, Consultante ressources humaines et technologies de l'information, sous l'autorité scientifique d'Alain d'Iribarne

Évolutions biographiques et métiers : interrogations autour de quelques métiers, Jean-Pierre Faguer, CNRS - Centre d'Études de l'Emploi

15h15-15h30 Pause

Au carrefour de la documentation et de la pédagogie, des médiations multiples sur un espace d'autoformation multimédia, Pascaline Blandin, Cité des Sciences de la Villette, Espace auto-formation

Autonomie des utilisateurs, place et compétences des professionnels ? Élisabeth Gayon, Atofina

16h30-17h00 Conclusion du colloque

BULLETIN D'INSCRIPTION


Nom :

Prénom :

Société :

Fonction :

Adresse :


Téléphone :

Fax :

Mél. :

N° d'adhérent :

s'inscrit au colloque des 23 et 24 octobre 2003.

Frais d'inscription (comprenant les frais de dossier et le déjeuner du vendredi 24 octobre, TVA 19,6 %)


Adhérents ADBS : 150 euros TTC

Non-adhérents : 200 euros TTC

Enseignants et chercheurs : 100 euros TTC

Etudiants à titre individuel et demandeurs d'emploi (sans repas)* : 50 euros TTC


* Sur présentation d'un justificatif et de la carte d'adhérent ADBS et dans la limite des places disponibles

A régler à l'ADBS par chèque bancaire ou virement postal (CCP Paris 30041-00001-1997507J020-78). Toute annulation après le 13 octobre 2003 entraînera une facturation fortaitaire de 61 euros. Il ne sera pas fait de confirmation. Cette journée peut être prise en compte par la formation professionnelle. Numéro d'identification : 11750188975.

Date :

Cachet de l'entreprise


Signature


Renseignements :

ADBS, Brigitte Tartavez 25 rue Claude Tillier - 75012 Paris Tél. 01 43 72 99 80 - Fax 01 43 72 30 41 Mél brigitte.tartavez@adbs.fr

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • jeudi 23 octobre 2003

Pour citer cette annonce

« Médiation et technologies de l¹information », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 18 septembre 2003, http://calenda.org/188323