AccueilLa fonction consulaire à l'époque moderne

La fonction consulaire à l'époque moderne

Colloque National et International

*  *  *

Publié le lundi 22 septembre 2003 par Anne Gentil-Beccot

Résumé

Comme la diplomatie européenne moderne, l'institution consulaire est née au Moyen-Âge en Italie. C'est au XVIe siècle que la monarchie française a commencé à recruter ses premiers consuls.

Annonce

Colloque National et International :
"La fonction consulaire à l'époque moderne"

5 & 6 décembre 2003

Organisé à  L’Université de Bretagne-Sud
par le Laboratoire SOLITO (EA 3374)

Comme la diplomatie européenne moderne, l'institution consulaire est née au Moyen-Âge en Italie. C'est au XVIe siècle que la monarchie française a commencé à recruter ses premiers consuls. D'abord implantés autour de la Méditerranée, puis sur le rivage de l'Atlantique et de la Baltique, ils devaient défendre les intérêts du commerce français et organiser la vie des communautés de marchands à l'étranger, en s'appuyant sur des prérogatives judiciaires, notariales et policières. La quasi-totalité du négoce s'effectuant par voie maritime, les consulats se trouvaient presque exclusivement dans des villes portuaires. C'est pourquoi leur personnel dépendait du Secrétariat d'État de la Marine, avant d'être rattaché aux Affaires étrangères après la Révolution.
Les correspondances des 106 postes consulaires, principalement conservées au Ministère des Affaires étrangères et aux Archives Nationales, ont pendant longtemps été négligées par la recherche historiographique. Tout au plus, elles ont été utilisées comme sources complémentaires pour des travaux d'histoire économique. Contrairement à la diplomatie française, l'étude de la genèse et du fonctionnement de l'institution consulaire à l'époque moderne fait toujours défaut, même si le Dictionnaire des consuls de France au Siècle des Lumières d'Anne Mézin a permis une première approche systématique du sujet.
Le colloque organisé par le SOLITO se propose de contribuer à l'intensification des recherches sur la fonction consulaire. Il réunira les chercheurs français et étrangers travaillant déjà sur le sujet afin d'en sensibiliser d'autres, notamment les étudiants de l'Université de
Bretagne-Sud.
La première journée sera consacrée à L'administration et ses consuls et aura pour objet les rapports entre les fonctionnaires et leurs instances tutélaires. En élargissant le cadre géographique à d'autres pays européens, cette approche ne se limitera pas au seul point de vue français et ouvrira la voie à des études comparatistes.
La seconde journée, intitulée Les nations françaises à l'étranger et leurs consuls, portera sur le travail quotidien des consuls, en s'intéressant plus particulièrement à leurs rapports avec les communautés de marchands français, usagers désignés sous le terme de « nations françaises ».

 

VENDREDI 5 DÉCEMBRE :

09H 00 : ACCUEIL DES PARTICIPANTS

09h30 – 12h00 : Président : Gérard LE BOUEDEC
BELY Lucien (Université de Paris IV - Sorbonne)
« Les consuls dans les relations internationales (XVIe - XVIIIe siècles) »
MEZIN Anne (Paris)
« La fonction consulaire dans la France d'Ancien Régime : origines, principes, prérogatives »

BOULANGER Patrick (Département du patrimoine culturel de la ville de Marseille)
« L'entretien des consuls de France à Alger au XVIIIe siècle »
POUMAREDE Gérard (École française de Rome)
« Les réseaux consulaires vénitiens dans l'Empire Ottoman du début du XVIe siècle
au début du XVIIIe siècle »

12 H -14 H : Déjeuner

14h00 – 15h30 : Président : Gérard LE BOUEDEC

ULBERT Jörg (Université de Bretagne-Sud)
« Les services consulaires prussiens aux XVIIe et XVIIIe siècles »
MARZAGALLI Silvia (Université de Bordeaux III)
« Les débuts des services consulaires des États-Unis »

15 H 30 - 16 h 00 : Pause Café

AGSTNER Rudolf (Université d'Innsbruck, Autriche)

« Du Levant au Ponant : le développement des services consulaires
autrichiens au XVIIIe siècle »

PELUS-KAPLAN Marie-Louise (Université Denis-Diderot, Paris VII)
« Résidents et consuls hanséatiques en France au XVIIe et au début
du XVIIIe siècle »

17 h 30 : Fin des travaux


SAMEDI 6 DÉCEMBRE :


09h30 – 12h30 : Président : Lucien BELY GAUTIER Antoine-Marie (Saint-Cloud) « Les collaborateurs du consul : jeunes de langue, drogmans,
chanceliers »

CRAS Jérôme (Archives des Affaires étrangères, Nantes)
« Les actes de chancellerie sous l'Ancien Régime »


EVEN Pascal (Direction des Archives de France, Paris)
« Un projet d'organisation de la nation française dans le Nord par le consul de France à Hambourg »

POURCHASSE Pierrick (Université Bretagne-Sud, Lorient)
« Les consuls français face au Sund »


12 H 30 - 14 H : Déjeuner
14h00 – 15h30 : Président : Lucien BELY
15 H 30 - 15 h 45 : Pause Café

BELISSA Marc (Université de Paris X)
« Les consuls français aux États-Unis et les premiers temps des relations
franco-américaines (1778-1815) »

BUSTOS RODRIGUEZ Manuel (Université de Cádix, Espagne)
« Consuls et consulats à Cadix au XVIIIe siècle : une approche »


LE BOUEDEC Gérard (Université de Bretagne-Sud, Lorient)
Conclusion


16 h 00 : Fin des travaux

Lieux

  • Lorient, France

Dates

  • vendredi 05 décembre 2003

Mots-clés

  • époque moderne, consul

Contacts

  • Valérie Sauvaire
    courriel : Valerie [dot] Sauvaire [at] univ-ubs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La fonction consulaire à l'époque moderne », Colloque, Calenda, Publié le lundi 22 septembre 2003, http://calenda.org/188332